la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 18070
Aujourd'hui : 1255
En ligne : 21

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 24 novembre 2019

Assemblée Générale de JFBA, (Jehan Fondeurs de Beauce et.... d'Ailleurs), chez Biezanek à Sours (28)

Nous étions 43 ce samedi pour ce qui devait être l'ultime réunion de cette dynamique association qui n'a plus d'atelier pour s'exprimer et promouvoir notre passion : LA FONDERIE. .

Il n'en est rien, les liens sont puissants, une volonté de poursuivre s'est dégagée. Frédéric un professeur de mécanique, sculpteur à ses heures nous a convaincu que l'avenir s'écrit de l'imprimante 3D à l'enlèvement de copeaux avec ce point de passage obligé qu'est la fonderie. Dans son atelier il a déjà une mini fonderie et nous l'aiderons a faire avancer ce judicieux dessein. Les fondeurs qui ont bénéficié grâce à JFBA des matériels seront courtoisement invités à faire parvenir une indemnité forfaitaire (un don) à l'association. Nous avons pris connaissance d'une étonnante et incroyable information : un atelier fonderie a été mis en place dans un lycée de Verneuil sur Avre (28). JFBA va reprendre contact avec Jacques Werdefroy pour relancer le moulage (via la 3D)

des têtes et visages à destination du grand public . Notre four itinérant se mettra en route pour des démonstrations de moulage et de coulée . Prochaine coulée la médaille de la confrérie des chevaliers du goûté boudin. Pour mémoire nos amis Max et Raymond Sorgius , les deux anciens professeurs & complice ont emmené 22 fois leurs meilleurs élèves au concours général de fonderie. Max va même retrouver chez Piwi la photo à l' Elysée avec Jacques Chirac et Xavier Lechat lequel dirige l'atelier de noyautage Croning de Biezanek.

Jérôme Sauger qui a eu le 1er prix d'étude de moulage à l' ESFF était venu de Pitres où il est responsable dirige de la fonderie de Manoir Industries . Enfin, Jean-Noel Taupinard reçu en son temps au concours d'admission à l'ESFF est venu nous présenter... sa jolie petite fille ... ... notre dernière adhérente laquelle a participé à l'AG et aux agapes...sans un pleur !!!

vendredi, 22 novembre 2019

la fonderie Paccard, référence mondiale en cloches d'église

Ça va bien pour eux : depuis plus de deux siècles.

Europe 1 - PODCASTS à TÉLÉCHARGER 6mn

CA VA BIEN POUR EUX EST UNE CHRONIQUE DE L'ÉMISSION LA FRANCE BOUGE DIFFUSÉE LE JEUDI 21 NOVEMBRE 2019

Raphaëlle Duchemin reçoit Philippe Paccard, dirigeant dirigeant de la fonderie du même nom, référence mondiale en matière de cloches d’église et de carillons.

Sarthe : « La fonderie, c’est un régal photographique »

France Info - La fonderie, contrairement aux idées reçues, est de plus en plus vertueuse et automatisée. / © Charles Lemercier Partager Pendant deux mois, un photographe sarthois a suivi les fondeurs de Boëssé-le-Sec, à dix kilomètres de la Ferté-Bernard. Son album, sorti à l’occasion des 125 ans de l’entreprise, illustre la beauté et le labeur de la fonderie.

Par Charles Lemercier

Un « livre d’or », intitulé Noces de cuivre, pour le 125e anniversaire de la fonderie de Boëssé-le-Sec, dans le nord de la Sarthe. L’album photo compte presque autant de clichés que l’usine compte d’années. Bruit, chaleur, couleurs Deux mois d’immersion, parfois dès 4 h du matin, ont été nécessaires au photographe Laurent Dubois pour retranscrire le labeur et la beauté de la fonderie. Son premier défi : faire accepter l’appareil photo. Ce n’était pas évident, les ouvriers ne me connaissent pas, ni mon intention au départ. Il faut arriver avec de l’humilité, ce sont eux qui ont des choses à nous apprendre, indique le photographe sarthois.

Le photographe a suivi les ouvriers pendant deux mois, venant parfois dès 4 h du matin. / © Charles Lemercier

Admiratif du courage des ouvriers, frappé par leurs connaissances. Le photographe a pris son pied pour capter ce qu’il y a de plus beau dans la fonderie, le travail des hommes et des femmes, la magie de la fusion et le festival de couleurs. La fonderie, c’est un régal photographique. Il y a avant tout la noblesse du travail. Tout n’est pas service dans la production, c’est assez modernisé. L’image des fonderies reste marquée dans le passé. Son actualité est rarement positive puisqu’elles ont du mal à passer le siècle, souvent menacées ou fermées.

Une fonderie un petit peu plus verte

La modernisation reste relative, avec du bruit, de la chaleur et des fumées permanentes. Le directeur du site, aux commandes depuis 2011 au sein du groupe Auréa basé sur l’économie circulaire indique que la notion de durabilité a fait son entrée dans l’usine. Un aspect auquel on ne pense pas forcément. La fonderie ce n’est pas ringard, ce n’est pas 19e siècle. Nous avons entamé une démarche vertueuse : l’ensemble du cuivre est recyclé par exemple. Il y a aussi les chutes, la matière qui n’est pas utilisée. Elle est refondue et réinjectée dans le circuit de production, détaille Christian Keetzel, directeur général de M Lego. L’usine de Boëssé-le-Sec compte une centaine de salariés, ouvriers et employés réunis.

_125 clichés, sans clichés, sur la fonderie__ De la beauté, du labeur... Un photographe a suivi le quotidien de fondeurs sarthois pendant deux mois pour les 125 ans de la fonderie. Charles Lemercier, Olivier Badin et Dominique Le Brun Intervenants : Laurent Dubois, photographe. Dominique Dutertre, responsable des fonderies et Christian Keetzel, directeur général de M Lego.

Chaleur, fumées, couleurs... le photographe a pris son pied. / © Charles Lemercier

Question du jour :

à laquelle Piwi ne sait répondre .

je vous serais reconnaissant si vous pouvez me fournir un plan de la structure externe de cette tourelle (je suis bien sûr prêt à supporter les frais inhérents pour cette fourniture) en fait je compte réaliser une maquette d'un Aviso A69 et j'aimerais réaliser cette tourelle en 3D afin d'augmenter le réalisme du bateau. merci de me donner la conduite à tenir pour obtenir satisfaction. cordialement. Jacques Augé

AUGE <L9031@orange.

Manoir Pitres (27) : La métallurgie des poudres relancée

Usine Nouvelle - Le projet normand de métallurgie des poudres prend du retard. Annoncée en 2017, l’usine que la start-up industrielle Metalvalue devait construire à Pîtres (Eure), afin de fournir 45 000 tonnes de poudre de métal par an, n’est pas sortie de terre. Mais un autre projet, plus modeste, est en train de naître. Sur le même thème: Manoir Industries inaugure un centre d’usinage

Après de multiples péripéties, le métallurgiste Manoir Industries (200 millions d’euros de chiffre d’affaires), partenaire du projet avorté, finalise, avec le soutien de la Région Normandie, le montage financier d’une unité de poudres de 10 000 tonnes par an qui serait opérationnelle début 2022, à Pîtres. C’est la fonderie de sa filiale Manoir Pîtres photo, vaisseau amiral du groupe avec 440 salariés, qui alimentera l’usine en acier liquide à 1 600 °C. Celui-ci sera réduit en poudre par le procédé d’atomisation au gaz. "Nous constatons l’intérêt grandissant de nos clients pour les pièces réalisées en métallurgie des poudres, explique Ludovic Lambert, le directeur industriel de Manoir Industries. Cette technologie de rupture par rapport à la forge et à la fonderie présente des caractéristiques intéressantes en termes de résistance mécanique et ouvre de nouvelles possibilités en matière d’alliages."

Manoir vise la réalisation de pièces par compaction isostatique à chaud (compactage des poudres à haute pression et hautes températures) et par fabrication additive. Sa cible : l’aéronautique, l’automobile, l’énergie.

mercredi, 20 novembre 2019

Sortie de la Saint-Eloi des ESFF/ATF de l’Ouest samedi 23 novembre 2019

Le Samedi 23 Novembre prochain à 10h00, nous vous proposons de nous retrouver pour une visite du Manoir de l’Automobile et des Vieux Métiers (4, rue de la cour neuve - 35550 LOHÉAC) pour une visite de groupe, avant notre traditionnel déjeuner convivial.

Désormais, c’est l’un des plus beaux musées d’Europe consacré à l’histoire de l’automobile. 15.000 m2 d’exposition dans un manoir du XVIIe siècle. Plus de 400 véhicules (parmi lesquelles 30 voitures hippomobiles, 50 motos et vélos) de tous types, de tous âges et de toutes nationalités évoquent un siècle d’automobile. Une centaine de mannequins en habit d’époque anime toutes les collections et les milliers d’objets présentés.

Nous devons aussi rappeler que le circuit est ouvert pour ceux qui le souhaite le dimanche 24 apres-midi

Plus d'informations sur le Manoir de l’Automobile et des Vieux Métiers en suivant ce lien..

Visite du musée : 8€ / personne

Déjeuner : 25 € / personne boissons comprises.

Pour tout renseignement, contacter Olivier BAHUON - 06 45 71 76 39 ou olivier.bahuon@wanadoo.fr

Nouveauté : désormais vous pouvez vous inscrire et payer en ligne en remplissant le formulaire sur le site de l'amicale (possibilité de régler en ligne ou par chèque bancaire) ou faire comme vous avez l'habitude

Inscription souhaitée avant le 18 novembre 2019

Saint ELOI 2019 des ESFF/ATF du Centre Auvergne

Attention !! Dernières journées d'inscription
Visite privative du musée_
Le Samedi 30 Novembre prochain : Nous vous attendrons, pour fêter la St Eloi, aux confins du Berry, du Bourbonnais et du Nivernais à Groussouvre, petite ville du Cher à l’Espace Métal, La Halle de Grossouvre, 2 route de Verreaux, 18600 Grossouvre .
Cette région a abrité dès le 18ème des forges traditionnelles, et participé au développement au 19ème Siècle d’une métallurgie plus moderne.
Groussouvre, tout comme Guérigny et Trézy a participé à cet essor.
Votre arrivée sera prévue pour 10h00 et nous déjeunerons du côté de Sancoins vers 12H30 avant éventuelle visite du parc du donjon de Jouy.

Lire la suite...

CycleATF : Elaboration des fontes

Mourad Toumi La formation Métallurgie et Élaboration des fontes a commencé sur Guebwillers avec 16 participants. Visite de la fonderie Schlumberger.

Les "JFBA" fêteront Saint Eloi chez Biezanek samedi à Sours (28)

40 inscrits déjà et une assemblée Générale le matin avant les festivités.

Fusion PSA-Fiat Chrysler : les syndicats de PSA favorables

les Echos - Un CSE extraordinaire s'est tenu ce lundi après midi sur le projet de fusion entre PSA et Fiat-Chrysler. FO, CFE-CGC, la CFDT et la CFTC ont donné un avis favorable à la poursuite de discussions exclusives.

La CGT s'est prononcée contre l'opération, mais elle n'a pas de représentant dans l'instance concernée.

- page 2 de 879 -