la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 3 décembre 2020

Question du soir ....

Jean charles Roux Je souhaiterais avoir des contacts avec les personnes qui ont connu les fonderies A.Roux et celles et ceux qui y ont travaillé.

Par avance son petit fils vous remercie.

Jean charles Roux,

lundi, 30 novembre 2020

Raccourci du CV de Sandra Gaspar

Cher Piwi,

Je ne crois pas que ce soit moi qui batte les records de commentaires sur le blog, mais plutôt la question de la présence de femmes en fonderie … En effet, pour avoir essayé d'attirer des lycéennes vers les métiers de la fonderie il y a une douzaine d'années, j'ai alors compris que ces métiers répugnaient une majorité de la population … et pas que la population féminine ! (on en sait quelque chose quand on voit le mal qu'on a à trouver des recrues compétentes et motivées).

Pour ma part, fille d'agriculteurs qui ont dû immigrer dans les années 60 en France pour sortir de la misère, je n'ai pourtant pas été encouragée à aller vers l'industrie lourde !

Mon père ayant travaillé au chargement à la fusion en verrerie, et ma tante ayant travaillé à la coulée en fonderie de joaillerie, j'ai probablement admis par moi-même que ces métiers étaient envisageables …

Alors lorsque j'ai découvert Devaux Werts Fonderies (DWF) en juin 2000

Lire la suite...

mercredi, 25 novembre 2020

question du jour

laurent.plazer@3mo.com.

Je suis à la recherche d'une solution pour imprégner quelques pièces. Connaissez-vous des fournisseurs autre que celui qui a le quasi monopole sur le marché ? Merci d'avance

L.PLAZER

jeudi, 19 novembre 2020

Félicitations à Sandra GASPAR (ESFF 2006 ) pour son nouveau job chez FMGC.

Elle devient la Responsable Fusion avec notamment un beau cubilot Vent Chaud 25t/h Le blog PIWI lui souhaite beaucoup de réussite et au plaisir de la revoir (après la crise du Covid) lors des rencontres ATF-AAESFF !!

mardi, 3 novembre 2020

Edito de TECH News FONDERIE n° 20 : Pour que l’ATF dure longtemps !

Guillaume Allart Président de l'ATF - L’Assemblée générale de l’ATF m’a élu Président. Je suis heureux de prendre la suite de Patrice DUFEY, qui a fourni aux côtés des équipes de l’ATF particulièrement actives, un travail de fond important et nécessaire au maintien de l’existence de l’Association pendant 3 ans. Sans ces actions ciblées, l’ATF ne serait peut-être plus là en 2021.

Lorsque j’étais en BTS, je regardais cette Association avec un profond respect, heureux de recevoir le magazine Homme et Fonderie – envoyé gratuitement pendant 1 an à tous les élèves BTS de France – une impression simple d’appartenir à la famille de la fonderie.

Aujourd’hui, c’est à mon tour de faire en sorte que l’ATF continue d’exister, et de faire ou refaire de cette Association, une entité profondément utile aux fondeurs.

Pour cela nous travaillerons avec l’ensemble des bénévoles, à rendre l’ATF plus visible, plus réactive, plus utile, plus proche des fonderies. Plusieurs axes majeurs seront développés dans les semaines qui arrivent : de nouveaux partenariats seront trouvés, de nouvelles formules de supports techniques seront proposées,

Une communication plus actuelle sera mise en place. Tout cela dans un unique but : être plus présent au cœur des fonderies et faire en sorte que les objectifs de l’ATF (qui sont inscrits aux statuts de l’Association) soient plus que jamais atteints :

• Assurer le perfectionnement de la fonderie et de toutes les techniques qui s’y rattachent ;

• Unir, instruire et renseigner ses membres ;

• Favoriser les échanges et les rencontres, la formation permanente, le perfectionnement des connaissances scientifiques, techniques et technologiques.

Une forte orientation sur la fonderie fonte existe actuellement. Je souhaite aussi que l’ATF soit celle de tous les fondeurs, celle des aciéristes, de la sous-pression, des cuivreux, des Aluminium, celle des modeleurs … Qu’elle soit représentative de tous.

Également, J’aimerais tout particulièrement redonner un sens à l’adhésion. Comme le rappelait la Fédération Française de Fonderie en 2019, le nombre de salariés est estimé à 30.025 personnes à fin décembre 2018.

Le nombre d’entreprises du secteur de la fonderie s’est maintenu à 380 en 2018 (<10 personnes incluses).

Il est dommage de voir qu’une industrie de cette taille, dont les acteurs ont une passion profonde pour ce métier soit si peu représentée au sein des institutions.

L’ATF n’y échappe pas avec 176 adhérents seulement.

Néanmoins, environ 6 000 personnes peuvent recevoir le magazine TECH News FONDERIE et ainsi être informées des évènements et suivre les évolutions techniques.

Nous avons besoin également de vous, nos bénévoles ne le seront pas éternellement, de nouveaux visages sont nécessaires, n’hésitez pas à nous contacter, à participer afin d’apporter à votre tour, une pierre de plus à l’évolution de l’ATF. Je vous y invite cordialement.

En 2021, L’ATF fêtera ses 110 ans ! C’est remarquable. Que cette nouvelle année soit celle du rassemblement, du renouveau. Espérant atteindre ces objectifs simples mais ambitieux à fin 2021 – et que de nombreux fondeurs puissent nous rejoindre – fiers d’être acteurs de leurs industries, de leurs passions

Lire TECH News FONDERIE n° 20

lire TECH News FONDERIE n° 20 en pdf

mercredi, 28 octobre 2020

Un nouveau souffle pour les SCOP dans une économie en mal de repères

Contrairement aux idées reçues, le modèle coopératif incarne la modernité

Avec les éléments puisés dans les Echos de ce jour. Et suite à une rencontre avec un ancien élève de Max Monet Descombey qui a terminé son Tour de France avec les Compagnons du devoir . Les coopératives partagent des valeurs fortes avec les collectivités, notamment concernant la gouvernance et le rapport au profit. Créé en 2001, le statut spécifique de la SCIC renforce l’ancrage territorial et encourage une participation active et élargie au fonctionnement de l’entreprise au service de l’intérêt général.

Jacques Landriot, président de la Confédération générale des SCOP et du Mouvement SCOP affirme que le secteur a plutôt bien résisté à la crise grâce à la force du collectif et du territoire, et suggère une expansion du modèle

Décisions collégiales, fonctionnement transparent, écarts faibles entre les salaires les plus bas et les plus hauts... les SCOP s’inscrivent dans l’air du temps. I Plus que jamais, clients et salariés attendent des entreprises qu’elles conjuguent performance économique et sens aigu des responsabilités. Participatives et éthiques par essence, les sociétés coopératives, modèle encore peu répandu, sont en phase avec cette « quête de sens ». La crise actuelle pourrait offrir un regain d’intérêt à ces structures pensées autrement

60 DE TAUX DE PÉRENNITÉ % À 5 ANS pour les SCOP, idem 60 % pour l’ensemble des entreprises française

Lire la suite...

mardi, 27 octobre 2020

Retrouvailles : Villedieu-les-Poêles-Rouffigny. Sculpteurs et fondeurs partagent leur savoir-faire

Ouest France -

Virginie Bassetti, Stéphane Mouton et Yannec Tomada se sont retrouvés à la Foulerie, avec la volonté de partager des projets communs. Virginie Bassetti, sculptrice campanaire ; Stéphane Mouton, campaniste, et Yannec Tomada, sculpteur fondeur.Virginie Bassetti, sculptrice campanaire ; Stéphane Mouton, campaniste, et Yannec Tomada, sculpteur fondeur.

Journée de retrouvailles, vendredi, à la Foulerie, pour trois anciens collègues de travail. Virginie Bassetti, Stéphane Mouton et Yannec Tomada, ont, en effet, la volonté de collaborer à nouveau ensemble. La première, sculptrice campanaire, a été directrice artistique de la fonderie de cloches Cornille-Havard, entre 2000 et 2010. Le second, responsable de production et élève maître d’art dans ce même établissement, jusqu’en 2015. Enfin, le troisième nommé est sculpteur fondeur, dans son atelier situé route de la Foulerie.

Tous trois ont en commun d’avoir participé, activement, à la réalisation des cloches de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, fabriquées par Cornille-Havard en 2012 et 2013.

Son cousin Angelo Monteforte

faisait partie de ces personnes qui savent tout faire....Avec peu il faisait des merveilles, une précision dans le regard et dans le geste, un sens artistique hors du commun qu’il partageait avec sa femme....Un fameux duo d’artistes ces deux-là Que ce soit pour faire le buste de Simenon en Outremeuse, les Enfants qui jouent aux billes à Huy, le touriste à Durbuy et tant d’autres....Avec sa femme Ursula,des complices de vie...Un beau cœur aussi, une gentillesse et une capacité à faire sortir le beau hors du rien....Artiste dans ses veines, avec un peu de matière et beaucoup de créativité il rendait le monde plus beau. Repose en paix mon cousin ...Tu vas me manquer ,tu va manquer a tous

samedi, 10 octobre 2020

Qui connait ?

Où Piwi avait emmené Toumi ? Mourad de son prénom.

Quelle est la technique utilisée ?

Piwi et ?

dimanche, 27 septembre 2020

Serge Limousin nous parlait de Juliette Gréco

qui comme lui, nous a quittés : lui au début de l'été, elle au début de l'automne. Serge Limousin, ancien professeur de fonderie, était fier en tant que maire de Verderonne, petite commune de l'Oise , de l'avoir comme administrée avec G Jouhannest son pianiste et dernier mari -

"’j'ai eu des cœurs, et des têtes, et des bras, et des oreilles qui m’ont écoutée. J’étais très gâtée."

Il aimait nous raconter des anecdotes la concernant. Souvenirs souvenirs !

- page 1 de 35