...."Fonderie Magazine" suppose une grande pugnacitémusee_reims_2.JPG face à l'adversité des donneurs d'ordres que sont les "partenaires " de la fonderie. Notre amie Delphine Ruin Rousseau des ETIF semble "blindée" pour cette adversité qui suppose un remmoulage bien particulier.musee_5.JPG Ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre : la sagesse serait elle de ne pas communiquer ? musee_reims3.JPG