la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 826417
Aujourd'hui : 601
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 17 avril 2017

Qui peut aider à trouver les coordonnées ?

d'un ancien forgeron du LT de Creil (ENP) de la promotion 1968 : Jacques GUYON.

les fondeurs de la promo 1968 (Tercaefs, Klécha, Hareux, Toutain, Mithouard etc...) se retrouveront dans les jours qui viennent à La Rochelle.

jeudi, 13 avril 2017

Fonderies de Randonnai & de Pontchardon (61) : de 1898 à 2009

En 1898, on comptait encore à Pontchardon: 2 aubergistes, 1 boucher, 1 boulanger, 1 cafetier, 1 cordonnier, 4 épiciers, 1 artisan maçon, 2 maréchaux ferrant. Dans les années 1950 il restait : 2 aubergistes avec café-restaurant, 1 boulangerie, 1 cordonnier, 2 épicerie, 2 pompes à essence, 1 maréchal ferrant, un magasin de chaussures. En 2009, il restait: 1 bar-restaurant-café-épicerie. Il fermera cette même année. http://www.fonderie.me/pages/document04.php un particulièrement étonnant site à visiter pour ceux qui ont connu et ceux qui veulent comprendre l'avenir en analysant le passé.

mercredi, 12 avril 2017

Daniel Masué vient de nous quitter

il était le patron de la fonderie sous-pression de Joigny (89) un message de son fils Philippe, nous annonce que Dan nous a quitté le 07 avril suite un un arrêt cardiaque à la clinique de SALY au Sénégal. Il avait contracté une infection bactérienne grave . A Philippe, à sa famille et au personnel de la fonderie, avec les lecteurs du blog qui l'ont bien connu, nous adressons nos amitiés.

samedi, 1 avril 2017

Quand je m’observe, je m’inquiète …

« Quand je m’observe, je m’inquiète. Quand je me compare, je me rassure » Talleyrand

Nous devrions méditer cette célèbre maxime chaque fois que nous traversons une période de doute, quand nous nous sentons incapables de trouver des solutions à nos problèmes. C’est le cas notamment sur le plan professionnel quand nous devons relever un nouveau défi ou tout simplement retrouver un emploi.

Quand je m’observe…

Je m’observe et je me vois seul face au « Grand Tout » : la société, les gens, la complexité du monde. Je me sens exclu et faible. Je doute de moi, j’oublie mes qualités et mes points forts, je ne vois plus que mes défauts, mes freins, les obstacles sur mon chemin. La tâche qui m’attend me semble totalement insurmontable. Je me sens incapable de repartir au combat. Je fais bien plus que m’inquiéter, je baisse les bras, je me sens perdu.

Quand je me compare…

Lire la suite...

vendredi, 20 janvier 2017

Les vœux de notre ami Gilles Perrault

gilles_perrault.jpg

vendredi, 13 janvier 2017

Enquête du jour d'un ancien BTS de Creil

Que sont mes amis devenus ?

Les Creillois Jean Luc Domany Jean Lou Grammond (ancien de chez Ashland dirige NTE noyaux à façon) Dotal Jean Luc Middernarcht Luc Prunelle Jean Luc Levêque Cierpick Alain Duvaudié (Chrysler Bondy puis PSA ?)

Les Nantais Planchot Dominique Quistrebert (rencontré à la SERF) Alain Noblet (Aciéries de Ploërnel) Yannick Lecorre (Renault puis SBFM devenu Fonderie de Bretagne)

Le Tarbais Fourcade (dit M° le ministre par L.Catoire)

Les Ardennais Garnier (Citroën peut-être ?) Michel Lesueur

Les Courbevoisiens Marc Chambard Citroën Nanterre puis Charleville Pascal Bression (Citroën Clichy puis Charleville) Alain Rambure (Verto Amiens) Michel Chaput (Renault) Thierry Foirien (peut être Bernard Moteur Saint Satur puis Microfusion Gennevilliers) Robert Arnoux qui a du venir la promo d'après (rencontré à la Snecma)

Les profs Jean Claude Videaux Serge Limousin Christian Cabannes Desbordes Lionel Catoire (ma hantise !) Sauveur Ponzio “le père” François Jean Paul Theffry Roland Jemin

lundi, 9 janvier 2017

JF...BA perd un de ses fidèles

Claude Gaillard par ailleurs ESFF 1958 et Ensam vient de nous quitter ce vendredi 6 janvier. claude_Gaillard.JPG Claude Gaillard (ici à gauche pour promouvoir l'avenir de la jeunesse aux côtés de Claude France et d'Henri Thévenin) était directeur d'une fonderie de Renault où il avait terminé sa carrière : celle qui fabriquait des carburateurs, alors pièce stratégique dans l'automobile.

Sa retraite venue, il s'était adressé à Raymond Sorgius pour suivre au Lycée de Chartres de quasi-cours particuliers de fonderie à cire perdue. Il était ainsi devenu un militant de l'association JFBA et nous accompagnait à chacune de nos réunions, déplacements et manifestations. A son épouse et ses enfants, nous disons l'honneur que nous avions de le conserver auprès de nous comme un sage, une autorité.

Ses obsèques à l'église de Chatelaillon (17) du côté de La Rochelle auront lieu jeudi à 10 H 30 .

vendredi, 30 décembre 2016

Alain Darly piraté...

...cette nuit... sur sa boîte mail, d'où les innombrables appels "au secours" que vous avez peut-être aussi reçus. ddarly.JPG Vous avez été nombreux à vous demander ce qui été arrivé à notre camarade. Il a porté plainte et fait les démarches nécessaires auprès de son opérateur Orange.

Il n'était pas venu au Midest 2016. Nous avions remarqué. La qualité de son escabeau ne lui a pas fait de cadeau. Emporté par coquille gonflable, le scanner n'a révélé aucune fracture....simplement, il a mal partout. On lui souhaite nos meilleurs souhaits. c'est l'époque.

dimanche, 20 novembre 2016

Il fabrique des locomotives et des wagons de très haut de gamme

L'Yonne Républicaine Stigny, Benoît Semblat vient de fêter ses 30 années d’activité. Il est surtout connu des passionnés. benoit.jpeg Installé à Stigny, il fabrique des modèles réduits de très haut de gamme, dont chaque pièce est faite à la main. Benoît Semblat est discret. Seuls des passionnés connaissent son nom qui est une référence dans la profession. D'ailleurs il vient de fêter ses 30 années d'activité. Un gage d'excellence dans ce marché « niche ». Installé à Stigny, dans une grange attenante à sa maison qu'il a transformée en atelier, il est l'un des grands spécialistes de l'échelle Zéro (1\43,5 e). Il fabrique des locomotives et des wagons qu'il vend le plus souvent en kit. Du très haut de gamme fait main.

Lire la suite...

vendredi, 18 novembre 2016

Avis de recherche ....amical !!!

Qui aurait croisé dans sa vie professionnelle, Dufour Phillippe ? Il a travaillé pour les fonderies Huar , à Chateaubriand , puis celle de Montluçon dans les années 80-90, après un BT fonderie obtenu à Armentières et un BTS technico-commercial obtenu à Lille .Il doit avoir 59 ans. Nous étions amis de prime jeunesse, et voici 40 ans que je n'ai plus de nouvelles.Merci beaucoup, pour votre attention . Pascal Delfosse

- page 1 de 19