la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 29 novembre 2020

Luca de Meo, un nouveau souffle chez Renault

Les Echos -

Arrivé à la tête de Renault début juillet, le dirigeant italien a effectué jusqu'à présent un quasi-sans-faute. Son style direct et chaleureux a insufflé un nouvel élan à l'entreprise, et les grandes lignes de son plan sont jugées pertinentes. Mais le plus dur reste à faire, et il le sait.

jeudi, 26 novembre 2020

Danone - Raison d’être, société à mission:

L'Opinion -

Raison d’être, société à mission : le «en même temps» est aussi difficile pour les entreprises

Les nouvelles manières de rendre concrète la responsabilité sociétale des entreprises ont le vent en poupe. Mais la navigation rencontre des écueils contradictoires Emmanuel Faber, PDG de Danone dont il a fait la première société à mission française.

Lire la suite...

La direction de Liberty Fonderie Poitou envisage un plan de sauvegarde

sources AFP

La direction d'Alvance a annoncé mercredi qu'elle envisageait un plan de sauvegarde de l'emploi chez Liberty Fonderie Poitou, un équipementier automobile en difficulté de la Vienne qui emploie 298 salariés, invoquant la décision de l'unique client Renault de ne pas y commander son dernier carter pour moteur Diesel.




Lire la suite...

mardi, 24 novembre 2020

Cappelle-la-Grande: liquidation judiciaire pour la fonderie Vanywaede,

J.Vanywaede est fabricant de bronze depuis plus de 50 ans et spécialiste en coulée continue et centrifugation dans les allaiges de bronze à l'étain, de bronze au plomb, de cupro-aluminium et de laiton à haute résistance).


Pour illustrer les deux commentaires, une coulée continue horizontale chez Kuhn avec de la fonte

Lire la suite...

dimanche, 22 novembre 2020

Nouvelles de Fonderie de Bretagne, à Caudan

Lire la suite...

jeudi, 12 novembre 2020

L’innovation et la destruction créatrice.

L'Opinion -

Ces deux concepts désignent le processus continuellement à l’œuvre dans les économies, et qui voit se produire de façon simultanée la disparition de secteurs économiques et d’entreprises conjointement à l’apparition de nouvelles activités économiques et de nouvelles entreprises portées par des entrepreneurs. Cette filiation est revendiquée par Philippe Aghion dont les travaux sont regroupés sous la double dénomination de « modèle de croissance par destruction créatrice » et de « modèle de croissance schumpetérien ».

«Joseph Schumpeter et Philippe Aghion, deux économistes hors normes mettent toute leur énergie et leur talent à la compréhension du monde à l’aide d’une grille de lecture l’innovation et la destruction créatrice»

Philippe Aghion a repris le flambeau laissé en jachère par Joseph Schumpeter. A quelque soixante ans d’intervalle, tous deux furent professeurs d’économie à Harvard, le premier étant né quelques années seulement après la mort de son lointain prédécesseur.

dimanche, 8 novembre 2020

la fonderie de cloches Obertino de Morteau en difficulté, le comice lui vient en aide

L 'EST Républicain : Avec l’annulation des comices, l’entreprise Obertino de Morteau n’a pas à fondre le millier de cloches habituelles. Elle traverse une période incertaine. Touché par leurs difficultés, le conseil d’administration du comice du secteur de Pierrefontaine-les-Varans se lance dans une opération insolite et solitaire.

lundi, 2 novembre 2020

Safran confirme son intérêt pour Aubert & Duval

Titre des ECHOS DE CE JOUR

Intéressant de redécouvrir ???

que notre industrie fait partie des secteurs stratégiques ?

que de grands groupes réintègrent ou souhaitent les ateliers de fonderie pour des raisons stratégiques

Safran devrait dégager 1,6 milliard d'euros de bénéfices en cette sombre année 2020, malgré une chute prévisionnelle de 35 % de son chiffre d'affaires. Combien seront-ils dans ce cas en France ? Tenant plus que le cap , Safran devrait dégager 1,6 milliard d'euros de bénéfices en cette sombre année 2020, malgré une chute prévisionnelle de 35 % de son chiffre d'affaires. Pas étonnant dans ces conditions que Safran fasse figure de consolidateur potentiel sur le secteur encore très morcelé des sous-traitants aéronautiques français. Philippe Petitcolin, directeur général de Safran a ainsi confirmé vendredi son intérêt pour le fabricant de pièces de fonderie à haute performance Aubert & Duval, filiale d'Eramet.

L'entreprise plus que centenaire figure parmi les fournisseurs stratégiques de Safran, qui regarde son avenir « avec intérêt », selon son directeur général. Des discussions autour d'une possible reprise associant Airbus auraient d'ailleurs déjà commencé, concernant une éventuelle reprise d'Aubert & Duval, si Eramet décidait de s'en séparer.

Recettes en berne

Principale composante de la division Alliages Haute Performance du groupe minier français lui-même en difficulté , Aubert & Duval souffre de sa grande dépendance vis-à-vis de l'aéronautique, qui constitue 70 % de ses débouchés.

Sur le troisième trimestre 2020, le chiffre d'affaires réalisé dans ce secteur atteignait 81 millions d'euros, soit une baisse de 31 %. La progression dans la même période de 31 % des autres débouchés (énergie, nucléaire et défense) de ce spécialiste des aciers spéciaux, qui réalise des éléments du Rafale, de sous-marins nucléaires et de centrales nucléaires, ne suffit pas à rééquilibrer l'ensemble.

La vente d'Aubert & Duval alerte le ministère de la Défense

D'où la recherche d'un effectif « ajusté au carnet de commandes pour chaque ligne de produit, atelier par atelier », indique la direction d'Eramet, qui prévoit le retour au niveau d'activité de 2019 du marché de l'aéronautique à horizon 2025.

La cession de cette filiale « stratégique pour la filière est plus que jamais d'actualité. Même si les deux principaux concurrents d'Aubert & Duval (l'autrichien Böhler et l'américain Carpenter) pourraient être intéressés, « le projet d'acquisition par Safran a évidemment la faveur des salariés », souligne un de leurs représentants.

Suppression de postes Pour freiner l'hémorragie de trésorerie, Aubert & Duval, qui recourt à l'activité partielle depuis mars, a signé avec la CGT et la CFE-CGC un Accord de performance collective cet été. L'entreprise présidée par Jérôme Fabre a ensuite mis en place de façon unilatérale pour six mois l'activité partielle de longue durée étendu à tous les salariés (y compris l'encadrement et la direction) sur ses 7 sites qui comptent environ 3.700 salariés.

Le transport aérien contraint de s'adapter dans la douleur

Attendue et redoutée par les partenaires sociaux, la prochaine étape prendra, dans les prochaines semaines, la forme d'une négociation en vue d'aboutir à un accord de Gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP) prévoyant des départs volontaires et des mesures d'âge. Quelque 700 à 800 suppressions de postes sont évoquées en interne, selon une source syndicale.

jeudi, 29 octobre 2020

Fondeurs lauréats du fonds de modernisation

automobile et aéronautique -

Lien du dossier dans le format PDF de presse de "France Relance". Ci-joint le lien du dossier de presse de "France Relance".

SIFA Bronze Alu Favi Danielson Vantana Narcatest

mardi, 27 octobre 2020

Pour survivre, les entreprises vont devoir se réinventer… »

Le Progrès -

Martin Lécole, le patron de Loire Fonderie a perdu en quelques mois un tiers de son CA et licencié trois salariés.

« Comme des milliers d’entreprises », explique Martin Lécole qui a dû diversifier son activité en se lançant dans la création artistique.

Par Frédéric PAILLAS (frederic.paillas@leprogres.fr) -

- page 1 de 160