la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 899357
Aujourd'hui : 621
En ligne : 9

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, 18 juillet 2017

Musée de la fonderie

Dans le cadre de la valorisation du patrimoine communal bâti mais aussi dans une démarche de mémoire collective, un musée de la fonderie va être créé dans les bâtiments anciennement Genevée Fréteval - Bientôt une nouvelle destination touristique et culturelle : un musée de la fonderie dans le Loir et Cher .

dimanche, 9 juillet 2017

Nouveau blog...nouveau confrère

Bienvenue au club : aciersspeciaux.fr

Frédéric Crespel Technico-commercial Kloeckner Metals

mercredi, 5 juillet 2017

Ybah expose un peu partout

et propose de former au portrait - ybah_Stage_avec_prix_2017.pdf

jeudi, 15 juin 2017

Etain...la lumière ! Eric ...Feillu

Depuis 1996, notre ami Eric Feillu crée et fabrique des étains massifs (art de la table, décoration, bijoux , figurines animalières). Cet ancien élève du Lycée Jehan de Beauce de Chartres, formé par Sorgius & Monet Descombey a eu aussi comme maître, Martial Moulin le président de JFBA chez Dacoras aux Etains du Manoir à Senonches (28). Eric crée et façonne tous les objets à la main ; le modèle,

il le réalise en plastiline ou en plâtre. Il fabrique ensuite un moule en élasto dans lequel sera coulé un étain alimentaire (95%Sn + 5% antimoine). L'étain ne contient plus de plomb retiré à cause du saturnisme ce qui permet de retrouver cette brillance naturel de ce noble métal. Les pièces de sa collection qui ont un aspect mat sont traitées avec une patine artificielle rappelant l'aspect des objets d'antan. Création Etain Eric Feillu - 12 rue Alphonse Jacquet 28300 Lèves 02 37 26 00 94 - 06 68 84 16 06 - création.etain@wanadoo.fr - www.creation-etain.net

Made in Meurthe & Moselle : à Pont à Mousson vidéo 2mn

http://www.europe1.fr/emissions/made-in-france/des-plaques-degouts-pont-a-mousson-dans-le-monde-entier-3360335

"c’est Pont-à-Mousson qui a racheté Saint-Gobain ?" les Hauts Fourneaux

"On va dire qu’ils ont fusionné. En tout cas, Saint-Gobain était mal en point et c’est le patron de Pont-à-Mousson qui l’a totalement relancé. D’ailleurs, le pont du logo Saint-Gobain, c’est le pont de Pont-à-Mousson. Donc Saint-Gobain doit beaucoup à cette petite ville de Lorraine. C’est pour ça que l’on retrouve l’inscription PAM sur ses plaques d’égout. Du Made in Meurthe-et-Moselle." détounement, usurpation d'identité ?

vendredi, 9 juin 2017

Mieux qu'une minute de silence

Les jeeps de reconnaissance arrivent au Petit Clamart et la 1ère maison du département de la Seine est libérée : un rendez-vous de chasse sur la route de la 2ème DB entre la Normandie (Saint Martin de Varreville) et l' Alsace (Strasbourg).

Devenu l'enseigne du restaurant "Chez Clément" puis plus récemment "Au Living Room". C'est cette porte que nous avons franchie ce jeudi 8 juin, une quinzaine d'amis de Claude & Simone France, qui avait voulu honorer la mémoire de nos amis autrement qu'avec une minute de silence ou des discours convenus. On s'est d'abord assuré que les tables et chaises en aluminium avaient été fabriquées sous l'autorité de Péchiney chez Virax à Chateauroux (36) Quant à l'argenterie, qui chez nous reste dans les ménagères, on a vite trouvé sympathique cette utilisation décorative amusante.

Lire la suite...

lundi, 5 juin 2017

L'anniversaire de Claude France

Notre ami Claude France aurait eu aujourd'hui 86 ans. Il est né en effet le 5 juin 1931. Esff de la promotion 1956 tout au long de sa carrière professionnelle il a été le fédérateur de sa promotion qu'il emmenait chaque année pour des destinations improbables. Il était aussi ancien élève de l' Ecole Bréguet, mais c'est à l' ESFF qu'il vouait un respect et une immense reconnaissance. Il débuta sa carrière à Redon dans la Fonderie AFC comme jeune ingénieur et nous rappela souvent, qu'il y avait coulé les premières pièces françaises en fonte GS. A la fonderie Havraise il continua sa carrière de fondeur avant de rejoindre Jacques Mignard (esff 1945) dans son cabinet de représentation comme agent commercial. On lui doit la commercialisation d'une quantité innombrable de machines à noyauter Röper-Werk et quelques chantiers de moulage BMD encore en fonctionnement aujourd'hui. C'est ainsi que très lié avec les frères Grandry, il était heureux de participer au conseil d'administration de la fonderie. Ni président de l' Amicale, ni président de l'ATF, il a été jusqu'à la fin de sa vie une autorité influente de la profession dans ses deux associations qu'il aurait aimé fusionner. Président du carrousel des fournisseurs à des époques héroïques, il aurait bien aimé aussi devenir le directeur de l' Ecole au moment du départ en retraite de Jean Duflot. Pour la bonne cause, il apporta son soutien à Jean Montuel. Une amitié personnelle profonde m'a lié à lui et à son épouse quand nous avions eu l'idée de fêter l'an 2000 par la cloche la plus grosse (33 tonnes) sonnant à la volée qui devait être installée dans l'île aux cygnes à Paris . La mort d'Yves Mourousi, responsable des manifestations du changement de siècle et les ennuis de Jean Tiberi, maire de Paris ont eu raison de notre projet. La fonderie Paccard coula, elle à Nantes, une cloche de même calibre pour un industriel américain. Avec Claude, nous avons piloté un autre projet plus modeste, la coulée chez Devaux-Werts du monument "LA CONNAISSANCE" érigée au Pôle Léonard de Vinci, adresse de notre école à l'époque. Simone m'était reconnaissante d'avoir occupé son jeune retraité qui cherchait des activités, avant de devenir expert auprès du tribunal de Versailles. C'est là où il rencontra notre ami Gilles Perrault, un ancien élève de l' Ecole Boule, un autre expert auprès du même tribunal. Ils ont ensemble conduit de nombreuses expertises sur les contrefaçons de bronze qui ont alimenté la chronique. Avec les Durville, avec Max et Raymond Sorgius, nous avions pris l'habitude d'emmener nos glacières à Feucherolles (78) pour passer d'excellents moments à les écouter nous raconter des vies singulières. On rappellera notre rencontre chez Robert à Marly le Roi une autre fois. Claude & Simone, on ne vous oublie pas. Ici avec Anatole (France) le sanglier qu'il nous avait dit avoir domestiqué et adopté ; supercherie que nous avions crue.

mercredi, 17 mai 2017

Le père de notre ami Mourad Toumi

est décédé Lundi dernier. C'est lui qui a transmis le virus de la Fonderie, car il a travaillé à Pont à Mousson. Nous sommes de tout coeur avec Mourad pendant ses moment difficiles et présentons nos sincères condoléances à notre ami et à sa famille.

mercredi, 10 mai 2017

Georges Prazmowski ses coordonnées :

Jerzy (Georges) Prazmowski 1975 Madison Ave. Sudbury, Ontario, P3A 2P5 tel: +1 705 586-5421 e-mail: gprazm@gmail.com

mardi, 9 mai 2017

Nous saluons la mémoire de François Klécha

En présence d'anciens collègues de Montupet et anciens collaborateurs de Roger Lameyre (Broutin, Tercaefs et bien d'autres) et en présence d'anciens élèves du LT Creil (Aupetit, Tercaefs, Toutain et Mithouard), un dernier hommage a été rendu au crématorium de Beauvais, à François KLECHA, disparu le 4 mai dernier à l'âge de 70 ans. Une disparition de plus pour cette promotion fonderie de Creil 1968, après celles de Jacques Neuville et de Rolland Roger. Piwi se rappelle bien de ces (ses) anciens qui avaient le plaisir encore de se retrouver comme il y a 15 jours à La Rochelle.

Il salue la mémoire de François et fait part de son amicale émotion à son épouse ses enfants, sa famille et ses camarades de promotion.

- page 1 de 20