la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 103708
Aujourd'hui : 679
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 25 mars 2020

Coronavirus. Ancenis. À la fonderie Bouhyer, des salariés inquiets

Aux syndicats qui s’interrogent sur les risques encourus au travail, la direction affirme que la sécurité est assurée et annonce le versement d’une prime « de présence »...

Article payant

mardi, 24 mars 2020

La fonderie se mobilise contre le Covid-19

Celine Eberschveiler a posté sur LinkedIn :
AMF distribue des gants et son stock de masques à la maison médicale locale. Soyons tous solidaires ! Les petits efforts de chacun feront reculer le virus...

Saint-Gobain PAM France sur LinkedIn :
Ce matin 19 mars nos équipes ont pu faire parvenir 18 000 masques récoltés via nos 5 usines françaises, à destination des personnels de santé. L'aboutissement d'une démarche initiée il y a quelques semaines déjà avec les autorités locales qui les distribueront aux hôpitaux et médecins locaux qui en ont un besoin critique. PAM avait de même soutenu les médecins chinois dans les mois précédents. Nous continuerons de soutenir les autorités locales dans la mesure du possible, fidèlement à nos valeurs de solidarité. Nous souhaitons bon courage aux équipes de santé du Grand Est, de France et d'ailleurs. Prenez soin de vous.

Nicolas Ottenwaelder Directeur chez AFC Redon sur LinkedIn :
Faites un don !!
Si comme nous, vous arrêtez temporairement votre activité, N'hésitez pas ! Donner vos stocks de masques et gel hydroalcoolique. Luttons ensemble contre le COVID-19. Prenez soin de vous et de vos proches !
Don à l'hôpital de Redon.

Québec : Les alumineries devront réduire leurs activités au minimum

Après l'annonce de François Legault concernant la fermeture de toutes les alumineries à compter de minuit, mardi, Québec recule en leur demandant plutôt de réduire leurs activités au minimum. C'est ce qu'indique une mise à jour (Nouvelle fenêtre) de la liste des entreprises et services jugés essentiels, publiée lundi. Dans celle-ci, il est maintenant précisé que les "complexes industriels (notamment le secteur de l’aluminium) et miniers doivent réduire au minimum leurs activités".

L'annonce de Legault

Lors de son point de presse quotidien à 13 h, François Legault avait avancé "qu'une entreprise qui fait de l’aluminium, des autos, des avions, ça va être fermé". Le choc a été immédiat auprès de la direction et du personnel de Rio Tinto, qui exploite cinq alumineries au Québec, dont quatre au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La multinationale avait dit être immédiatement entrée en contact avec le cabinet du premier ministre. Personne chez Rio Tinto n’avait reçu l’information avant la conférence de presse. Rio Tinto était même en discussion avec le gouvernement pour être caractérisée d'entreprise critique...

Extrait de l'article de radio-canada : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1682941/alumineries-entreprises-rio-tinto-coronavirus

vendredi, 20 mars 2020

Au lycée Loritz à Nancy (54), la fonderie rejoint la bijouterie

L'établissement nancéien propose une option « fonderie fine » qui associe outils numériques et savoir-faire manuel. Avec le renfort d’un joaillier.

C’est le propre de son métier. Jacky Schwartz a un sens du détail exacerbé, autant dans le résultat final que dans toutes les phases du travail. Le joaillier de Blainville-sur-l’Eau (54) s’adresse aux étudiants de BTS option fonderie fine du lycée Loritz avec bienveillance mais aussi fermeté. « Quand vous sciez le métal ou que vous le limez, ne soufflez jamais pour faire partir la poussière ! Ayez ce réflexe, car si ce n’est pas grave en utilisant du cuivre, ça le deviendra quand vous allez travailler de l’or… » Ses élèves intègrent immédiatement cette précaution. C’est une des bases qu’apporte le professionnel dans cette formation rare proposée par l’établissement nancéien.

Extrait de l'article de l'Est Républicain

mardi, 17 mars 2020

La bataille d' Aldi

Les grandes fonderies viennent de mettre leurs cubilotsà l'arrêt ... pour des temps incertains.

Il y aura un APRES. Comme pour le blog. A nous, à vous de le construire.

jeudi, 12 mars 2020

Message de Piwi

Chers amis, lecteurs fidèles de ce blog, ou lecteur de passage, Je tenais à vous remercier de l'intérêt que vous portez à ce blog en lui consacrant quelques instants chaque jour ou à l'occasion.

Depuis 2006, j'alimente une veille informationnelle sur la vie des fonderies et des fondeurs que vous semblez avoir appréciée.

J'ai pris la décision de cesser ce véritable travail de bénédictin pour lequel je n'ai pas trouvé les soutiens sollicités.

J'ai prévenu les autorités responsables à savoir celles de : l'Amicale ESFF à laquelle j'avais confié la RESPONSABILTE de ce média, il y a deux ans . Ce blog étant ainsi devenu celui des anciens élèves pour lesquels depuis 44 ans j'ai contribué à valoriser l'image. Nombreux aussi sont ceux qui savent l'importance que j'attachais à l'emploi avec la création sur le minitel de Jobfond puis la place des offres d'emploi sur ce blog.

Prendre la parole, chacun le sait, c'est prendre un risque mais écrire, cela est encore plus risqué : on peut nuire.... sans le vouloir.

Me voilà donc libéré de cette charge, mais aussi disposé à aider ceux ou celles qui voudraient prolonger ce travail autrement.

Avant de fermer ce média, et d'en effacer tous les contenus, les autorités responsables devront penser que beaucoup de lecteurs y accèdent par un message antérieur. Ils cherchent et trouvent ainsi souvent réponse à leur interrogation. Au moment où des voix ténues commencent à mesurer que l'industrie et la fonderie devraient retrouver une meilleure reconnaissance, ailleurs qu'en Chine, je souhaite "Bons Vents" aux acteurs de nos métiers !!!

Patrick Wibault dit Piwi 06 48 24 82 34 pwibault@gmail.com

mercredi, 11 mars 2020

Ebavurage par brossage

Un de nos lecteurs nous questionne pour l'aider à trouver un fournisseur de brosse. Il doit ébavurer des pièces métalliques aves des petites excroissances fines. Pouvez vous lui communiquer des coordonnées de fournisseur ?

Merci pour lui !

mardi, 10 mars 2020

FOCAST recherche un Responsable Processus Fonderie H/F

Description du poste :

Vous aurez notamment la charge de :

  • • Vous êtes le garant de la maitrise du processus Fonderie (Noyautage, Moulage et Fusion)
  • • La réalisation et le suivi des améliorations du processus Fonderie (Noyautage, Moulage et Fusion)
  • • Développer l’esprit qualité et de garantir la conformité aux exigences clients

Lire la suite...

samedi, 7 mars 2020

Coronavirus : des signaux positifs à la Fonderie Roger d’Egreville (77)

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus en Chine, la Fonderie Roger à Egreville voit les demandes de devis se multiplier. L’entreprise de 16 salariés est spécialisée en fonderie de métaux non-ferreux (©RSM77)

À Égreville, au sein la Fonderie Roger, une entreprise historique de la ville, Jérôme Petin, le directeur commercial voit les demandes de devis s’accumuler sur son bureau ces dernières semaines. « Depuis l’apparition du coronavirus, les demandes de devis se multiplient concernant des produits pour lesquels nous étions plus sollicités comme des pin’s, des porte-clés ou encore des médailles », précise Jérôme Pétin.

Et pour cause, ces produits sont traditionnellement fabriqués en Chine où la main-d’oeuvre est moins chère

Lire la suite...

Focast Châteaubriant. Des chariots mis à rudes épreuves

Créée en 1856, la fonderie Focast s’est spécialisée dans les pièces mécaniques de 100 à 9000 kg, réalisées en moulage main avec du sable à prise chimique. « Notre principale activité est la fabrication de culasses, blocs moteurs, ponts, essieux, moyeux, châssis porteurs, etc.

Nous ne faisons ni série ni assemblage de pièces, tout est fait manuellement. Nous livrons la pièce brute chez nos clients et, après ils s’occupent de l’usinage », explique Christophe Pimor, responsable maintenance chez Focast Châteaubriant. Des chariots mis à rudes épreuves

Au sein de la fonderie, les chariots élévateurs sont utilisés pour déplacer les pièces de fonte d’acier et sont mis à rudes épreuves par l’environnement. « L’atmosphère d’une fonderie est très poussiéreuse car dans nos procédés de fabrication nous utilisons du sable ; et la phase de meulage pour enlever les aspérités des pièces engendre également beaucoup de poussière », précise-t-il.

Pour cause de matériels vieillissants, l’entreprise a décidé de remplacer trois unités. « Une étude comparative a été effectuée, et par rapport aux technologies, aux contraintes environnementales, ce sont les chariots de la marque Hyundai que nous avons sélectionnés.

;

- page 2 de 906 -