la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1012141
Aujourd'hui : 33
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 6 décembre 2017

Du nickel écrémé (vidéo 15 secondes)

pour ne pas abuser.

miwi suivait M. Philippe sur le caillou où le nickel représente 25% du PIB de l'île.

mardi, 5 décembre 2017

LEROY-SOMER, UNE MARQUE FRANÇAISE CENTENAIRE

Les Echos - Peugeot et Leroy-Somer, c'est l'alliance de deux vénérables maisons de l'industrie hexagonale. Né en 1919 à Angoulême, Leroy-Somer, spécialiste charentais des alternateurs et des moteurs électriques (qui a entre autres équipé les sous-marins nucléaires français, les Autolib de Bolloré et les centrales nucléaires d'EDF), avait été racheté l'an dernier pour un milliard d'euros par le groupe japonais Nidec - après être tombé dans l'escarcelle de l'américain Emerson en 1990.

L'entité affiche aujourd'hui plus de 7.000 salariés et dépasse le milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel.

vendredi, 24 novembre 2017

SIDÉRURGIE : Ascometal dépose son bilan

Comme attendu, le groupe Ascometal a demandé au tribunal de commerce de Strasbourg lundi le placement en redressement judiciaire du holding du groupe et de sa filiale opérationnelle Asco Industries. Le tribunal devrait avaliser la procédure mercredi et nommer l’administrateur judiciaire. La société, qui cherche à s’adosser à un industriel, a déjà reçu plusieurs lettres d’intention. Le suisse Schmolz-Bickenbach a confirmé son intérêt.

Le climat des affaires au plus haut depuis près de 10 ans

Les Echos

Le climat des affaires s'améliore dans chaque branche. L'indice dans le secteur industriel est au plus haut depuis début 2008. Déjà très favorable, le climat des affaires s'est de nouveau amélioré en novembre en France, atteignant son plus haut niveau depuis près de 10 ans, a annoncé l'Insee jeudi dans un communiqué . Ce niveau, qui n'avait plus été atteint depuis janvier 2008, est bien supérieur à sa moyenne de long terme, qui est de 100 points, rappelle l'Institut national des statistiques.

Le secteur industriel optimiste

Lire la suite...

lundi, 20 novembre 2017

Les pistes du gouvernement pour relancer l'industrie française

LES ECHOS

Edouard Philippe a visité le site de recherche-développement de l'équipementier automobile Valeo à Bobigny, ce lundi. Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté ses projets pour soutenir la compétitivité des entreprises industrielles. Outre la création d'un fonds public, il se dit prêt à envisager la baisse des cotisations sociales.

« Notre industrie est encore vulnérable. Pourquoi ? Parce que par-delà les odes à l'industrie, les slogans du redressement productif, on a souvent privilégié la communication colbertiste aux actes d'un Etat partenaire », a critiqué le chef du gouvernement ce lundi à l'issue d'un Conseil national de l'industrie, qui s'est tenu à Bobigny .

« On n'a pas fait collectivement assez pour l'industrie », a regretté Edouard Philippe. « Le manque de compétitivité de notre industrie à l'export pénalise et dégrade durablement nos comptes publics et handicape d'une certaine façon notre action. »

Un fonds public de 10 milliards d'euros

Lire la suite...

Plusieurs candidats à la reprise d’Ascometal

L’aciériste va demander son placement en redressement judiciaire, selon Les Echos - Après avoir repris l’été dernier l’aciérie de Vallourec à Saint Saulve (Nord), le groupe mosellan connaît une nouvelle phase critique de son existence. La direction et les actionnaires du groupe d’environ 1.350 salariés vont demander la mise en redressement judiciaire d’Asco Industries et du holding qui le contrôle, Ascometal SAS.

Lire la suite...

Où en est le tissu productif français ?

LinkedIn - Olivier Chemla -

3,8 millions d’entreprises en France en 2015 dont 96 % de microentreprises .

140 000 PME hors MIC,
   5 800 ETI
      287 grandes entreprises.

La loi de modernisation de l’économie de 2008 a en effet défini quatre catégories d’entreprises selon des critères économiques :

a) les microentreprises occupent moins de 10 personnes et ont un chiffre d’affaires annuel ou un total de bilan n’excédant pas 2M€ ;

b) les PME occupent moins de 250 personnes et ont un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 50M€ ou un total de bilan n’excédant pas 43M€ ;

c) les ETI n’appartiennent pas à la catégorie des PME, occupent moins de 5 000 personnes et ont un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 1 500M€ ou un total de bilan n’excédant pas 2 000M€ et

d) les grandes entreprises sont les entreprises non classées dans les catégories précédentes.

Lire la suite...

Le cycle économique en France et la politique économique

Philippe Waechter - Chief Economist Natixis AM

La croissance française sera de 1,8% en 2017 et de 1,7% en 2018. Ces chiffres apparaissent aujourd’hui plutôt fort puisque de 2013 jusqu’au 3ème trimestre de 2017 la croissance tendancielle de l’économie française a été d’un peu plus de 1,1% en rythme annualisé.

De 2000 à 2008 la croissance de l’économie française était de 1,8%.

Elle était ainsi de 4% en 2000.

Lire la suite...

mercredi, 15 novembre 2017

Contrats records pour Airbus

et Boeing au salon de Dubaï (Les Echos) Avec ce contrat, la guerre des commandes est relancée entre Airbus et Boeing - Eric Cabanis/AFP Le fonds Indigo a commandé 430 moyen-courriers de la famille A320 à Airbus. Boeing a riposté avec une méga commande de 225 appareils de Flydubai.

Lire la suite...

lundi, 13 novembre 2017

PSA produira des voitures en Algérie dès l'an prochain

Les Echos - Le groupe dirigé par Carlos Tavares compte sur sa future usine algérienne pour porter ses ventes à 700.000 unités par an dans la zone Afrique-Moyen-Orient. - AFP Après deux ans de négociations, PSA a signé un accord pour l'implantation d'une usine en Algérie, qui produira 75.000 véhicules par an d'ici 5 ans.

Bonne nouvelle donc pour PSA. Alors que le constructeur français attendait le feu vert des autorités algériennes depuis plusieurs mois, il a enfin signé un accord pour construire une usine dans le pays.

- page 1 de 126