la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

les fournisseurs partenaires

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 26 novembre 2020

Question du jour :

je suis acteur (fournisseur consommables et équipements fonderie non ferreux) dans le monde de la fonderie et ai suivi de près les difficultés rencontrées récemment par des fonderies Alu (MBF - FVM - Saint Jean Poitou) toutes en contrats avec Renault. Un rapport demandé par le PFA (ou Renault siège notamment) a été réalisé par le groupe Berger. Le rapport ayant le même nom. Avez-vous une copie de ce rapport permettant apparemment d'avoir une vison à plus long terme du devenir d'une partie importante de notre économie et de notre patrimoine industriel?

Merci encore pour le travail que vous faites grâce à votre site

Michaël MACHADO - fidèle lecteur micmac@pyrotek.com>

Webinaire - Aluminium Martigny

lundi, 16 novembre 2020

Les apports de Réaumur à la métallurgie

By Le métallonaute - Publié le 9 novembre 2020 Métal blog /CTIF

L art de convertir le fer forgé en acier - ouvrage de Reaumur Réaumur, physicien et naturaliste français du 18ème siècle développa en particulier les bases de la sidérurgie scientifique. Il vulgarisa la possibilité de transformer la fonte en acier en décrivant les techniques, matériels en vigueur à cette époque et en y apportant son éclairage. Au-delà de la métallurgie, il s’intéressa également à titre personnel à de nombreux domaines (botanique, insectes, …). La vie de Réaumur

Reaumur acteur de l'academie et homme de sciences.

René-Antoine Ferchault de Réaumur (appelé Réaumur) est né en 1683 dans une famille de petite noblesse à La Rochelle. Jeune scientifique admis à l’Académie des sciences en 1708 grâce à un mémoire de géométrie, il s’intéresse très tôt aux développements des technologies. Aussi, l’Académie le charge de diriger l’édition de la Description générale des Arts et Métiers. Il fut nommé directeur de l’Académie à de nombreuses reprises. Célibataire, sa fortune personnelle lui permettra de se consacrer entièrement à ses recherches, pour son compte personnel ou pour celui de l’Académie des Sciences. Réaumur sera l’objet, une bonne partie de sa vie, des attaques et provocations répétées de Buffon, protégé du Roi. Buffon cherchait en effet à être le « Newton du monde organique » et raillera de façon dogmatique, dans des pamphlets, le travail, la méthode et les observations de Réaumur. Réaumur décédera en 1757 d’une chute de cheval.

Les multiples domaines d’intérêt de Réaumur

Au-delà de son étude des différents métiers, Réaumur s’intéressa aussi à de très nombreux domaines de la physique et de l’histoire naturelle. En plus de la métallurgie, il se pencha ainsi sur la fabrication de la faïence, sur les ancres et les câbles de marine, sur la mise au point d’un thermomètre à alcool, sur l’étude des sucs gastriques des animaux, sur l’inventaire des rivières aurifères de France, sur la génétique (hybridation par isolement d’un caractère), sur l’étude des végétaux (fleurs et graines) avec le développement d’une première méthode botanique, sur l’étude des invertébrés aquatiques et insectes et invertébrés aériens, sur l’étude des poissons, …, des oiseaux. Il constituera au fil du temps un cabinet de curiosités voué à ses collections naturalistes, l’un des plus riches d’Europe. A sa mort, Buffon récupérera ses collections pour le Cabinet du roi (situé dans le Jardin des Plantes à Paris). Un siècle plus tard environ, en génétique, le modèle des expériences de Réaumur (sur des poules) sera repris par Gregor Mendel avec des pois pour établir les bases de la génétique moderne.

Une importation croissante d’acier du royaume de France

Académie des sciences du temps de réaumur.

Réaumur est chargé par l’Académie des sciences de faire paraître une Description des arts et métiers de l’époque. C’est dans ce contexte qu’il s’intéressera à la métallurgie, de plus en plus utilisé à l’époque, mais dont la dépendance de la France aux importations allait croissante. Cette recherche fut activement soutenue par Philippe d’Orléans (régent du Royaume pendant la minorité de Louis XV). Réaumur présentera ainsi à l’Académie des sciences dix mémoires sur la métallurgie entre 1720 et 1722 et rassemblera ses constats en deux ouvrages intitulés « L’Art de convertir le fer forgé en acier » et « L’Art d’adoucir le fer fondu ou l’art de faire des ouvrages de fer fondu aussi finis que de fer forgé ». Dans son Art de convertir le fer forgé, Réaumur exprime avec force les principes qui vont désormais guider les Académiciens et selon lesquels il s’agit de faire progresser les connaissances et de contribuer au développement de la communauté scientifique internationale. En 1721, le Régent le récompense pour ses recherches en lui attribuant 12 000 livres de rente annuelle, dont il fera cadeau à l’Académie.

Lire la suite

jeudi, 12 novembre 2020

Elkem achieves Gold sustainability rating from EcoVadisEnglish

Linkeded Elkem, one of the world's leading suppliers of silicon-based advanced materials, has been awarded a Gold level rating by EcoVadis for the company’s sustainability performance and corporate social responsibility.

samedi, 7 novembre 2020

Retour sur deux décennies de développement en fabrication additive chez voxeljet

3D Adept Media -

Il existe un vieux dicton dans le monde des affaires selon lequel « être précoce est la même chose qu’avoir tort ». En effet, lorsque vous êtes précoce, votre start-up a plus de chances d’échouer parce qu’elle est en avance sur son temps. Ça a été le cas de nombreuses entreprises de l’industrie de la FA, excepté voxeljet. Le fait d’avoir traversé les différentes crises qui ont marqué ce marché de l’ingénierie et de rester fort aujourd’hui fait de voxeljet une licorne que nous avons voulu découvrir davantage. Pour nous aider à raconter cette histoire, nous avons invité dans cette Opinion de la Semaine, Tobias King, directeur du marketing et des applications de la société. Cela fait déjà deux décennies que le Dr. Ingo Ederer a fondé voxeljet. Le fabricant de machines s’est alors concentré sur le développement de la technologie d’impression 3D pour les applications de moulage de métaux. En quelques mots, leur technologie permet de fabriquer des moules de coulée en sable et des modèles en plastique pour le moulage à la cire perdue. C’était assez fou car, comme vous le savez déjà, à l’époque, les procédés de moulage et de fraisage étaient principalement utilisés pour la production d’outils et de moules. Sans compter que ces technologies ne permettent pas vraiment d’atteindre une certaine complexité géométrique.

Lire la suite...

Marché mondial des Fonderie automobile 2020

meilleures entreprises – , Bosch (Germany), Continental (Germany), ThyssenKrupp (Germany), ZF Friedrichshafen (Germany) Le rapport sur le marché de Fonderie automobile 2020-2025 porte sur une évaluation complète du marché.

Les principaux fournisseurs :

Bosch (Germany) Continental (Germany) ThyssenKrupp (Germany) ZF Friedrichshafen (Germany) Honeywell International (USA) Magna International (Canada) Aisin Seiki Co., Ltd. (Japan) Sumitomo Electric Industries (Japan)

Faurecia (France)

Valeo Group (France)

Toyota Industries (Japan) Schaeffler (Germany) Mahle (Germany) GKN (UK) Magneti Marelli (Italy) BorgWarner (USA) Tenneco (USA) Benteler Deutschland (Germany) Hitachi Metals (Japan) Furukawa Electric (Japan) Marmon Group (USA) Knorr-Bremse (Germany) Hyundai WIA (Korea) American Axle & Manufacturing Holdings (USA) Guangxi Yuchai Machinery Group (China) ADVICS (Japan) Mando (Korea) Linamar (Canada) Nisshinbo Holdings (Japan) CIE Automotive (Spain) Futaba Industrial (Japan) Meritor (USA) Brembo (Italy) Martinrea International (Canada) Metaldyne Performance Group (USA) SeAH Besteel (Korea) EXEDY (Japan) Akebono Brake Industry Co., Ltd. (Japan) Musashi Seimitsu Industry (Japan) Aichi Steel (Japan)

jeudi, 5 novembre 2020

IMERYS REÇOIT LA MÉDAILLE “PLATINE” ECOVADIS

POUR SON ENGAGEMENT EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE .

Le Groupe a été classé « Platine », et figure dans le top 1 % des 65 000 entreprises évaluées pour leur politique en matière d’environnement, de droits de l’Homme et du travail, d’éthique et d'achats responsables.

Récompensée par la médaille d’Or EcoVadis en 2019 (la meilleure notation à l’époque), Imerys poursuit ainsi son ascension grâce à son dernier score.

Cette certification Platine reflète l'engagement constant de la société dans la mise en œuvre de stratégies durables à travers son propre programme RSE, SustainAgility, lancé en 2018.

mercredi, 21 octobre 2020

aluminium #automobile #fonderie #recyclage

Linkeded-

1500 euros, c'est fait. Le lingot d'AS9U3 a franchi à la hausse ce niveau ; du moins pour les ventes spot.

Il faut y voir la preuve de carnets de commandes plutôt bien remplis chez les affineurs. Parallèlement, le renchérissement des déchets d'aluminium, de plus en plus rares, contribue à alimenter le mouvement haussier du lingot de seconde fusion.

vendredi, 16 octobre 2020

billet sponsorisé : Imerys et Caldérys leader mondial des spécialités minérales

Pour de plus amples informations consulter les sites d'Imerys et de Caldérys

mardi, 13 octobre 2020

Crise chez FerroPem : l'inquiétude grandit face à un plan de restructuration,

France Info FR3 Auvergne - une assemblée générale organisée

Le mouvement social à FerroPem se poursuit, ce lundi 12 octobre, sur trois sites en Savoie et Isère. Les employés de l'entreprise spécialisée dans les produits de fonderie ont tenu une assemblée générale. Ils craignent que le plan de restructuration entraîne des suppressions de postes.

Une assemblée générale s'est tenue, ce lundi 12 octobre, sur le site FerroPem de La Léchère (Savoie) pour informer les employés du plan de restructuration de l'entreprise. Une assemblée générale s'est tenue, ce lundi 12 octobre, sur le site FerroPem de La Léchère (Savoie) pour informer les employés du plan de restructuration de l'entreprise. • © Anne Hédiard/France 3 Alpes Savoie L'inquiétude grandit pour les employés de FerroPem, en Savoie et en Isère. Sur le site de La Léchère, ce lundi 12 octobre, les employés étaient toujours mobilisés. Une assemblée générale a été tenue par les syndicats : la première depuis le début du mouvement social, jeudi 8 octobre dernier. Tous craignent des suppressions de postes après une annonce de restructuration annoncée la semaine dernière par la direction. "Nous nous sentons abandonnés. Cette assemblée générale a pour but d'informer tous les salariés de la situation. La direction ne le fait pas, elle nous a lâché", regrette Walter Wlodarczyk, délégué CGT.

Lire la suite...

- page 1 de 39