la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 1214633
Aujourd'hui : 451
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 18 novembre 2018

Ingrandes : Les Fonderies (Fonte et Alu) vont fêter leurs 40 années

Les Fonderies (Fonte et alu) vont fêter leur 40 année d'existence l'an prochain.

Centre Presse : Comment voyez-vous l'avenir ? « On compte bien voir ces 40 ans arriver avec des nouvelles positives pour les salariés. Le risque de fermeture existe. En 39 ans, on n'a pas connu une situation similaire avec un changement technique, industriel et social d'une telle ampleur. »

Votre voisin, Saint-Jean-Industries (ex-Fonderie alu), a dégagé en 2017 un chiffre d'affaires de 57 M€ pour un résultat net de -1,1 M€. Et vous, la Fonderie Fonte ?

« Le site a fait 68 M€ pour un déficit de 4,8 M€. C'est dû à la crise du diesel mais Renault en profite pour changer sa stratégie industrielle. »

samedi, 17 novembre 2018

Un investissement de 36 millions d'€ dans une nouvelle fonderie pour Outreau Technologies

FR3 - L'inauguration a eu lieu ce vendredi. Ferroviaire : L'entrée de l'usine Outreau technologies / © Google street view L'entreprise Vossloh Outreau Technologies (Pas-de-Calais), spécialisée dans la production de cœurs de voies ferrées, a inauguré vendredi une nouvelle fonderie, première étape d'un plan d'investissement de 36 millions d'euros. Ce nouvel équipement, construit en lieu et place du bâtiment historique de 1919, était rendu nécessaire pour la sécurité des 260 employés et le développement de la production. "Nous étions sur un rythme de 3.000 cœurs de voie par an. L'objectif est de grimper à 5 000 d'ici 2020", a ainsi expliqué David Souilah, directeur de l'usine, lors d'une visite de presse. Didier THOMAS @didier_thomas_

  1. AvecPoleEmploi inauguration de la nouvelle fonderie Outreau Technologies 1ere partie d'un challenge important conserver le savoir-faire du territoire et créer des opportunités d'emplois dans secteur industriel haute technologie

jeudi, 15 novembre 2018

Les Fonderies de Sougland se réinventent

Les Echos - Les Fonderies de Sougland sont implantées à Saint-Michel (Aisne). L'entreprise basée depuis près de 500 ans dans le nord de l'Aisne s'est lancée dans une démarche qui doit en faire un pôle d'excellence dans la fonderie.

A 475 ans, les Fonderies de Sougland entament une nouvelle jeunesse . L'entreprise, fondée en 1543 par Thomas de Canone à Saint-Michel-en-Thiérache (Aisne), compte bien perdurer grâce à sa démarche Industrie du futur. Symbole de cette volonté, c'est sur le stand dédié aux « smart industries » qu'elle a exposé cette année à la foire d'Hanovre et non pas avec ses homologues fondeurs.

« Nous nous positionnons dorénavant comme un apporteur de solutions, capable d'accompagner les projets de nos clients dans des domaines aussi divers que la construction navale, la chimie, la verrerie ou l'exploitation gazière », explique Yves Noirot, directeur général de l'entreprise, qui compte 75 salariés. Cette stratégie s'est déjà traduite par un plan d'investissement destiné à rendre plus flexible l'outil de production. Quelque 500.000 euros ont été injectés dans une nouvelle ligne et un chantier de moulage « en motte », un système de fabrication beaucoup plus souple. Résultat, la fonderie a intégré 80 nouveaux types de pièces en 2017, et 120 cette année, ce qui lui permettra d'atteindre le millier de références - de quelques grammes à 2,5 tonnes - d'ici à 2019 .

Un travail va également être entrepris pour mieux informer les clients de l'avancement de leurs productions grâce à un système RFID. « L'objectif est de les prévenir lorsqu'un modèle s'use. En intervenant en amont, on génère des gains de productivité pour eux comme pour nous », détaille Yves Noirot.

Former les clients

Lire la suite...

lundi, 12 novembre 2018

À Sedan, les recrutements chez AFS-Fonderie (08) ont commencé

AFS : Advanced Foundry Service ex Akers à Sedan. L' Ardennais - La fonderie AFS a besoin d’une main-d’œuvre qualifiée dans l’usinage, le fraisage et le tournage pour faire face à l’augmentation de son carnet de commandes. Elle a opté pour la formation des futurs salariés.

Dans la cour, les poids lourds se succèdent. Dans les ateliers, l’activité ne faiblit pas. L’usine AFS de Sedan est en forme et ça se voit

samedi, 10 novembre 2018

Les derniers fondeurs de quincaillerie

France 3 - 08-11-2018

Merci à Hugo Couture de nous avoir donnés l'info de ce très chouette reportage sur la fonderie Rollinger (08)  devenue Coopérative avec ses 20 salariés emmenés par Jérôme Théret que nous félicitons. Bravos donc ....pour ces crémones et arrêts volets. Bravo Bruno. Piwi se rappelle des tristes conditions d'il y a 20 ans. Très très beau sauvetage...à bientôt PW

Visite dans les Ardennes de la dernière fonderie de quincaillerie de France. Loquet, décoration de portail, grille d’aération... Quelque soit la saison, les fours tournent à plein régime.

lundi, 29 octobre 2018

Safe Group sells its Safe Cronite business.

Nicolas Mery - To focus on Safe Metal and Safe Demo, On October 18th, Safe Group sold its Safe Cronite business area, including the Swiss holding company Cronite SA and all its manufacturing plants and sales offices, to new shareholders brought together by Pierre Wittmann and managers in partnership with investment funds driven by Ciclad. The Safe Group is refocusing on its Safe Metal and Safe Demo business areas to speed up its development through acquisitions and to consolidate its global positioning.

More information in our press release : http://ow.ly/zTIW30mn1Di

lundi, 22 octobre 2018

Fonderie de Sougland (02) labellisée vitrine Industrie du futur

Afin d'offrir une rentabilité maximale à leurs clients, leurs installations comprennent des fours de traitement thermique, qui permettent d'effectuer ces opérations sur place, sans transport ni délai supplémentaires. Le traitement thermique permet améliorer et d'optimiser les caractéristiques mécaniques des pièces brutes de coulées. Qu'il s'agisse de recuit, hyper-trempe, trempe ou revenu, les équipements sont gérés par automate-programmable avec traçabilité des traitements.

Le Conseil d’Administration de l’Ecole Supérieure Forge et Fonderie s'est réuni à la fonderie le jeudi 12 avril 2018 pour fêter les 475 ans des Fonderies de Sougland A cette occasion, Yves Noirot, Directeur Général des Fonderies de Sougland, membre du Conseil d’Administration de l’école, a ainsi fêté les 475 ans d’innovation de l’entreprise.

La FMGC de Soudan (44) va investir 30 millions d’euros ! sur les 5 prochaines années

actu.fr La Fonderie et mécanique générale castelbriantaise s’étend sur 14 hectares. (©FMGC) Le 29 août 1988, la Fonderie et mécanique générale castelbriantaise (FMGC) démarre son activité sur le site de Soudan (Loire-Atlantique), avec 38 salariés. Elle succédait à la fonderie Jules Leroy, basée à Châteaubriant. Reprise par Gérard Riflet est 1985, elle a été délocalisée dans la zone industrielle d’Hochepie en 1988 (première coulée le 29 août). À l’époque, le terrain de l’entreprise fait cinq hectares et produit environ 8 000 tonnes de métaux par an.

Lire la suite...

samedi, 20 octobre 2018

Familistère Godin de Guise (02) : l'expérimentation d'un "palais social" au Second Empire

Geo - Laure Dubesset-Chatelain - A ceux qui ont participé à notre visite de la Fonderie Godin et du familistère, un article pour se remémorer les bonnes initiatives de nos associations. © Thierry Tronnel/Corbis via Getty Images Le Second Empire fut le théâtre d’expérimentations sociales étonnantes, à l’image de ce familistère tout confort pour les ouvriers, à Guise, dans l’Aisne.

Trois mastodontes de briques rouges bardés de fenêtres blanches arrêtent aujourd’hui tout visiteur qui imaginerait quitter Guise aussi indifférent qu’il y était entré. Cette monumentale apparition, la petite ville de l’Aisne, plantée au milieu de champs de betteraves, la doit à un homme, Jean-Baptiste André Godin (1817-1888), qui a passé la moitié de sa vie à concrétiser ce projet fou de «familistère». Autrement dit un «palais social», érigé à partir de 1859, qui fournira, pendant plus d’un siècle, un toit et des services d’une modernité stupéfiante aux ouvriers de sa fonderie installée sur la rive opposée de l’Oise. Pour Godin, la redistribution des richesses passe par l’habitat collectif

Lire la suite...

vendredi, 19 octobre 2018

SEW-Usocome augmente le régime de sa fonderie mosellane

Les Echos SEW-Usocome produit des pièces nécessaires à la fabrication de systèmes industriels d'entraînement et d'automatisation. - Christian Creutz Le leader mondial des motoréducteurs à usage industriel investit 30 millions d'euros dans l'extension de son usine de Forbach. Implantés dans le Grand Est, les trois sites du groupe allemand présentent un fonctionnement intégré.

Une fonderie propre et peu bruyante ! Tel est le pari que le groupe SEW-Usocome compte relever dans l'extension de 11.500 mètres carrés prévue sur son site de Forbach (Moselle). « Nous attachons beaucoup d'importance à la qualité de vie au travail. Les représentants des salariés seront étroitement associés à la conception du nouveau bâtiment. Leurs préconisations seront mises en oeuvre par nos propres services, car nous appliquons nos principes d'intégration et d'autonomie à notre outil de production », affirme Jean-Claude Reverdell, directeur général France de SEW-Usocome, filiale française du groupe familial allemand SEW-Eurodrive.

Lire la suite...

- page 1 de 42