la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les fonderies, pépites des Ardennes

selon la semaine des ardennes :

Actuellement, le département des Ardennes comporte dix-huit fonderies. Les effectifs repartent un peu à la hausse, après les difficultés rencontrées lors de la crise. Découvrez également en vidéo la visite de l'usine Akers à Sedan.lfa_6.JPG

Notre département se distingue tout particulièrement dans le domaine de la fonderie. Philippe Collignon, président du syndicat des fondeurs ardennais : «Les Ardennes constituent le premier département de fonderie de France, avec 4 200 salariés et dix-huit fonderies. lfa_7.JPGAvant la crise, on dénombrait 5 000 salariés environ. Actuellement, cela repart un peu à la hausse, mais sans revenir pour le moment au niveau antérieur. Dans les Ardennes, nous avons plutôt de petites fonderies ; seulement quatre à cinq d'entres elles dépassent un effectif de cinquante personnes. La fonderie constitue le seul corps de métier à avoir augmenter ses effectifs malgré plusieurs fermetures. Cela s'explique par le fait que ceux qui sont restés se sont renforcés, comme cela s'est passé à la Fonte Ardennaise, où ils sont désormais 1 200.»


Au cœur de la fonderie d'Akers à Sedan par LaSemainedesArdennes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet