la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 968124
Aujourd'hui : 84
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 16 octobre 2017

Le blog des passionné(e)s de métallurgie

Bienvenue au club - Vous aimez le métal sous toutes ses formes. Alors, rejoignez MetalBlog, et la communauté des passionné(e)s de la métallurgie et de la transformation des métaux. Ce blog est animé par les experts et référents métier de CTIF qui partagent avec vous leurs passions, leurs expériences et leurs coups de cœur techniques. Et nous, sur My Little Blog Fonderie, on aime très fort.

Si vous aimez la métallurgie, vous avez des étoiles pleins les yeux tous les jours

Des articles sur de nombreux thèmes Depuis l’idée du concepteur (CAO, simulation numérique, optimisation topologique, prototype, …) en passant par le process de transformation de la matière (affinage, élaboration, fonderie, fabrication additive, laminage) jusqu’au produit final et à sa caractérisation (CND, micrographie, essais de fatigue, …), vous saurez tout sur le métal solide (et liquide), ses caractéristiques, ses propriétés d’usage, son utilisation et les procédés de transformation associés.

Prenez contact directement avec les Experts Sur MetalBlog, vous pouvez laissez vos commentaires d’encouragement et vos avis techniques (c'est assez classique pour un blog me direz vous), mais surtout vous pouvez prendre directement contact avec les experts (et ça c'est bien cool) pour en savoir plus sur une thématique traitée sur MetalBlog. "J'ai des oxydes dans mon alliage AlZrCrVCa (un peu touchy l'alliage du gars quand même), je peux vous prendre 10 minutes pour vous en parler ?".

Source : Metalblog

" Le métal en fusion...c'est chaud " et nous on aime aussi.

JF...BA a fait son show . JFBA avec ses seuls moyens.

Du matin au soir, 3 fusions de 40 mn comme avec un four à induction, pour couler les 40 moules qui se sont présentés sur l'aire de coulée et que près de 100 visiteurs sont venus encourager. Mimille heureux et fier de son travail qu'il remettra aux marins de sa famille. Piwi en vedette américaine derrière Christian Procureur, qui a aussi fait le show . On a ainsi vanté les services d' Emmanuel... Cornet le nv boss de Biezanek. (vidéo sur demande seulement)

dimanche, 15 octobre 2017

JF...BA, association atypique

qui réunit alors que d'autres clivent. On y rencontre des jeunes (comme ce jeune neveu de Xavier qui aime comme Tintin faire des farces avec des noyaux Croning) de 7 à... ....77 ans et même un peu plus comme notamment notre ami Christian Procureur (ESFF 59) (ici en conversation avec Emmanuel Cornet à dr) venu voir comment les anciens utilisaient son four : celui qu'il a confié à l' Amicale ESFF pour des utilisations pour de bonnes causes.

Retour de Chartres,

retour sur cette région de Chartres où a été coulé au sein de la fonderie Delmas ce magnifique bronze REQUIEM DE LOIRE Patrice Moreau nous invite à partager le texte d’Anne Boisaubert, qui explique le long parcours de cette œuvre, dédiée à la Loire, ce fleuve majestueux, qui parcourt notre pays sur le plus long cours. Et les JFBA se rappellent les talents d' Anne quand il s'agit de nous faire apprécier le tango argentin. Le salon d’Automne, sous un ciel d’ été, irrigue d’une douce lumière la patine de ce Bronze, digne de celles des plus belles œuvres classiques…. ‘’Dixit un critique et éditeur de livres sur l’art qui avait quitté les rives de Seine pour celles de la Loire……………’’

« Requiem de Loire » Histoire et Symbolique d'une création

La Loire m'a toujours fascinée et ce, depuis mon arrivée sur Orléans en août 2000. Mon premier contact avec ce fleuve que je ne connaissais pas a été foudroyant !

Lire la suite...

"Jehan Fondeurs de Beauce ... & d' Ailleurs" a organisé sa journée moulage chez Biezanek à Sours (28)

Nous remercions Emmanuel Cornet le nouveau patron de Biezanek Noiyautage qui nous a permis d'organiser la traditionnelle journée de moulage avant que nous soit confiés les clefs de l'atelier de fonderie du Lycée Jehan de Beauce de Chartres qui ne reçoit plus d'élèves en formation initiale.

Suite à cette nouvelle très belle journée moulage JFBA,

exceptionnellement et très généreusement accueillis par la société Biezanek à Sours (28), nous avons pu non seulement faire travailler au fouloir, à la spatule et a la pilette, nos amis, nos enfants, nos conjoints mais aussi échanger sur les projets futurs de notre association…….. Parmi les nombreuses animations qui ont réunis les amis de JFBA, en marge des coulées et ateliers, nous avons chanté créé un disque, écouté du classique et plus récemment chanté du Brassens…….. Pour ceux qui le souhaitent, je vous fait passer ci-joint une invitation pour un concert...

Lire la suite...

vendredi, 13 octobre 2017

Journée Portes Ouvertes à la Fonte Ardennaise (08)

https://www.youtube.com/watch?v=gbTSrAgUKlI&sns=em

Une visite tout en sourire et un intérêt évident pour les visiteurs jeunes & moins jeunes ; des étonnements face aux passions exprimées par chacun des membres du personnel. Une initiative largement positive pour l'image de la profession qui se redore avec de telles initiatives. https://www.youtube.com/watch?v=dDnDHvg18iU

Coulée de Nuit chez Ferry- Capitain à Vecqueville (52)

Le blog du journal de la Haute Marne.

C'est un peu de poésie, une belle histoire sans paroles, propre à la méditation, même en regardant cette vidéo de 2 mn 36 à laquelle piwi n'a pas dérogé. http://economie.jhm-blogs.fr/economie/2017/10/08/une-coulee-chez-ferry-capitain/#more-1426

Lebronze alloys renforce ses financements pour accélérer son développement

LES ECHOS (ne pas confondre avec LBI les Bronzes d'Industrie) Lebronze alloys renforce ses financements pour accélérer son développement - Alain Jocard/Pool/AFP La mise en place d'une véritable stratégie financière a permis au groupe spécialisé dans les alliages cuivreux de mener à bien son ambitieux plan de développement.

Créé en 1934, Lebronze Industriel est repris en 2006 par la famille Dumont, accompagnée d'associés toujours présents dans le capital. C'est une nouvelle phase de croissance qui s'ouvre, et l'entreprise passe d'un unique site industriel, situé en France (en 2011), à 16 sites dans le monde, réalisant un total de chiffre d'affaires de 240 millions d'euros, pour 1.300 salariés (dont 800 en France). Un développement rapide qui tient, aussi, largement à la finance. « L'entreprise a un business plan ambitieux, une politique d'investissement importante et beaucoup de projets.

Lire la suite...

Etuves des sels de traitement

ETUVE SECHAGE AMF (1).pdf

Redonner ses lettres de noblesses au geste de l’artisan,

mardi 10 octobre, était remis le 18 ème Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main Salle Wagram à Paris. David de Gourcuff, Aki et Arnaud, lauréats du Prix pour l'intelligence de la main, Dialogues 2017 © Sophie Zénon pour la Fondation Bettencourt Schueller « L’outil est ce qui, pour la main, est la preuve de l’esprit », déclarait hier soir Jean de Loisy, président du jury du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main.

Le président du Palais de Tokyo, qui explorait en 2016 les passerelles entre les arts plastiques et les métiers d’art à travers l’exposition « Double jeu », était avec la présidente de la Fondation Bettencourt Schueller, Françoise Bettencourt Meyers, le maître de cérémonie de cette 18e édition.

Trois récompenses témoignant du savoir-faire, de la créativité et de l’innovation dans le domaine des métiers d’art ont été décernées en présence de sept cents invités.

Lire la suite...

jeudi, 12 octobre 2017

Revue Forge - Fonderie

le n° 11 est arrivé dans ma boîte à lettres ce mercredi . et chez vous ? Un bon indicateur pour les perspectives économiques : "la demande d'ingénieurs en apprentissage issus de l' ESFF est de quatre demandes par apprenti disponible ."

35 jeunes dont 5 jeunes femmes viennent d'intégrer l'école.

A propos des salons, "nous participerons comme fournisseur de solutions , car ce que les visiteurs attendent, ce n'est plus que nos entreprises montrent leurs produits mais comment elles les conçoivent et avec qui elle les fabrique de façon innovante, via des outils de plus en plus digitalisés."

Trop tard pour le click2 CAST du 10 oct.

JFBA : Samedi 14 oct journée moulage chez Biezanek, un lieu d'expériences

Une des faiblesses de la France est que ses entreprises, petites et grandes, ne coopèrent pas entre elles. C’est pourtant un enjeu majeur pour la réindustrialisation de la France .

Le constat vaut aussi pour la formation professionnelle. Partout en France, l’industrie souffre, malgré un chômage élevé, d’un manque d’attractivité pour certains métiers comme ceux de la fonderie et d’un besoin de main-d’œuvre qualifiée que ne fournit pas le système éducatif. Sa productivité est en danger si rien n’est fait.

Décidé à réformer la formation professionnelle, le président vient d' annoncer sa volonté de faire de l’apprentissage « une filière d’excellence ».

JFBA est aussi un lieu qui casse les représentations négatives de la fonderie et qui réconcilie les jeunes et les moins jeunes avec ses métiers. JFBA imagine former aux postes où la main-d’œuvre est rare ou inadaptée aux besoins.

Comme Jean-Dominique Senard, le PDG de Michelin , que beaucoup souhaitent voir succéder à Pierre Gattaz à la tête de l’organisation patronale «il faut corriger un des grands défauts de l’apprentissage en France : l’inadéquation entre les offres d’emploi et les formations dispensées http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/universite-d-ete-du-medef-le-discours-de-jean-dominique-senard-975837.html 16mn - C'est aussi pourquoi JFBA se voudrait un lieu aux antipodes des usines de Zola, sales, dangereuses, toujours ancrées dans l’imaginaire des collégiens, de leurs parents et même des enseignants de l’Education nationale. A force d’entendre parler, comme souvent dans ce blog, d’usines qui ferment ou de délocalisations, tous pensent qu’il n’y a pas d’avenir dans l’industrie.

Destiné à combattre ces préjugés, JFBA aimerait avoir tous les atours de la modernité : accéder à un Fab Lab et à un Design Lab, et attirer vers les métiers de la fonderie.

Former en alternance, avec une filière dédiée aux « décrocheurs est aussi envisageable Le casse-tête du stage d’accueil serait ainsi en principe évité" .

Fonderie : faire du neuf avec du vieux ou mieux : faire du vieux avec du neuf

France 3 Pays de Loire - Le Démocrate de l'Aisne, hebdomadaire fabriqué à l'ancienne, avec des caractères de plomb, résiste coûte que coûte. II a changé d'aspect ces derniers joursen cause, une panne de rotative.La rotative qui sert à imprimer le démocrate est tombée en panne. / © France 3 Picardie 90 ans, c'est vieux, même pour une machine ! La rotative qui servait à imprimer le Démocrate de l'Aisne n'est plus aussi efficace qu'avant. Le 29 septembre, elle s'est arrêtée en pleine impression. Une pièce essentielle à son fonctionnement s'est cassée.

Lire la suite...

mercredi, 11 octobre 2017

Japon : Six constructeurs automobiles touchés par le scandale Kobe Steel

BFM TV - cafetage Fre Montis Les produits en cuivre ou aluminium de Kobe Steel ont été livré à quelque 200 entreprises. (Image d'illustration) - Jiji Press - AFP

Toyota et cinq autres constructeurs japonais ont été destinataires de produits en aluminium ou cuivre, dont les données ont été falsifiées par Kobe Steel. Le sidérurgiste, quant à lui, continue de s'effondrer en Bourse.

Six constructeurs d'automobiles japonais ont été destinataires de produits en aluminium ou cuivre dont le sidérurgiste nippon Kobe Steel a reconnu avoir falsifié les caractéristiques techniques, a affirmé ce mercredi le quotidien japonais Nikkei.

Lire la suite...

5eme Festival des Forges et de la métallurgie en Dordogne

My little blog Foundry - Max était sur place -

Des passionnés regroupés dans l'association 3F-3M ont animés les 29 et 30 juillet dernier le 5eme Festival des Forges à Etouars en Dordogne avec la coulée de 150 kg de fonte sous la forme de plaque de cheminée, de boulets de l'Hermione et de pièces de fonderie diverses en utilisant un haut fourneau. La vidéo nous montre la coulée avec le public venu nombreux pour l'occasion. festival-coulee-de-fonte-du-haut-fourneau

Faire revivre le passé de la Dordogne A Etouars tous les ans a lieu le festival des forges et de la métallurgie. Un moyen de faire revivre le passé industriel de la Dordogne auquel prend part activement l'association 3F-3M (pour "Feu Fer Forge Minerais Mineraux Metaux") basée à Etouars. Alimenter l'Arsenal de Rochefort

La flotte du Ponant et, plus particulièrement l’arsenal de la Marine de Rochefort était directement liée au Périgord Vert-Limousin. Les hautes vallées du bassin de la Charente fournissaient alors en matières premières (bois, chanvre, laine) et en canons les intendants de Louis XVI, puis ceux de la République et de l’Empire.

L’impact de cette industrie qui perdura plus de deux siècles sur le territoire fut considérable : surconsommation de charbon et disparition en partie des futaies de chênes, de hêtres, de charmes au profit des taillis de châtaigniers, construction de nombreux châteaux et repaires aux XVIe et XVIIe siècles, création d’infrastructures industrielles lourdes (pour l’époque) pour utiliser l’énergie hydraulique, traiter et faire fondre le minerai ou transformer les métaux obtenus.

5eme festival des forges et de la metallurgie à Etouras en Dordogne

Ainsi on dénombre plus d’une centaine de forges à fondre le minerai ou à transformer la fonte obtenue en fer ou en acier. Beaucoup de ces réalisations marquent encore les paysages aujourd’hui. Les renommés couteaux de Nontron, la fonderie Lacoste d’Excideuil et les nombreux artisans-forgerons du Périgord-Limousin-Angoumois sont les témoins vivants de ce passé. Ces forges à hauts fourneaux et fours d’affineries apparues à la Renaissance furent précédées par les bas fourneaux dès l’âge du fer jusqu’à la fin du Moyen Âge. Des prospections récentes ont permis d’en inventorier plusieurs dans les communes du Piégutais.

mardi, 10 octobre 2017

Filiale du Groupe CITELE, SICTA (540 collaborateurs)) recherche INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE

Filiale du Groupe CITELE (6 sociétés – 620 collaborateurs), SICTA (540 collaborateurs en France, Hongrie, Bulgarie et Chine) est spécialisée dans la production (fonderie, usinage et assemblage) en grande série de pièces automobiles en aluminium (carters turbo compresseurs).

Equipementier automobile de rang 2, nous fournissons à nos clients leader mondiaux sur le marché du turbo compresseur des composants destinés aux plus grands constructeurs automobiles (VW, Ford, Audi, BMW, Mercedes, Nissan, Porsche, Jaguar Land Rover, …).

Dans le cadre du fort développement de notre site Hongrie (Miskolc – 360 collaborateurs - fonderie et usinage), nous recherchons pour renforcer notre équipe fonderie un :

INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE

Lire la suite...

Fonderie sous pression : Dynafond (27)

vidéo sur you tube - 2mn 28 https://www.youtube.com/watch?v=wZLlpe_Cgv8

Bonne Journée.- Philippe Boulier - P.D.G - www.dynafond.fr - ZI - 27150 Etrepagny - tel : 02.32.55.02.07

Poitou Fonte la fonderie spécialiste du carte (bloc moteur)

Info-Eco Depuis 36 ans, la Fonderie produit des carters cylindriques. Depuis son rachat en 2014, de nombreux investissements ont été réalisés pour robotiser et automatiser les étapes, améliorer le contrôle et la qualité des pièces. L’entreprise a ainsi gagné en performance et en rentabilité.

Installée à Ingrandes sur la zone industrielle de Saint-Ustre depuis 1981, la Fonderie du Poitou Fonte est la spécialiste du carter cylindrique. Employant 430 salariés, avec un chiffre d’affaires de 81 millions d’euros, l’entreprise transforme 61  000  tonnes de fonte par an, soit l’équivalent de huit Tour Eiffel. Elle produit ainsi 1,7 million de carters par an, soit 2 % de la production mondiale. La Fonderie travaille pour Renault, Fiat et Suzuki-Maruti et intègre ses pièces pour Lancia, Opel, Nissan, Alfa Roméo ou encore Tata Motors. L’export représente 70 à 75 % de la production et notamment l’Espagne, l’Italie, la Pologne, l’Inde ou encore la Turquie. Sur le même site cohabitent en réalité deux sociétés distinctes, la Fonderie et Saint-Jean Industries (fonderie d’aluminium fabriquant des culasses). Les deux entreprises ne formaient au départ qu’une entité, filiale du groupe Renault. En 1999, le site est vendu au groupe Teksid (qui deviendra Fiat par la suite). En 2002, la division est réalisée, la Fonderie du Poitou Fonte est créée. Les premières pièces pour Fiat sortent en 2003 et pour Suzuki en 2007. En mars 2014, l’entreprise est rachetée par deux industriels français indépendants. Sécurisation et robotisation

Lire la suite...

lundi, 9 octobre 2017

FVM Technologies : douche froide à la fonderie de Villers-la-Montagne

L' Est Républicain

Le groupe canadien Linamar, qui s’était positionné pour la reprise de FVM Technologies, à Villers-la-Montagne, a jeté l’éponge. FVM emploie 230 salariés, dont 30 intérimaires.

Gilles Rubeo-Lisa, Jocelyn Pizzirulli et Jean-Louis Jullien, délégués FO de FVM Technologies à Villers-la-Montagne, ont pris « un coup sur la tête » la semaine dernière, avec l’annonce du retrait du potentiel repreneur, le groupe canadien Linamar.

Lire la suite...

- page 1 de 691