la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 855460
Aujourd'hui : 343
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, 26 mai 2017

Rencontre CENTRE du 10 juin prochain

Notre sortie du 10 juin prochain nous conduira dans la forêt de Tronçais dans le Bourbonnais et à la limite du Berry. D’une superficie supérieure à 10500 hectares, cette forêt est considérée comme la plus belle chênaie d’Europe. Rattachée à la couronne de France par François 1er en 1528, elle appartient à l’Etat depuis cette date. En 1670, Colbert, ministre de Louis XIV, aménage la forêt en vue de la production de bois de qualité destiné à la construction de navires pour la Marine Royale. De nos jours on fend les chênes en douelles de faible épaisseur pour la confection de tonneaux ; « il n’est de bon Cognac, dit-on, que vieilli en fût de Tronçais ». Dans cette forêt, nous découvrirons des lieux remarquables comme la futaie Colbert, des fontaines légendaires ou des chênes magnifiques comme le chêne carré, le chêne Stebing, le chêne Charles Louis Philippe, le chêne Saint Louis, et bien d’autres chênes ou lieux étonnants. En 1788, l’industrie métallurgique s’installe au cœur du massif forestier, au village de Tronçais. Un fer de grande renommée est fabriqué dans les hauts fourneaux chauffés au charbon de bois.

Le site des anciennes forges de Tronçais est emblématique de l’ère industrielle et de la dynamique du Bourbonnais des années 1800. Ce lieu évoque aujourd’hui encore le souvenir du grand industriel qu’était Nicolas Rambourg qui a su tirer parti des ressources locales et donner du travail à la population.

Nous nous retrouverons au Rond de Tronçais à partir de 10 h et après le traditionnel café nous partirons sous la conduite de notre guide. Nous commencerons par la visite des forges et de ce haut-fourneaux construit entre la fin du 18ème siècle et le début du 19ème siècle. Puis, en co-voiturage, nous irons à la découverte des lieux remarquables de cette magnifique forêt. Les trajets à pied seront très limités et ne dépasseront pas quelques centaines de mètres sur des sentiers aménagés et facilement accessibles à tous.

Après le repas pris dans restaurant garanti « produits régionaux » nous reprendrons notre visite par l’étang de Pirot et d’autres lieux de la forêt. __ RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :__

Lire la suite...

Rodin et la fonderie...Rudier

cafetages de Jean Noel Martin ici remercié.

jeudi, 25 mai 2017

" La beauté on ne la trouve que dans le travail. Sans lui on est foutu"

Après l'expo au Grand Palais, Piwi s'est précipité au cinéma hier soir pour voir Rodin le film de Jacques Doillon avec un Vincent Lindon extra dans le rôle du grand sculpteur. je me suis bien sûr pincé pour Izïa Higelin dans le rôle de Camille Claudel. Rodin inverse les valeurs : Or, bronze, argent, terre. Il met l'argile en avant, mais on y découvre surtout des plâtres. La fonderie, cette troisième main du sculpteur est totalement absente. Est-elle aussi cette vaine sous-traitante? A la fin du film on découvrira en majesté un superbe Balzac en bronze filmé au Japon. J'ai découvert aussi que Rodin s'est beaucoup inspiré du portail de la cathédrale de Chartres pour sa porte de l' enfer qu'il visite avec son secrétaire Maria Rilke. A Chartres, avec JFBA, on est toujours dispo.

La reine des cloches

de notre envoyé spécial : Bernard Belperche, passé de sa passion des culasses à sa passion des fourneaux, le voici expert en "grosses cloches..." . place Ivanovskaia dans le kremlin.....(à Moscou). Chacun pourra la comparer (techniquement et scientifiquement...)à celle de la cloche de Mingun admirée en Birmanie . Les voyages forment la jeunesse.

mercredi, 24 mai 2017

Fonderie de Vénissieux (69) recherche Agent /Technicien de maintenance (H/F) & Agent de production (H/F)

PME dynamique de 200 personnes, joint-venture entre les groupes internationaux Volvo Trucks et Meritor, nous sommes spécialisés dans le moulage de carters de ponts pour les industries du poids lourd, tracteur agricole, véhicules militaires ou encore transports en commun. Pour nous accompagner dans notre développement, nous recherchons pour nos services de maintenance, des agents polyvalents de type électromécanicien.

AGENT/TECHNICIEN DE MAINTENANCE H/F

Poste de travail en horaires 2x8 ou 3x8

 PROFIL REQUIS / COMPETENCE :

- Formation de base technique niveau BAC PRO ou plus - Connaissances techniques en mécanique, hydraulique, pneumatique, électricité industrielle - Maîtrise des outils de maintenance de base - Capacité à raisonner avec méthode et à détecter une situation anormale - Travail en équipe - Capacité d'adaptation - Autonome, curieux

 RESPONSABILITES / AUTORITES :

Dans tous les secteurs, il/elle assure des missions de maintenance préventive et curative sur tous types d’appareils de production, détecte les pannes et établit un diagnostic avant son intervention.

L’agent de maintenance devra identifier les problèmes pouvant entraîner des risques sécurité pour les biens ou les personnes.

Analyser l’environnement de travail avant toute intervention.

 MISSIONS : - Contrôler, surveiller et entretenir régulièrement les équipements (entretien préventif) - Détecter l’origine d’une panne, établir un diagnostic - Intervenir en cas de panne - Proposer des solutions pour optimiser sécurité et performance des matériels (veille) - Garantir la remise en route d’une installation/d’un organe dans les meilleures conditions. AGENT DE PRODUCTION H/F PME dynamique de 200 personnes, joint-venture entre les groupes internationaux Volvo Trucks et Meritor, nous sommes spécialisés dans le moulage de carters de ponts pour les industries du poids lourd, tracteur agricole, véhicules militaires ou encore transports en commun. Pour nous accompagner dans notre développement, nous recherchons pour nos services de production : des conducteurs de machine à noyauter, des opérateurs moulage, fusion et ébarbage.

 PROFIL REQUIS / COMPETENCE :

- Respectueux des modes opératoires définis - Respectueux des règles de sécurité - Capacité à raisonner avec méthode et à détecter une situation anormale - Travail en équipe 2x8 ou 3x8 - Capacité d'adaptation - Autonome, curieux - Idéalement, être capable de faire de la maintenance 1er niveau - Ponctuel - Dynamique

 RESPONSABILITES / AUTORITES :

Dans tous les secteurs, il/elle devra : Respecter le process de fabrication. Signaler toute dérive ou problème le plus tôt possible. Assurer un travail de qualité en respectant les modes opératoires Identifier les anomalies liées au process, à la qualité, aux matières premières utilisées, aux machines, ….

 MISSIONS : Plusieurs postes à pourvoir par secteur : - Fusion : conducteur de four, opérateur sur poche froide, pupitreur fusion, pupitreur coulée, technicien laboratoire atelier. - Noyautage : machiniste noyauteur, manutentionnaire - Moulage : conducteur de ligne, opérateur contrôle qualité. - Parachèvement : finition de pièces, conduite de meule assistée.

Salaire à négocier suivant expériences (Salaire Fixe + 13ème mois + Intéressement + Primes de Performances mensuelles) Nous pouvons vous accompagner dans le cadre de la mobilité professionnelle (aide au logement)

AGENT DE PRODUCTION H/F

Lire la suite...

RadiO8 : à propos du concours général des métiers -option fonderie

http://www.radio8fm.com/infos/article/8166 deux interviews.

mardi, 23 mai 2017

Le suisse Clariant et l’américain Huntsman ont annoncé un mariage

Le suisse Clariant (sponsor du blog) 17 400 salariés et l’américain Huntsman ont annoncé un mariage entre égaux dans la chimie de spécialités. L’opération est la dernière d’une longue série dans le secteur.

« Nous joignons nos forces pour élargir notre présence mondiale, renforcer notre pouvoir d’innovation, et nous doter de nouvelles opportunités de croissance », a insisté le patron de Clariant, Hariolf Kottmann, qui deviendra président du nouvel ensemble.

Fournisseur de bentonite pour la fonderie notamment.

La fonderie de Ferrari reconfirme SOGEMI pour l'achat d'un nouveau système de régénération thermique ... du SABLE

la nouvelle installation dans la fonderie de Maranello va régénérer tout le sable qui vient du moulage des mottes crées avec procès Pep-Set.

La nouvelle installation va remplacer l'installation existante fournie par Sogemi, il y a plus de 20 ans.

Le choix de Ferrari réaffirme la fiabilité et le leadership de Sogemi dans le marché des régénérations thermiques des sables.

SAFE Métal pour Castmétal Feurs recherche INGENIEUR QUALITE H/F

Groupe leader européen dans le secteur des composants de forme en acier, s’appuyant sur une expérience de plus de 90 ans dans la conception et la production de composants moulés à haute résistance mécanique recherche pour l’une de ses sites de 250 personnes basé en région Rhône Alpes Auvergne .

photo_usine_CASTMETAL_FEURS.pptx

INGENIEUR QUALITE H/F

Rattaché(e) au Responsable QSE et dans le cadre d’un projet ambitieux, votre principale mission sera de contribuer à la satisfaction clients.

Vous aurez notamment à :

Lire la suite...

SAFE Métal recherche pour Castmétal Feurs (42) un Responsable Plannification Ordonnancement H/F

Groupe leader européen dans le secteur des composants de forme en ac]ier, s’appuyant sur une expérience de plus de 90 ans dans la conception et la production de composants moulés à haute résistance mécanique recherche pour l’une de ses sites de 250 personnes basé en région Rhône Alpes Auvergne

Responsable Planification ordonnancement H/F

Lire la suite...

Charleville : la fonderie à l'honneur au lycée Bazin

© Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne

La 22e édition du concours général des métiers de la fonderie s'est déroulée au lycée Bazin, à Charleville-Mézières. Six candidats en bac pro venant de toute la France se sont 'affrontés pour réaliser une pièce.

Encore une dizaine de lycées forme des jeunes aux métiers de la fonderie. Parmi eux, le lycée François-Bazin, à Charleville-Mézières. Durant deux jours, l'établissement a accueilli et organisé le concours général de la discipline.

Elève en bac pro fonderie à Charleville-Mézières, Clément Hardouin fait partie des six finalistes. Il devra reconstituer au plus près une pièce d'art où il est inscrit le nom de Rimbaud, symbole de la ville. Autour des candidats, le jury (on reconnaît Max Monet Descombey prodiguant se conseils sous l’œil dubitatif de Francis Nitsché) est présent pour évaluer leur travail et les aiguiller. Après avoir reconstitué le moule, avec du sable à l'huile, les concurrents doivent y couler la fonte, chauffée à 1450 degrés.

Le nom du gagnant devrait être connu bientôt.

lundi, 22 mai 2017

Un stage Cyclatef AF3 du 20 au 22 Juin : « Défauts en fonderie fonte : Diagnostics et solutions. »

L’an passé, cette formation s’est déroulée à Châtellerault avec l’intéressante visite de la fonderie automobile Poitou-Fonte. Cette année, les animateurs J.B. Virolle et D. Rousière vous invitent à les rejoindre à Sedan (08200) avec comme visite une autre grande fonderie fonte automobile : PSA à Charleville. Tout fondeur sait que le « zéro défaut » ou « zéro imperfection » sur la production de pièces n’existe pas encore en fonderie. Le stage consiste donc à se donner des outils pour réduire cette non-qualité à travers une meilleure identification des défauts liés aux différentes étapes et techniques du processus de fabrication fonte, une meilleure analyse, recherche de solutions et pérennisation. Des études de cas précis sont également à l’ordre du jour.

Pour toute inscription : ATF – Elodie PAROIS / Tél. 01 71 16 12 08 parois.elodie@atf-asso.com

Invitation à la coulée de la cloche aux Arts & Métiers de Châlons en Champagne le 24 juin prochain

La cloche est en préparation !!

La promo 2017 de l’ESFF, s’est réunie ce week-end à la Fonderie Cornille Havard de Villedieu-les-Poêles, pour réaliser le décor et le moule de la deuxième cloche du carillon (note LA 5), avec les conseils bienveillants de Paul Bergamo directeur de la fonderie et Mathieu Chicot responsable fonderie. Elle sera à l’image des 28 élèves de la promotion, qui espère vous retrouver, le 24 juin aux Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne pour la coulée.

Bloquez cette date dans vos agenda on vous attend !!

GM & S : PSA et Renault ont promis d’augmenter leurs commandes

PSA et Renault ont promis d’augmenter leurs commandes à l’équipementier creusois, qui risque la liquidation mardi. selon Les Echos.

GMD, la seule entreprise qui avait envoyé le 18 avril une lettre d’intention (à la demande des constructeurs), envisage de ne reprendre qu’environ 100 salariés de GM&S. « Il faut que le site devienne pérenne en soi, que chaque partie prenante fasse des efforts : les pouvoirs publics, les constructeurs, les salariés », affirme Gilles Pechet, le directeur général de ce groupe stéphanois, concurrent direct de GM&S

La Fonderie mécanique lensoise fabrique des robinets et ouvre ses portes

La voix du Nord - Historique de la FML Créée en 1984 à la suite de la fermeture de la société Lesaffre et Bataille, la Fonderie mécanique lensoise (FML) est créée en 1985. Suite au dépôt de bilan, certains salariés motivés ont repris l’activité. Ils créent alors la SCOP Fonderie mécanique lensoise, une coopérative de production ouvrière où chaque salarié est actionnaire. En 1987, la FML quitte ses locaux lensois pour s’installer définitivement dans la ZAL du Minopole de Bully-les-Mines.

Elle compte aujourd’hui quinze salariés et est spécialisée dans le domaine de la robinetterie d’adduction d’eau de tous calibres, allant de la conception de modèles de fabrication jusqu’à la vente. Elle se divise en trois champs d’application : la fonderie des métaux non ferreux, la mécanique générale et la négoce. Fonderie mécanique lensoise, ZAL BP 39, à Bully-les-Mines ; 03 21 456 456 ; www.scop-fml.com

Lire la suite...

Comment expliquer la baisse des gains de productivité dans l'industrie ?

My little Blog Fonderie -

On observe depuis plusieurs décennies, un ralentissement régulier des gains de productivité dans l'industrie (gain de 1% par an actuellement environ contre 6 % dans les années 50) et ceci dans l'ensemble des pays. Au delà des aspects conjoncturels (crise, ...), il semble y avoir des facteurs long terme qui expliquent ce phénomène encore mal expliqué: part croissante d'activité tertiaire dans l'activité de production, large gamme de produits à plus faible durée de vie, mixte de biens et de services et enfin contraintes nouvelles (sécurité d'usage, normes environnementales, ...). Au final, ce sont peut être les indicateurs de mesure de la productivité qui sont biaisés. gains_de_productivitcauses_du_ralentissement

La définition de la productivité industriel La productivité est le rapport entre le volume des extrants (les produits fabriqués) et le volume des intrants (travail + capital + énergie + matières premières). Elle mesure l'efficacité de l'utilisation des intrants de production. La productivité s'améliore si les producteurs utilisent une quantité plus faible d'intrants pour produire une unité de production.productivit__du_travail_par_rapport_USA

Plusieurs phénomènes semblent expliquer le ralentissement général des gains de productivité : Une part croissante d'activité tertiaire dans l'activité de production.

D’une part, les activités "productives" sont moins qu’avant "industrialisées" en ce sens que la part représentée par les opérations matérielles -pouvant bénéficier des gains liés à l’utilisation des machines- se réduit. En effet, dans la valeur d’un produit le poids des dépenses de conception (CAO, simulation numérique, ...), de gestion et de distribution a nettement augmenté. Or ces activités se rapprochent des activités de service, parce que leur "valeur" est essentiellement mesurable par du "temps passé" peu compressible.

Une production industrielle beaucoup plus diversifiée et un renouvellement rapide des gammes de produits La seconde raison du déclin des gains de productivité de l’industrie dans tous les pays dits développés tient plus à la nature des produits qu’aux processus. En effet, le passage d’un mode de production dominé par la logique fordiste (production de masse avec économies d’échelle sur des produits peu différenciés et à longue durée de vie) à un mode de production atomisé avec une gamme de produits beaucoup plus diversifiée (et à faible durée de vie) complexifie la production (TRS diminué lié aux changements de fabrications, gestion de stocks et des outillages, gamme opératoires multiples, rebuts plus complexes à traiter, GPAO plus complexe, ...).

Un mixte de "biens" et de "services" On peut enrichir cette explication en notant que les "produits" d’aujourd’hui ne sont pas toujours, comme par le passé, repérables comme "biens" ou comme "services". L’achat d’un bien commande le plus souvent l’acquisition d’un service lié (la formation du personnel à une nouvelle technologie, la mise en route de la machine, ...).

Des contraintes industrielle nouvelles De même, en intégrant des normes plus contraignantes pour protéger l’environnement, assurer une meilleure sécurité dans l’usage du produit et réduire les risques pour les travailleurs, les entreprises supportent des coûts sans que ces aménagements se retrouvent dans la valeur produite puisque celle-ci est mesurée par le chiffre d’affaires ou la valeur ajoutée. La meilleure conformité du produit aux attentes des clients, au bien-être des salariés et à la protection de l’environnement n’est pas "valorisée" comme elle le devrait. Et, puisque la productivité est le rapport de la valeur produite aux dépenses effectuées pour produire chaque fois que ces dépenses augmentent sans que cela se retrouve dans la valeur produite, la productivité diminue.

En conclusion, ce n’est peut être pas la baisse de la productivité qui est en question, mais les indicateurs utilisés pour la mesurer (non prise en compte de l'impact environnementale dans les intrants, ..., non prise en compte de la sécurité du produit et de la multiplication du choix produit pour le consommateur dans les extrants).

Source : bts-banque.nursit.com

dimanche, 21 mai 2017

Journées mise en forme du titane -

Sur le thème de la mise en forme du titane, se tiendront les 30 et 31 mai prochain les journées technologiques organisées par l'Association Française du Titane.

Lire la suite...

samedi, 20 mai 2017

« La Muse endormie » de Brancusi

a été adjugée pour 57,3 millions de dollars le 15 mai à New York chez Christie’s, un record pour l’artiste roumain dont les œuvres sont devenues très rares dans les salles d’enchères.

UNE COLONNE MORRIS PARISIENNE AUX ENCHÈRES

Destinées à l’affichage des programmes de théâtre et à l'accès aux égoûts, les colonnes Morris sont devenues un des symboles de Paris. Celle qui sera vendue le 23 mai chez Artcurial à Paris est estimée à 30.000-40.000 euros et mesure 6 mètres de hauteur. Apprécions son bulbe en zinc.

vendredi, 19 mai 2017

“Ségrégation carbone : retour sur les actions mises en œuvre”

Retour, avec Nicolas Gillet, responsable du projet ségrégation carbone pour AREVA NP, sur le plan d’action mis en place pour remédier aux concentrations en carbone constatées sur certaines pièces de l’usine du Creusot.

Avant toute chose, qu’est-ce que la ségrégation carbone ?

Nicolas Gillet : La ségrégation du carbone dans les aciers est un phénomène naturel bien connu des métallurgistes et des forgerons. Il s’agit de la formation d’une hétérogénéité de composition chimique qui se crée dans les lingots lors de la phase de refroidissement. Élément essentiel des aciers, le carbone est recherché pour en augmenter la dureté mais il va diminuer les caractéristiques mécaniques d’intérêt pour la rupture brutale que sont la ténacité ou la résilience. En cas de concentration importante, le carbone peut augmenter le risque de fissuration lors des opérations de soudage. Ce phénomène de ségrégation du carbone étant bien connu, des mesures palliatives sont mises en œuvre pour le limiter de manière notable.

Lire la suite...

- page 1 de 651