la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1144664
Aujourd'hui : 384
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 28 juin 2018

Saint-Brieuc. Nouveau départ pour la fonderie Manoir

Le Télégramme - Patrick Ducatillon, le directeur de Manoir Saint-Brieuc, et Jérôme Malard, le secrétaire du comité d’entreprise. (Photo Julien Vaillant)

Patrick Ducatillon sera bientôt le nouveau directeur général de la fonderie Manoir Saint-Brieuc (ex Sambre-et-Meuse). L’actuel directeur du site fait partie des sept cadres qui se sont associés - à part à peu près égale - pour racheter l’usine, en s’associant aux Carrières Lessard de Bréhand.

Cet ingénieur en métallurgie de 60 ans et ses associés ont réussi à convaincre l’ancien actionnaire, le groupe chinois Yantai Tanhai de céder l’entreprise pour un euro symbolique, mais également de verser une subvention très significative. « L’actionnaire chinois a joué son rôle d’industriel jusqu’au bout, c’est tout à son honneur », considère le directeur.

Les investissements et les décisions stratégiques se prendront désormais à Saint-Brieuc

Lire la suite...

mercredi, 27 juin 2018

Une nouvelle fonderie au Portugal !!! à Agueda.

https://www.youtube.com/watch?v=maMTlo4AFX4&authuser=0

Qui peut nous en dire plus ? Car cette vidéo nous renseigne assez mal - Un investissement grandiose, une Disa ? Une incroyable inauguration : le paquet !!!

Pour quoi faire ? Provenance des capitaux ? Tonnage ? Marché ? Automobile ?

Mékilékon & Bébert vont certainement apprécier l'allure des installations, comme nous .

jeudi, 21 juin 2018

La fonderie Sival, à Eu, prend un nouvel envol

Courrier Picard - Reprise en 2015 par Lionel Vicq, qui en a fait un groupe portant le même nom, la fonderie Sival travaille de plus en plus pour l’aéronautique.

La Sival fabrique des pièces en aluminimum, principalement pour l’aéronautique et le ferroviaire, mais aussi pour le secteur de l’automobile, l’armée, le spatial.

Après avoir failli disparaître du paysage industriel, la fonderie Sival renoue avec le succès. Son nouveau patron, Lionel Vicq, l’a sauvée de la liquidation judiciaire il y a trois ans. Et depuis, il a donné un nouvel élan à cette entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces complexes en alliages d’aluminium. Il en a même fait un groupe portant le même nom, qui affiche un chiffre d’affaires en progression constante et des perspectives intéressantes. Surtout grâce aux secteurs aéronautique et ferroviaire.

Lire la suite...

mardi, 19 juin 2018

Le développement de Manoir Industries dans l'Eure passe par le soutien de la Région Normandie

Info Normandie - L'implantation prochaine de Metalvalue Powder, dans l'Eure, devrait contribuer à assurer la pérennité de la fonderie Manoir Industries de Pîtres qui devrait recruter, spécialement à cet effet, une cinquantaine de personnes. La Région Normandie est partie prenante.

L'entreprise centenaire a encore de beaux jours devant elle -Illustration © Manoir Industries Manoir Industries, géant de la métallurgie, va investir pour moderniser et développer son outil de production afin d’être en mesure d’approvisionner en acier liquide Metalvalue Powder dont l’implantation à Pîtres, dans l'Eure, est prévue à l’automne 2018. L'entreprise métallurgique entend aussi prendre une participation substantielle au capital de Metalvalue Powder. Ce sont ainsi plus de 50 millions d’euros qui seront investis par la fonderie normande.

La région Normandie met la main à la poche La Région Normandie est partie prenante : elle a décidé de soutenir ces investissements qui contribueront à la réussite du projet d’implantation de Metalvalue Powder et à faire de Pîtres le centre mondial de production de poudre de métal atomisé au gaz, indique-t-on à l'Hôtel de Région.

Elle garantira ainsi à hauteur de 50 % l’emprunt de 25,5 millions du groupe Manoir Industries, destiné à financer pour 6,5 millions les coûts liés à la montée en puissance de ses fours pour servir les besoins de Metalvalue Powder, pour 9 millions d’euros sa participation au capital de Metalvalue Powder et pour 10 millions d’euros la maîtrise du foncier nécessaire au projet.

Création d'une soixantaine d'emplois

Lire la suite...

vendredi, 15 juin 2018

Renault-Cléon conforte sa position de leader dans le domaine de l’électrique

Actu - Le journal d' Elbeuf - La France devient un pôle d'excellence du véhicule électrique de Renault dans l'Alliance et l'usine de Cléon tient un rôle majeur dans ce développement.

L’usine de Cléon a annoncé ce jeudi 14 juin 2018 le triplement de ses capacités de moteurs électriques pour le Groupe Renault, l’affectation complémentaire d’une nouvelle génération de moteurs électriques pour l’Alliance, la fabrication de composants pour une nouvelle boîte de vitesses innovante, l’augmentation capacitaire de ses lignes d’usinage et d’assemblage moteurs thermiques et l’augmentation de ses capacités de production en fonderie.

L’usine Renault de Cléon pionnière Dans le cadre de la mise en œuvre du plan « Drive the future », le groupe Renault a annoncé l’accélération des investissements pour le développement et la production du véhicule en France avec plus d’un milliard d’euros. Quatre sites de production seront leaders pour le véhicule électrique, dont Cléon.

Ainsi l’usine de Renault Cléon confirme son positionnement en tant qu’usine pionnière de l’électrique et pôle d’excellence mécanique pour le Groupe Renault.

En effet, seule usine du groupe Renault à fabriquer le moteur électrique, celle-ci annonce aujourd’hui le triplement de ses capacités de lignes d’assemblage du moteur électrique actuel, mais également l’affectation complémentaire d’une nouvelle génération de moteurs électriques pour l’Alliance, ainsi que la production de composants pour une nouvelle boîte de vitesses innovante.

De plus, afin de répondre à la demande soutenue de l’ensemble de ses clients Alliance et partenaires, l’usine poursuit également ses investissements et augmente ses capacités pour ses lignes d’usinage et d’assemblage de moteurs thermiques et sa fonderie.

Près de 900 embauches depuis 2015 Pour accompagner ces investissements et dans le cadre de l’accord « Renault France-CAP 2020 », l’usine de Cléon poursuit ses recrutements. Depuis 2015, ce sont près de 900 nouveaux collaborateurs qui ont été recrutés.

Les postes proposés s’adressent à des femmes et à des hommes titulaires de diplômes du BAC à BAC +5 en mécanique, automatisme, robotique, électrique et concernent principalement des postes d’opérateurs de fabrication, d’ajusteurs/outilleurs, des conducteurs d’installations et des techniciens et ingénieurs en maintenance et en ingénierie. Les personnes motivées pour rejoindre une équipe fière, performante et audacieuse sont invitées dès à présent à postuler en cliquant ici

« C’est une très bonne nouvelle pour nos collaborateurs, notre usine et notre région. Les investissements du Groupe Renault à Cléon vont permettre de renforcer l’attractivité et la compétitivité de notre site. Cela va également fortement contribuer au développement de l’écosystème 4.0 de Cléon et de sa région », déclare Paul Carvalho, directeur de l’usine de Cléon.

mardi, 12 juin 2018

MBF Aluminium : « Saint-Claude est un centre d’excellence qui doit le rester.»

Le Progrès - MBF Aluminium a décroché de nouveaux marchés et a investi énormément pour moderniser ses usines. Photo Christelle KLUGA

Ce sont les propos tenus par son directeur général, Manuel Martins. Car après avoir racheté l’entreprise en 2012 et l’avoir remise à flot, le groupe CMV, dirigé par l’Italien Gianpiero Colla, croit plus que jamais en l’avenir des deux sites sanclaudiens de fonderie et d’usinage, de la zone industrielle du Plan d’Acier et d’Etables, pour lesquels de nouveaux marchés ont été décrochés auprès de constructeurs automobiles français et étrangers.

«Nous avons une visibilité de notre carnet de commandes sur dix ans» confie avec satisfecit, Gianpiero Colla. «Notre compétitivité passe par l’obtention de marchés de pièces de plus en plus techniques. Nous avons décroché le marché d’un carter pour boîte à vitesse pour moteur hybride pour Renault. Nous sommes déjà sur le futur !» ajoute Manuel Martins.

Pour 2018, le chiffre d’affaires du sous-traitant automobile devrait atteindre les 45 millions d’euros, avec une projection à 65 millions en 2020.

vendredi, 8 juin 2018

Cléon usine 4.0 - 20 000 tonnes d'alu au service d' l'automobile

l'Usine Nouvelle - Cléon, laboratoire de l’industrie 4.0 pour Renault 60 ans… et toujours jeune ! L’usine Renault de Cléon, en Seine Maritime, a beau approcher de l’âge symbolique de la retraite, elle se veut en pointe technologiquement. Le groupe en fait même sa vitrine française de l’industrie du futur. Sur ce site de 155 hectares (dont 40 de bâtiments) il teste de nombreuses briques technologiques de l'usine 4.0 : capteurs et IoT, formation en réalité virtuelle, chariots automatisés pour la logistique, exosquelettes, impression 3D… Elle oeuvre aussi pour engager ses sous-traitants dans cette démarche de moder

VIDÉO : https://www.youtube.com/watch?v=6MGhsPtkuWI

Lire la suite...

Fonderie de la Bruche intègre l’Accélérateur PME

L’Accélérateur PME Grand Est Publié le 07/06/2018 à 09:49 | Mis à jour le 08/06/2018 à 08:34

18 PME industrielles à fort potentiel de croissance intègrent l’Accélérateur PME Grand Est, programme régional d’accompagnement “sur-mesure” qui conjugue une offre individuelle de conseil, une dynamique d’émulation collective et un suivi personnalisé. 18 PME à fort potentiel de croissance vont en bénéficier. Première promotion de l’Accélérateur Grand Est

Lire la suite...

A la découverte de GMD Eurocast : son pôle fonderie, activité majeure du Groupe

Le Pôle fonderie se veut être aujourd’hui un des leaders européen de la fonderie Aluminium sous pression. Grâce à leur expertise, les 1590 collaborateurs répartis sur 11 sites de production, sont à même de répondre aux demandes les plus pointues. http://groupe-gmd.eu/?page_id=487 Pour poursuivre l’accompagnement de nos clients à l’international, 2 sites de productions seront opérationnels dès 2018 en Hongrie et au Mexique.

Avec ses presses de 300 à 3 000 tonnes, le Pôle Fonderie est fournisseur de rang 1 et 2 pour le marché automobile, le poids lourds et l'industrie pour des pièces totalement usinées et assemblées.

vendredi, 1 juin 2018

Godin - Les anciens ESFF & l' ATF en visite à Guise (02)

nous étions 53 pour ces échanges nombreux et variés chez Godin : dans la fonderie, dans l'émaillerie et dans le familistère... !!! Vue du chantier de moulage Italien Fromagnoli, Un groupe féminisée ici bien étonné. La poche mélangeuse devant les cubilots.

Un outillage pour la Disa et une vis à pellets ...les nouveaux granulés du chauffage au bois.

- page 1 de 39