la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1052592
Aujourd'hui : 256
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 8 février 2018

Fonderie - Concours général 2017 - découverte d'une vidéo

cafetage de JNM ici remercié.

Concours général de Fonderie 2017 from Revinwebtv on Vimeo.

24mn 47

mercredi, 7 février 2018

Lu pour vous

L’autorisation de fabriquer à nouveau des pièces forgées pour centrales nucléaires au Creusot donne lieu à un programme de reconquête des capacités productives - Le site du Creusot va reprendre la production de viroles - 300 postes devraient être créés sur les sites de Saône-et-Loire.

Les sidérurgistes européens retrouvent la santé - Deux ans après avoir touché le fond, les producteurs d’acier ont rebondi. L’accroissement de la demande et une réduction des capacités ont permis de restaurer les marges -

L’Europe construit sa première aciérie depuis quarante ans près de Vienne - Voestalpine va investir plus de 300 millions d’euros dans la construction d’un site entièrement automatisé, à 120 kilomètres de la capitale autrichienne. En multipliant les grèves, les Allemands arrachent une augmentation de 4,3 % de leurs salaires, des primes et la semaine des 28 heures - à partir de 2019, les salariés de la métallurgie allemande pourront réduire leur temps de travail hebdomadaire à 28 heures pour une durée de six à vingt-quatre mois. Ils obtiennent également le droit de retravailler ensuite à plein temps -

10 cm de neige sur Paris et la vie s’arrête. "Bis Répétita" par R.Hasselmann (Libr'acteur) Nouvelle illustration d’un mal l’imprévision déclinée dans de nombreux domaines :

Imprévision en regard du vieillissement de la population

Imprévision encore quand on découvre les déserts médicaux

Imprévision toujours d'une décentralisation indispensable, mais inachevée,

Imprévision que l'absence totale de maitrise de l'immigration qui débouche sur l'entassement de populations toujours plus précaires dans des zones de non-droit du territoire national.

la France Un grand pays qui bénéficie d'une situation géographique privilégiée, d'un climat supportable, d'une culture enviée et de vrais talents humains. Autant d'atouts indéniables qu'il est dommage de ne pas valoriser en raison de l'incapacité des gouvernants à anticiper, à mettre en perspective.

Ce déni de réalité s'accommode de situations, sans penser par exemple qu'un pays paralysé par la neige perd des journées de production et donc des points dans la dure compétition de la croissance et des coûts.

Ce pays ne peut plus "procrastiner".

Visite de la fonderie Renaudin (61)

à Mâle 61260 VAL-AU-PERCHE La fonderie Cornille Havard ,elle aussi en Normandie, commence la saison et sera visitée par 50 000 touristes.

mardi, 6 février 2018

Tout le fer utilisé par l'homme à l'âge du bronze était d'origine extraterrestre

Le Figaro Tristan Vey D'après une étude réalisée par un chercheur français, les objets en fer les plus anciens semblent tous avoir été forgés à partir de météorites métalliques. Les hommes n'ont pas attendu l'âge du fer (entre 1200 et 800 ans avant J-C en fonction des régions) pour fabriquer des objets en fer. Les archéologues ont retrouvé au moins une centaine d'artefacts forgés dans ce métal plusieurs siècles avant qu'il ne devienne commun. Les hommes maîtrisaient-ils donc déjà des techniques primitives d'extraction du fer à partir de son minerai à l'âge du bronze? Cela semblait peu vraisemblable. Mais quelle autre explication fournir ? La dague en fer retrouvée dans le tombeau de Toutankhamon. Il suffisait en fait de détourner son regard du sol pour le tourner vers les étoiles. Il avait déjà été démontré que plusieurs objets célèbres, tels la dague de Toutankhamon, retrouvé dans le tombeau du plus célèbre des pharaons, avaient été forgés à partir de météorites métalliques. Il s'agissait donc de fer extraterrestre, au sens premier du terme. «Peut-on étendre ce résultat à l'ensemble des objets en fer retrouvés à cette époque? C'est la question que je me posais depuis une dizaine d'années», explique Albert Jambon, expert des météorites à l'Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (CNRS/UPMC/IRD/Muséum national d'Histoire naturelle).

Le fer des météorites est riche en nickel

Une technique non-destructive, la spectrométrie de fluorescence X, permet aujourd'hui de trancher, selon une étude publiée par le chercheur dans l'édition de décembre de Journal of Archeological Science. Ce dernier a lui-même passé au crible quelques objets en fer datant de l'âge du bronze grâce à un appareil portable. «Cela pèse 1,5 kilo et tient dans une valise. Je peux l'amener dans les musées pour faire mes analyses. Le véritable problème consiste à retrouver la trace de ces artefacts, évoqués dans de vieilles publications et souvent mal inventoriés.» D'autres confrères ont pu mener à bien des analyses similaires sur d'autres objets, notamment les artefacts égyptiens, souvent difficiles d'accès.

La dague d'Alaca Höyük est vieille de plus de 4500 ans. final, une dizaine de pièces ont ainsi été passées sous ces rayons X pour être analysés, parmi lesquels: des perles en fer retrouvées à Gerzeh (Égypte, -3200 av J-C), une dague découverte à Alaca Höyük (Turquie, -2500 av J-C), un pendentif d'Umm el Marra (Syrie, -2300 av J-C), une hache d'Ugarit (Syrie, -1400 av J-C), plusieurs haches de la dynastie Shang (Chine, -1400 av J-C), mais aussi la dague, le bracelet et l'appuie-tête de Toutankhamon (Égypte, -1350 av J-C).

Pour ces objets, Albert Jambon disposait ainsi de chiffres «propres» sur leur teneur en fer, en nickel et en cobalt en différents points. «La plupart des objets analysés contiennent plusieurs pourcents de nickel, ce qui démontre assez clairement leur origine météoritique», assure-t-il. Au moment de la formation de la Terre, la plupart du nickel a en effet migré vers le noyau de notre planète. Le minerai de fer que l'on retrouve en surface est donc assez pauvre en nickel. Les météorites, elles, sont au contraire des vestiges du matériel primitif qui a formé les planètes. Lorsqu'elles sont métalliques, elles sont souvent relativement riches en nickel.

«On pense que le fer coûtait au moins dix fois le prix de l'or pendant l'âge du bronze»

Albert Jambon, spécialiste des météorites.

Le chercheur français ne s'est pas arrêté là. Quelques objets faisaient encore débat. «Le problème, c'est que le fer rouille», explique le spécialiste. «Et lorsqu'il rouille, il perd préférentiellement son nickel.» Le phénomène s'observe d'ailleurs sur des météorites rouillées. Ce n'est pas pour autant qu'il est impossible de détecter une signature «météoritique». Il suffit de se pencher sur un deuxième rapport: celui entre le nickel et le cobalt. Magie: les taux observés dans les météorites sont les mêmes que ceux observés dans les objets de l'âge du bronze.

Albert Jambon analyse la météorite métallique de Morasko à l'université de Poznan, en Pologne. Elle sera une des références pour déterminer l'origine météoritique des objets en fer de l'âge du bronze. «On pense que le fer coûtait au moins dix fois plus cher que l'or», rappelle Albert Jambon. «Ce n'est pas un hasard si un pharaon comme Toutankhamon était enterré avec des objets en fer.»

Pour quelles raisons ce métal était-il si prisé? Après tout, il est moins noble que l'or, il ne brille pas beaucoup et s'abîme facilement… «Si l'idée que les météorites provenaient de l'espace fut difficile à accepter au XVIIIe siècle, les antiques eux l'avaient déjà bien compris. Les météorites véhiculaient donc une symbolique forte qui, conjuguée à leur rareté, leur conférait une grande valeur.» Raison pour laquelle tous les objets en fer de l'âge du bronze servaient généralement à la fabrication de bijoux ou d'armes finement ouvragées.

Le développement de techniques permettant d'extraire le fer à partir de minerai en le chauffant (et en frappant dessus) a peu à peu rendu obsolète l'usage des météorites. Tous les objets en fer retrouvé peu après la fin de l'âge du bronze ne présentent ainsi plus cette signature météoritique. C'est le début de l'âge du fer.

Merci à Hubert Grandemange pur cet intéressant cafetage.

«Le déclin de l’industrie française semble enrayé»

selon Philippe Varin (France industrie).L'Opinion

« Avions, paquebots, véhicules autonomes, énergie, agroalimentaire : nous ne sortons pas suffisamment de projets de rupture. Nous avons peut-être manqué d’envie. Cette envie est de retour. »

Lire la suite...

L' ATF en route pour un redéploiement : COMPETENCE – CONNAISSANCE – CONVIVIALITE.

En parallèle à la création de sa revue digitale Tech News Fonderie, l'Association Technique de Fonderie se dote d'un nouveau logo. Le dynamisme et le volontarisme de l'ATF illustré à travers le graphisme de ce nouveau logo ne renie en rien le passé de l'Association et ses 108 années d'existence. Il schématise un creuset en cours de fusion dont les contours matérialisés par les 3 C imbriqués expriment les socles essentiels qui ont toujours dirigés l'action de l'ATF . COMPETENCE – CONNAISSANCE – CONVIVIALITE

A son tout nouveau président Patrice Dufey (esff 76) nous souhaitons "BONS VENTS" pour ainsi contribuer au meilleur développement de la fonderie.

lundi, 5 février 2018

Georg Fischer a jeté son dévolu sur Precicast Industrial

Zonebourse - Georg Fischer prévoit de racheter via sa division Automotive, l'intégralité du tessinois Precicast Industrial, spécialisé dans les composants en alliage pour l'industrie aéronautique et pour les turbines à gaz industrielles. Precicast s'est aussi lancé récemment dans l'impression en trois dimensions.

Lire la suite...

Georg Fischer a acquis Eucasting Ro ....

Zonebourse -

....société spécialisée dans le moulage à haute pression de métaux légers. Avec deux sites de production en Roumanie et 500 employés, l'entreprise réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 50 mio CHF, a précisé le groupe schaffhousois vendredi.

Lire la suite...

Frederic Montis a rejoint AFA

Arc Fused Alumina (AFA)le 1er février à La Bâthie (73), comme responsable export. Arc Fused Alumina (ancienne usine Péchiney, puis Alcan, puis Rio Tinto et dernièrement Altéo) est le seul producteur français de corindon blanc (le second élément le plus dur sur terre après le diamant ! cf. photos attachées pour des exemples). Le corindon blanc existe sous plusieurs formes (grains, poudres, globulaires…) et est utilisé dans les abrasifs, les réfractaires, les céramiques, les parquets flottants…

il propose aussi du Sialon (pour le réfractaire) et des nitrures de silicium et de ferro-silicium (toujours pour le réfractaire) !

Ne pas hésiter à le contacter pour tout besoin ou précision - Frederic.Montis@fusedalumina.fr - 06 75 27 96 09. Il sera bien sûr aux Fondériales -

Un soutien politique que l'industrie attendait depuis des années !

Le Président de la République a accordé son Haut Patronage à l'événement. Edouard Philippe, déclarait : « nous organiserons également au mois de mars un grand salon international de l'industrie à Villepinte. Il permettra de promouvoir le savoir-faire de nos entreprises de la "French Fab" et de leur offrir les meilleures conditions pour leur développement à l'international ». Macron, est annoncé en personne pour cet événement le mardi 27 mars au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte.

Et nous on se retrouvera sur le stand Biezanek pour voir si le président s'intéresse au croning.

- page 2 de 724 -