la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 74418
Aujourd'hui : 70
En ligne : 2

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, 26 février 2019

Le fondeur oeuvre à l’évolution du monde.

Le 8 et 9 Mars 2019, les maisons des Compagnons, vous ouvrent leurs portes dans toute la France, afin de vous faire découvrir l'univers des Compagnons du Devoir.

Vous pourrez y découvrir les 30 métiers (incluant celui de la Fonderie) auxquels nous formons, rencontrer les apprentis mais aussi les formateurs, visiter les ateliers et même vous inscrire pour la rentrée

Grâce à leurs 30 métiers, les Compagnons du Devoir offrent un large choix à ces jeunes soucieux de trouver du sens dans leur travail.

Steven Jeandonnet-Savy Compagnon Fondeur - Chargé de mission "Formation & Recrutement" pour l'association ouvrière des compagnons du devoirs et du tour de France T- r en savoir plus, téléchargez la fiche métier fondeur Qualités requises : créativité, curiosité, précision.

https://www.compagnons-du-devoir.com/

vendredi, 22 février 2019

Question du jour : Qui pourrait nous aider à retrouver le mémoire d' Eugène Ronceray ?

Fondation de l'école supérieure de fonderie : C’est en 1921, durant le 1er Congrès international de fonderie organisé à Liège, qu’Eugène-Victor Ronceray, ingénieur Arts et Métiers, fondeur et passionné de l’enseignement technique, lance l’idée de la création de l’école. À la fin de la présentation de son mémoire sur l’apprentissage, Eugène Ronceray déclare :

« Lorsque nous aurons formé des ouvriers connaissant leur métier, des contremaîtres capables de les commander intelligemment et d’organiser la fabrication, il sera nécessaire de compléter les cadres par des ingénieurs spécialisés dans la fonderie, ayant fait de son étude leur préoccupation principale. Nous estimons donc qu’il y a place pour une sorte d’école supérieure de fonderie ouverte à tous sous certaines conditions, mais particulièrement à ceux qui ont déjà acquis une certaine expérience dans la profession ».

Le 30 juillet 1923, le Syndicat Général des Fondeurs de France décide la création de l’école supérieure de fonderie sous le patronage et avec l’aide du Sous-Secrétariat à l’Enseignement Technique. Le 23 octobre de la même année, la création de l'école parait au journal officiel.

L’ESF ouvre ses portes le 1er janvier 1924 et accueille sa première promotion d’élèves le 8 janvier au sein des locaux de l’école nationale supérieure des arts et métiers de Paris.

Le 30 juin 1925, l’école supérieure de fonderie est reconnue par l’État par décret ministériel et habilitée officiellement à délivrer un diplôme d'ingénieur.

mercredi, 20 février 2019

ESFF : GMI POST, média international

GMI POST, membre de Forbes et aussi de la revue Foreign Affairs a approché l' ESFF . Un article sur l’école en perspective.... donc . Les deux intervieweuses avec PY Brazier le directeur de l'Ecole.

mardi, 12 février 2019

Apprentissage dans la fonderie : Question à la profession .

L'atelier de fonderie du Lycée de Chartres une belle occasion pur la profession.

"L'Association Jehan de Beauce et ... d' Ailleurs" est disposée à en faire un outil de formations sur mesure, correspondant aux besoins et attentes des fonderies et de la jeunesse de la France périphérique : les invisibles de la République.

Les fondeurs ne trouvent pas de jeunes pour leurs métiers et emplois.

Les jeunes ne trouvent pas d'emplois. La faute à qui ?

lundi, 11 février 2019

LT de Nogent sur Oise - A diffuser sans modération auprès de votre famille, vos amis, vos collaborateurs, vos collègues :

Stéphane Sauvage -

L'équipe du BTS Forge sera heureuse de vous accueillir pour des explications, des démonstrations car: Les portes ouvertes du lycée Marie Curie auront lieu le Samedi 2 mars de 8h30 à 15h30. Vous vous questionnez sur votre avenir ou celui de votre enfant ? Un rendez-vous incontournable, pour connaitre des filières industrielles : la forge, la fonderie, l’usinage, la conception de produit industriel. Le lycée Marie Curie ouvre ses portes ! Le lycée Marie Curie vous accueille pour vous présenter ses enseignements post-bac (BTS, licence pro et préparation aux concours d’entrée en école d'ingénieur). Lycée Marie Curie 47, Boulevard Pierre de Coubertin, 60180 Nogent-sur-Oise Renseignements : 03.44.74.31.31. https://lnkd.in/dEqEHsK http://btsforge.free.fr/

mercredi, 6 février 2019

ESFF - Un simple message à communiquer à votre comptable

n'oubliez pas de lui demander de penser à l' ESFF.

Quel diplôme d'ingénieur faut-il obtenir pour être le mieux payé ?

L'USINE CAMPUS La rémunération en sortie d’école d'ingénieurs représente un critère important dans le choix des études. Voici ce qu’il faut retenir des 15 écoles d’ingénieurs qui permettent aux jeunes diplômés d’accéder à la meilleure rémunération selon notre classement 2018 des écoles d'ingénieurs, paru mardi 13 février. Quel diplôme d'ingénieur faut-il obtenir pour être le mieux payé ? Des étudiants ingénieurs de l'école Télécom ParisTech, école du Palamarès 2018 de L'Usine Nouvelle permettant d'accéder à la meilleur rémunération, en train de suivre un cours dans un amphithéâtre © Telecom ParisTech Le palmarès des écoles d’ingénieurs 2018 Le tableau du classement 2018 des écoles d'ingénieurs Méthodologie 2018 : 14 indicateurs pour classer les écoles d'ingénieurs Regroupement des écoles d'ingénieurs, c'est (enfin) parti ! Quel diplôme d'ingénieur faut-il obtenir pour être le mieux payé ?

L’Usine Nouvelle a publié mardi 13 février son classement 2018 des écoles d’ingénieurs. La rédaction a passé 130 établissements au crible sur la base des données publiques de la Commission des titres d’ingénieur (CTI). La rémunération à la sortie est l'un des critères de examiné de près quand il s'agit de chosir son école. Top 3 Avec de 47 500 euros, Télécom ParisTech est l’école d’ingénieurs qui offre la meilleure rémunération. Vient ensuite l’ENSAE. Un an après leur sortie les diplômés de l’école spécialisée en statistiques gagnent en moyenne 46 220 euros bruts par an. Enfin l’Institut ISEP monte sur la troisième marche du podium avec un salaire de 44 900 euros. Sur 15 premières écoles, l’écart entre la meilleure et la moins bonne rémunération est de 6 800 euros bruts annuels. La fourchette s’étale de 40 700 euros à l’ESTP Paris à 47 500 euros à Télécom ParisTech.

Spécialisation dans le numérique

Parmi les établissements qui conduisent aux meilleurs rémunérations, cinq forment spécifiquement aux métiers du numérique : Télécoms ParisTech, ISEP, CentraleSupelec (diplôme Supelec), EPITA et EFREI-ESIGETEL. Six autres proposent des spécialisations dans le domaine : ENSAE, ESILV, CentraleSupelec (diplôme Centrale) ECE, Mines Nancy et UTC. Les étudiants de Polytechnique peuvent également se spécialiser dans le numérique en décrochant, en dernière année, un double diplôme dans une autre école d’ingénieur française ou une université étrangère.

Situation géographique

En se basant uniquement sur le critère de rémunération, la majorité des écoles d’ingénieurs les mieux classées ont leurs locaux situés en région parisienne. Al'exception des Mines de Nancy (Meurthe-et-Moselle) et de l’UTC dont le campus est situé à Compiègne (Oise). L’ESTACA, propose à ses étudiants de suivre indifféremment la formation en région parisienne (Montigny-le-Bretoneux / Yvelines) ou Laval (Mayenne).

Répartition entre établissements publics et privés

La proportion d’établissements publics et privés est quasiment égale (sept publics et huit privés). La différence de statut se ressent sur le coût de formation. Pour les établissements publics les frais annuels de scolarité vont de la gratuité pour Polytechnique à 2 750 euros pour l’ENPC. Côté privé, l’écart va de 7 500 euros par an pour l’ESTP à 9 410 euros par an à l’EPITA.

lundi, 21 janvier 2019

Déroutant :

"Je tiens à intervenir également sur le problème de formation en fonderie, étant moi-même formateur fonderie à L'UIMM formation champagne ardenne et formant des apprentis ( trop rares : 3 cette année en terminale).

Je vous informe que cette formation Bac Pro fonderie qui est réalisée au Lycée Blaise Pascal de Saint-Dizier est gelée pour la rentrée 2019, alors que contrairement à ce qu'annonce notre directeur régional, nous sommes dans une région où les fonderies ne manquent pas.

Aucune promotion des métiers de la fonderie, aucun recrutement d'apprentis, alors que les fonderies régionales ont des besoins en apprentissage ?

Les autorités régionales ne réagissent pas, tout le monde s'en moque......

Je suis atterré par le manque d'intérêt porté au monde de la fonderie qui pourtant est le plus beau métier du monde !

Si vous avez des suggestions ou des idées pour relancer tout cela, je suis de toute ouïe.

Merci d'avoir pris un peu de votre temps pour lire ce petit commentaire". raphael.rocher55@gmail.com

samedi, 19 janvier 2019

Le lycée de Vierzon s'ouvrira au public lors des portes ouvertes du 2 mars 2019

Vous pouvez juste venir en tant que visiteur mais si vous le souhaitez, nous pouvons mettre à votre disposition un petit stand d'exposition. Vous pourrez présenter aux jeunes, aux familles et anciens élèves en visite votre entreprise et vos besoins de recrutement en fonderie, ou plus simplement votre métier. Ce sera aussi l'occasion de vous revoir et de découvrir notre nouveau pôle fonderie, qui sera tout neuf suite à plus de 2 millions d'euros d'investissements. Au plaisir de vous voir. Olivier CHUECA

"C'est quand même le pompon quand on a des millions de chômeurs chez nous" :

ce commentaire d'un lecteur du blog à propos du flyer ci-après et la proposition du blogueur PIWI : "on ne pratique pas les métiers de la fonderie sans formations professionnelles. Il doit rester en France 6 ou 7 lycées avec une section fonderie. Ils ont peu d'élèves dont les meilleurs poursuivent cahin caha des formations supérieures.

Il existe encore un bel atelier de fonderie tout équipé à Chartres et des équipes prêtes à s'adapter aux besoins des fonderies, l'établissement possède même un internat.

Il suffirait que la profession et toutes ses associations appuient notre projet : celui de l'association Jehan Fondeurs de Beauce... et d'Ailleurs auprès de la Région Centre qui est favorable mais.... pas de réponse de la part du Lycée dont le proviseur est en arrêt pour de longs mois. Il ne s'agit pas d'ouvrir une section de fonderie mais d'utiliser un atelier pour répondre par la pratique aux multiples besoins des entreprises.

JFBA attend vos avis & soutiens.

Si l'idée n'aboutit pas, Il ne faudra pas s'étonner que l'on aille chercher hors de nos frontières les compétences dont les fonderies françaises et suisses ont besoin.

- page 2 de 50 -