lu dans les Echos :

Une santé recouvrée

"Montupet a bénéficié de la bonne tenue du marché automobile, « en particulier des véhicules utilitaires », selon Stéphane Magnan. Cette santé recouvrée lui permet d'investir. « Nous allons consacrer 40 millions d'euros en 2011 à des extensions sur tous nos sites », dit le dirigeant, qui dispose de trois usines en France, à Châteauroux (36), Laigneville (60), Ingrandes (86),fonderie alu et quatre à l'étranger (Mexique, Irlande du Nord, Espagne, Bulgarie).

De nouveaux programmes sont déjà en développement pour les constructeurs Ford, Renault, Audi. De nouvelles commandes sont arrivées de GM et Volvo. « Grâce à notre technologie, nous pouvons répondre à la conception de moteurs plus petits, moins gourmands mais tout aussi performants », détaille Stéphane Magnan. Montupet a ainsi été associé au développement de « Prince », le futur moteur imaginé par les ingénieurs de PSA et BMW. Enfin, Montupet se diversifie dans les bacs batterie pour véhicules électriques pour la future Renault-Heuliez. "