la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 19661
Aujourd'hui : 1182
En ligne : 11

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 20 novembre 2019

Fusion PSA-Fiat Chrysler : les syndicats de PSA favorables

les Echos - Un CSE extraordinaire s'est tenu ce lundi après midi sur le projet de fusion entre PSA et Fiat-Chrysler. FO, CFE-CGC, la CFDT et la CFTC ont donné un avis favorable à la poursuite de discussions exclusives.

La CGT s'est prononcée contre l'opération, mais elle n'a pas de représentant dans l'instance concernée.

vendredi, 15 novembre 2019

Le blog Piwi devrait reprendre vigueur,

après une interruption pour cause « de dépit » de son initiateur,

qui en a profité pour arpenter les volcans siciliens : Etna, Vulcano et Stromboli .

La forge du grand architecte grogne ici et là et Héphaîstos est à l’ouvrage. De la fumée, des fumerolles, de la lave cela intrigue … ...comme la magie du feu en fonderie ou en forge aux yeux de ses visiteurs.

La profession est tourneboulée par un demi siècle de désindustrialisation et tente de se restructurer au moment où l’hémorragie des fermetures semblent garrottée. "L’industrie française veut pouvoir partir de l’avant" indique les Echos de ce matin. Croisons les doigts, nous sommes stabilisés mais le pronostic vital serait toujours engagé.

Dans ces conditions, aucun soutien pour le blog n’est à espérer des autorités et c’est bien dommage.

2020 va encore bousculer les fonderies qui œuvrent pour l’automobile. Les augures ne sont pas réjouissants selon les fournisseurs qui arpentent nos industries.

L’Amicale de l’ESFF s’est donc engagée à soutenir le blog. Les fournisseurs et « partenaires de la fonderie » seront invités à soutenir cette initiative par leurs contributions en retenant des espaces publicitaires qui leur seront bientôt proposés.

L’ATF est à la croisée des chemins, le rapprochement avec l’Amicale n’est pas encore pour demain.

A3F semble disparaître et le CTIF mène sa route seul pour ce qui est de la formation. Le GFO va lui aussi mener sa route en toute indépendance. La Forge & la Fonderie sont eux totalement fusionnés pour ce qui est des entreprises et de leur organisation.

L’Ecole mène aussi sa route. Le rapprochement avec les Arts & Métiers a eu les faveurs de commission des titres. ici on la soutient, mais peu d’échos viennent d’elle directement. Piwi se demande pourquoi ?

Avec notre webmaster Nicolas Tallet on devrait réussir à remastériser ce blog pour le rendre plus sexy.

Le nouveau site internet de l’Amicale quant à lui permet maintenant l’inscription et le paiement en ligne.

On réfléchit à un annuaire de la profession pratique indispensable outil pour des clients nombreux et si divers .

jeudi, 14 novembre 2019

Comment surveiller 90% des fonderies de cuivre mondiales - Incroyable

Le 12 novembre 2019 par Jean-Baptiste Loriers © NASA Earth Observatory

Le 18 octobre dernier, la société Earth-i mettait sur le marché SAVANT, une offre à destination du secteur financier. À l’aide de satellites, elle se propose de surveiller 90% des fonderies de cuivre mondiales afin d’informer, avant les sociétés, de l’arrêts ou de l’augmentation des cadences.

Lire la suite...

jeudi, 10 octobre 2019

Global Production of Iron and Ductile Iron Cast stabilizes1)

Sources: World Census, CAEF, IKB forecast; 1) Including Steel Cast (le pdf complet est attaché au billet ou le demander à Piwi par mail)

  •  Production in Western Europe will move sideways by 2025 with a slight decline from 2020 on
  •  Despite the partly re-industrialization of the US economy and temporary lower energy costs the foundry production in the NAFTA declined between 2014 and 2016. Development will level off from 2022 onwards
  •  China will dominate the world market but India will catch up. Japan and Korea will lose cast production to these countries

Aluminium Cast Production on a stable growth path

The global aluminum foundry production rose from 8 million metric tons in the year 2000 to 19 million tons in 2017

  • ➢China’s aluminum cast output equaled only 0.8 million tons in 2000
  • ➢But in the year 2017 the Chinese aluminum foundries manufactured a new all-time record with 7.3 million tons of casting products: Within 17 years their aluminum foundry production increased by a factor of over nine
  • ➢In the rest of the world the aluminum cast output rose from 7.2 million tons to over 12 million tons in 2017
  • ➢While the global growth of the iron cast production mainly resulted from an increase of the Chinese production with a stable output level in the rest of the world, the aluminum cast production rose in all major regions of the world
  • ➢Between 2000 and the year 2017 the production level stabilized in the USA, France and Russia. During the same period Japan and Italy realized a slight growth of around 20 per cent, while the German output grew by around 75 per cent
  • ➢As a result of new plants for aluminum wheel rims the Turkish foundry production expanded tenfold, while the Indian output sextupled

mardi, 17 septembre 2019

Surprise, les équipementiers auto recommencent à embaucher en France

Les Echos -

Après dix années de baisse ou de stagnation, les effectifs tricolores des fournisseurs de l'industrie automobile sont repartis à la hausse l'an dernier grâce aux embauches d'ingénieurs. Mais l'emploi ouvrier stagne et l'avenir s'annonce bien plus incertain.

Les équipementiers automobiles employaient 71.374 personnes dans l'Hexagone fin 2018, soit 1 % de plus qu'un an auparavant.

La crise, quelle crise ? Alors que les nuages noirs s'accumulent dans le ciel des constructeurs automobiles, l'activité de leurs fournisseurs dans l'Hexagone ne fléchit pas.

En tout cas pour l'instant. Selon le rapport annuel que vient de publier la Fédération des industries des équipements pour véhicules, l'effectif en France des équipementiers automobiles a même recommencé à augmenter en 2018, après plus de dix ans de baisse ou de stagnation : il est passé à 71.134 personnes fin 2018, contre 70.636 l'année précédente… et 106.981 fin 2008.

vendredi, 13 septembre 2019

Les déboires industriels de l’Allemagne ne découragent pas la France de se réindustrialiser

L'Opinion - Même si la France résiste mieux au ralentissement mondial que l’Allemagne en ce moment, cette dernière reste un modèle, en particulier en matière industrielle

En matière d’industrie et d’innovation, la France et l’Europe sont en compétition contre les Etats-Unis mais aussi la Chine et l’Inde, qui veulent monter en gamme sur la chaîne de valeur mondiale.

En matière d’industrie et d’innovation, la France et l’Europe sont en compétition contre les Etats-Unis mais aussi la Chine et l’Inde, qui veulent monter en gamme sur la chaîne de valeur mondiale. © Sipa Press S'abonner La première économie européenne va sûrement entrer en récession technique au troisième trimestre, a prévenu jeudi l’institut Ifo. Sa spécialisation industrielle lui joue des tours dans le contexte international actuel.

Ne chantons pas cocorico trop tôt ! Depuis quelques mois, la croissance allemande patine à cause de l’industrie, et la France, dont l’économie est moins industrielle et plus servicielle, résiste au contraire au ralentissement mondial.

Jeudi, l’institut allemand Ifo a annoncé que la première économie d’Europe serait en récession au troisième trimestre, après avoir reculé de 0,1 % au deuxième.

En cause, sa spécialisation industrielle qui la rend très dépendante des exportations. Or ces dernières reculent avec le ralentissement chinois et la guerre commerciale. En outre, l’année dernière, le secteur automobile, très important outre-Rhin (presque 5 % de la valeur ajoutée), a aussi souffert de nouvelles normes antipollution.

jeudi, 12 septembre 2019

Electrification : Carlos Tavares veut une approche holistique

Jeu 12/09/2019 -Carlos Tavares à la conférence de l'ACEA

L'électrification de l'industrie automobile est une question qui ne se posait plus au salon de l'auto de Francfort. Tous les constructeurs se sont engagés dans cette voie, avec ou sans enthousiasme, et parfois plus pour être dans le mouvement, qu'après une réflexion approfondie. Les voitures électriques ne rejettent pas de CO2, alors on fait des voitures électriques, et pourquoi voir plus loin ? Lors d'une conférence de l'ACEA, son président, Carlos Tavares, patron du groupe PSA, a appelé à étudier le sujet.

Carlos Tavares à la conférence de l'ACEABeaucoup préfèrent critiquer les SUVs, mais en France, ce sont pourtant les ventes de SUV, soumis à un malus, qui financent les bonus des voitures électriques. L'argent est le nerf de la guerre, et M. Tavares aura bien fait de rappeler les milliards que rapportent les taxes sur les carburants pétroliers aux différents états européens. Il ne faut pas hésiter à dire franchement que si une majorité d'automobilistes roulait en électrique, cela mettrait plusieurs pays en difficulté...

Et d'un point de vue environnemental, la question du recyclage à très grande échelle des batteries n'est pas non plus sans poser de sérieux challenges. On restera bien sûr enthousiaste devant l'immense progrès constitué par des véhicules qui ne rejettent plus de gaz à effet de serre, mais on se gardera de céder à un optimisme béat quand il y a encore de graves questions sans réponse...

lundi, 9 septembre 2019

TOYOTA : 500 EMPLOIS À LA CLÉ DANS SON USINE DE VALENCIENNES

Sepem - Un nouveau modèle de Toyota va venir alimenter les chaînes de productions du constructeur japonais. Après la Yaris, le nouveau modèle de la marque se précise et ce sont donc plus de 500 emplois que va proposer le constructeur automobile sous forme de contrats de 18 mois. D'ici 2020, c'est donc un nouveau véhicule qui sortira de ces chaînes. Les nouveaux embauchés seront formés sur place.

Pas d'exigence de diplôme, ni d'expérience requise pour espérer travailler dans cette usine nordiste.

BBC - Bronzes Breizh Création change de propriétaire

Ouest France

Guilliers. Jean-Claude Gaillard, créateur de la fonderie d’art BBC (à gauche) et Fabrice Guilloux, nouveau patron de cette entreprise.

Cette fonderie d’art est née voici plus de 30 ans grâce à Jean-Claude Gaillard. Il partà la retraite cette année, et transmet son entreprise à Fabrice Guilloux.

« Voilà la retraite, après 60 ans dans le bronze, s’exclame Jean-Claude Gaillard, 74 ans. Enfin, presque la retraite. Après une semaine de vacances, je reviens pour donner un coup de main à mon successeur, encore pendant quatre mois », raconte le créateur de l’entreprise Bronzes Breizh Création.

Vendredi, lors de son départ, il a eu « un petit pincement, je suis ici depuis trente-deux ans. Nous avons lancé l’affaire avec André Courtel », rappelle bronzier d’art.

« Nous avons réalisé des belles choses : De Gaulle et même Coluche. Ce n’était pas facile au début : pas de salaire la première année, et ensuite, nous nous sommes fait connaître », poursuit Jean-Claude qui, avec son équipe de cinq personnes, a réussi à décrocher le prestigieux label Entreprise patrimoine vivant (EPV). « En France, nous sommes seulement 1 300 à posséder cette reconnaissance. »

Il laisse son entreprise « en toute confiance » dans les mains « d’un gars du pays ».

« Cette fonderie d’artest une pépite » Lors de cette rencontre, Michèle Urien, la maire, a souligné la qualité de travail « des employés, reconnue dans toute la France. Cette entreprise véhicule l’image positive de notre commune. »

Paul Molac, député, a remarqué également que « c’est une entreprise emblématique du territoire. » Mais qui est nouveau patron de BBC ? Un homme qui a eu le courage de changer de métier et de s’investir dans un savoir-faire artisanal. « J’ai le bonheur et la chance d’avoir acheté cette fonderie. Je vais tout mettre en œuvre pour pérenniser son activité première, qu’est la sculpture d’art et pourquoi pas évoluer vers d’autres marchés, comme l’ameublement ou le funéraire sur mesure », explique Fabrice Guilloux, 46 ans, originaire de Ploërmel.

« Ma volonté est de continuer avec la même équipe reconnue pour son travail », souligne le nouveau patron de BBC, en place depuis le 1er septembre.

Cet ancien banquier a découvert le métier de bronzier voici cinq ans, en devenant patron de sa première fonderie. « Aujourd’hui, je connais le travail du bronze sable en atelier. Il me faudra la compléter avec l’aide de l’équipe de Monsieur Gaillard. Cela me semble indispensable pour le bon développement de l’entreprise, rassure ce patron, qui maîtrise à perfection l’art de s’entourer des personnes de qualité. Nous allons donc continuer notre collaboration avec les sculpteurs pour le marché d’art en bronze, tout en essayant de diversifier cette pépite qu’est cette fonderie d’art. »

Contact : 02 97 22 80 80.

- page 1 de 145