la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 798313
Aujourd'hui : 22
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, 21 mars 2017

Montupet place ses culasses chez Daimler

Rachetée par l’équipementier canadien Linamar l’an passé, la fonderie a signé avec Daimler. Les Echos - Ses contrats permettent à son propriétaire de passer le cap des 6 milliards de dollars canadiens (4.2 en euros). L’an passé, l’équipementier automobile canadien Linamar avait acquis pour 827 millions d’euros le français Montupet. L’opération permettait notamment à l’acheteur de mettre un pied chez PSA et Volkswagen. Désormais, Linamar va également pouvoir pousser la porte de l’allemand Daimler : la fonderie hexagonale a en effet signé ces dernières semaines un contrat portant sur des culasses, qui va occuper l’usine de Châteauroux (Indre) à raison de 230.000 unités par an. Assez pour pérenniser ce site de450 salariés, jusque-là pénalisé par le tassement de ses autres commandes. Montupet ne précise pas quels modèles Mercedes ou Smart seront équipés, mais assure que ses ingénieurs ont répondu à un cahier des charges exigeant : « Ce sont des pièces très complexes », indique Sylvain Gauthier, propulsé directeur général de Montupet à la suite du départ de l’emblématique Stéphane Magnan.

Pour les forger (les couler ! serait plus approprié), l’actionnaire canadien a déclenché un investissement de 13 millions d’euros en 2017, qui intègre un plan plus vaste de 90 millions pour les six usines Montupet, dont l’autre site français à Laigneville (Oise), et les sites internationaux (Belfast, Bulgarie, Espagne, Mexique...). Ces annonces interviennent alors que Linamar (LNR.TO) a présenté enfinde semaine dernière ses résultats annuels aux AUTOMOBILE Rachetée par l’équipementier canadien Linamar l’an passé, la fonderie a signé avec Daimler. Ses contrats permettent à son propriétaire de passer le cap des 6 milliards de dollars. (+16 %). Il a aussi contribué aux marges du groupe,a souligné Linda Hasenfratz, directrice générale de la multinationale de 24.500 employés, sans donner de précision. La marge nette s’établit autour à 8,5 % 90 MILLIONS D’EUROS Les usines de Montupet vont bénéficier d’un plan d’investissement de 90 millions d’euros de la part de leur propriétaire Linamar.

Démarrage timide dans l’électrique

Lire la suite...

Renault met le turbo

Le classement secret des usines françaises de Renault - Les Echos - Robots de soudage sur le site de Maubeuge. - Didier MAILLAC/REA Selon une étude interne, le site de Maubeuge pointe largement en tête des usines les plus compétitives de Renault en France. Malgré des progrès importants, les autres sites restent en retard.

Lire la suite...

La fonderie Poclain technicast fera visiter son usine lors des journées portes ouvertes.

Ouest-France - Sablé-sur-Sarthe. Les entreprises vont ouvrir leurs portes Vendredi 24, samedi 25 mars, vendredi 31 mars et samedi 1er avril, le Club de développement du Pays sabolien organise les journées portes ouvertes des entreprises du secteur de Sablé-sur-Sarthe. Vingt-quatre d'entre elles font partie de l'opération.

Nom de l’opération : Journées portes ouvertes entreprises (JPO). Publics visés : scolaires, demandeurs d’emploi et grand public.Tous les trois ans, le club de développement, qui regroupe 120 entreprises du Pays sabolien, aidé par la Mission économique et l’intercommunalité, organise des visites dans les entreprises. Cette initiative remonte à 1993.

Lire la suite...

lundi, 20 mars 2017

FONDERIE GILLET INDUSTRIES. - Ce dimanche après-midi sur France 2 .

27 patrons pour une usine, la victoire en récompense. vidéo de 29 minutes http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-les-francais-du-dimanche-19-mars-2017_2093541.html Un reportage signé d'Emmanuelle Chartoire, David Geoffrion et Anne Cohen, diffusé à 14h15 sur France 2 ce dimanche 19 mars. Il y a deux ans, le magazine "13h15" vous proposait de découvrir le combat d’une trentaine d’ouvriers de la fonderie Gillet, à Albi. Cette entreprise, vieille de plus de trois siècles, allait fermer, après avoir connu de multiples redressements. Eux allaient perdre leur travail, dans un secteur, la métallurgie, particulièrement sinistré. Alors, collectivement, ils ont décidé de racheter leur fonderie et de la gérer eux-mêmes, en société coopérative. Certains ont risqué toutes leurs économies, d’autres ont fait des emprunts… Tous bien décidés à s’investir à fond pour générer à nouveau des bénéfices, et survivre, coûte que coûte. Durant ces deux années, les équipes de "13h15" ont suivi leur parcours du combattant. Leurs efforts et leurs sacrifices ont fini par payer : ils ont aujourd’hui remis à flots cette entreprise déficitaire depuis 10 ans.

vendredi, 17 mars 2017

Dieselgate : ’« affaire Renault »

Le rapport de la DGCCRF accuse le constructeur automobile de tromperie. Ce dernier dément toute triche. Ca se gate ....de plus en plus...et on se fait tailler des costards.

Diesel: "dépassement des normes" chez Renault mais pas de logiciel de fraude (Royal) La Dépêche - La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a indiqué jeudi que les tests de pollution réalisés en France suite au scandale Volkswagen par une commission indépendante ont montré un "dépassement de normes" pour le CO2 et les oxydes d'azote chez Renault et "plusieurs" marques étrangères.

Par ailleurs, il n'y a "pas de logiciel de fraude" qui ait été détecté, y compris chez Renault, exception faite des véhicules de Volkswagen, a-t-elle précisé jeudi à la presse, à l'issue d'une réunion de cette commission technique indépendante mise en place par le gouvernement français après le scandale Volkswagen.

"Je fais confiance à Renault qui est un grand industriel français", a assuré la ministre.

Elle n'a pas voulu préciser quelles sont les autres marques qui ont montré un dépassement de normes.

Il s'agit, a-t-elle précisé, de "conclusions encore provisoires", puisque la commission a testé depuis octobre, dans cette première phase, 22 voitures, de huit marques différentes: Renault, PSA, Volkswagen, Mercedes, Ford, Opel, Toyota et BMW.

Ces premiers tests "ont porté sur 22 premiers véhicules", c'est un "échantillon significatif mais pas encore complet", a commenté Ségolène Royal, indiquant que "les investigations vont continuer pour atteindre un échantillon de 100 véhicules".

Quatre constructeurs supplémentaires seront testés: Nissan, Volvo, Suzuki et Fiat.

"Toutes les conclusions seront publiées à l'issue de l'ensemble des tests ainsi que les actions décidées par les constructeurs qui s'engagent à prendre des décisions industrielles concernant la réduction des dépassements de normes a la fois pour le CO2 et les oxydes d'azote", a encore dit la ministre.

Elle a ajouté que le test pratiqué par le laboratoire Utac-Ceram pour la commission est "capable de détecter les fraudes telles que celles reconnues par Volkswagen, c'est-à-dire des systèmes qui détectent que la voiture est en train de subir un test anti-pollution (...) et s'adapte".

Selon la ministre, c'est la première fois qu'une procédure de test est mise au point (...) en "conditions d'utilisation routières", c'est un "grand progrès".

Renault a confirmé jeudi que les services de la répression des fraudes avaient procédé à des perquisitions sur plusieurs de ses sites, mais "les perquisitions n'ont rien à voir" avec les tests, a souligné Ségolène Royal, sans donner plus de précision.

Le constructeur automobile "a accepté de venir devant la commission la semaine prochaine", a salué Ségolène Royal.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, en déplacement à Berlin, a pour sa part estimé que le cas de Renault n'est "en aucun cas une situation comparable" à celui de Volkswagen.

Renault, dont l'action a perdu jusqu'à 20% jeudi, a terminé sur une chute de 10,28% à 77,75 euros à la clôture de la Bourse de Paris.

mercredi, 15 mars 2017

Du bruit & des étincelles - vidéo 1mn 39 - dailymotion

pour un métier de passion dans une aciérie de moulage qui exporte, preuve que le mérite existe et peut être récompensé.


Au cœur de la fonderie des Aciéries de Ploërmel par OuestFranceFR

Du bruit en effet avec le chargement et le démarrage du four à arc et des étincelles à l'ébarbage avec l' arc air n'ont rien d'étonnant. Le vidéaste a été touché !!

mardi, 14 mars 2017

Le préfet en visite aux Aciéries de Ploermel pour faire le point

Ouest-France - Zakaria Oudjit, responsable des opérations industrielles, le maire de Ploërmel Patrick Le Diffon, le préfet du Morbihan Raymond Le Deun, et le sous-préfet de Pontivy, Mikaël Doré.

Ils étaient en visite, hier, aux Aciéries de Ploërmel industrie. Ils ont assisté à une « coulée » dans les ateliers de la fonderie situés rue du Pardon.

Quoi de mieux qu’une visite à la fonderie des Aciéries de Ploërmel Industrie pour faire le point sur l’avancée du projet de développement de l’usine ? Le préfet du Morbihan Raymond Le Deun, accompagné du sous-préfet de Pontivy Mikaël Doré, a assisté hier à une « coulée » dans les ateliers de la fonderie situés rue du Pardon.Cette découverte de l’usine fut également l’occasion pour le préfet de se montrer rassurant sur l’aboutissement du projet. « Ce dossier est suivi de près. Le carnet de commandes est bon, et même en progression. C’est essentiel. »

Également présent, le maire de Ploërmel Patrick Le Diffon a, de son côté, rappelé que « pour avancer nous avons besoin d’un chiffrage précis des besoins ». De l’avis général, le projet « est bien engagé. Le tour de table montre bien que tous les clignotants sont au vert. »

Une prochaine réunion est prévue en avril avec les responsables de la Région.

samedi, 11 mars 2017

La construction métallique française ferraille ...

...contre la concurrence européenne à bas coût - MYRIAM CHAUVOT - Les Echos - Sur le chantier de la fondation Luma à Arles. - Hervé Hote

Le secteur se redresse depuis deux ans. Mais la concurrence des usines européennes à bas coût est rude. La construction métallique française vit un paradoxe. Elle s'incarne dans des réalisations prestigieuses, de la tour Eiffel au viaduc de Millau ou à, plus récemment, la Fondation Louis Vuitton érigée dans le bois de Boulogne. Malgré ces références célèbres, la construction métallique a toujours été marginale en France, berceau du béton. En 2016, le secteur a néanmoins un peu remonté la pente.

Les carnets de commandes remontent, ils représentent en moyenne sept mois d'activité. Et 2017 s'annonce bien, grâce à l'amélioration de la conjoncture économique.

Chantiers spectaculaires

Lire la suite...

vendredi, 10 mars 2017

Montupet investit 12 millions euros dans l’usine de Diors (36) qui répond à une nouvelle commande

Armêl Balogog, France Bleu Berry L'usine Montupet à Diors (Indre) va produire 230.000 culasses pour le constructeur allemand Daimler © Maxppp - Frédéric Noury Comme annoncé en 2016, le groupe Montupet investit 90 millions d’euros dans ses usines, dont 12 millions à Diors, dans l’Indre. L’usine lance aussi une production de culasses pour l’allemand Daimler.

"Pour le site de Châteauroux, c’est plutôt une bonne nouvelle", se réjouit Christophe Jaumeau avec mesure. Selon le délégué CGT et membre du comité d’entreprise, les 12 millions d’euros d’investissements vont permettre d’étendre la production de culasses pour les moteurs R9M de Renault et d’avoir de nouvelles machines adaptées à la commande de Daimler.

230.000 culasses à produire en plus

Les ouvriers vont fondre près de 900.000 culasses en 2017, entre 600.000 et 700.000 pour Renault, leur principal client et 230.000 pour leur nouveau client allemand, produites à partir du mois de mars.

Lire la suite...

mercredi, 8 mars 2017

Opel une belle perspective pour la fonderie des Ayvelles de PSA

L' Union - cliquer sur la photo - cafetage de JNM -

- page 1 de 58