Pic pétrolier, certes, mais pic des métaux aussi.Le nickel, le cuivre (10 000 dollars atteints) qui vont bientôt atteindre des niveaux au delà desquels il va falloir apprendre à les économiser.cuivreux_065.jpg

Les économies dites vertes recourent à des métaux rares dont elles accroissent la consommation.Si l'on économise et recycle à grande échelle (avec la fonderie notamment) on pourra s'adapter à ces ressources limitées. L'économie doit s'occuper "des ressources à moyen terme" plutôt que "du profit à court terme".(voir le livre Quel futur pour les métaux -EDP Sciences 2010- et article Hervé Kempf dans Le Monde) http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/15/vu-de-l-ecole-centrale_1480440_3232.html