la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1034509
Aujourd'hui : 711
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 22 janvier 2018

Portes ouvertes lycée Henri BRISSON samedi 10 février

Bonjour,

Tout d'abord très bonne année à tous ceux que je n'ai pas eu encore l'occasion de contacter. Je voulais juste vous informer que la journée portes ouvertes du lycée Henri BRISSON aura lieu le samedi 10 février. Si vous souhaiter participer de quelque manière que ce soit, en nous envoyant vos produits pour que nous les présentions ou seulement passer nous saluer, ce sera un grand plaisir. Il y aura la traditionnelle coulée de fonte, en fin de matinée je pense. Le lundi d'après commencera le déménagement puis les travaux de rénovation de l'atelier (10 mois prévus) Au plaisir de vous voir.

Olivier CHUECA

Les ACIÉRIES HACHETTE & DRIOUT sont à la recherche d' :

TECHNICIEN METHODES CHARGÉ DE DÉVELOPPEMENT (H/F) EN CDI TECHNICIEN/INGENIEUR METHODES INDUSTRIALISATION (H/F) EN CDI

Lire la suite...

Crépuscule pour le moteur thermique

même si l’alternative électrique mettra du temps à s’imposer, elle rabat déjà les cartes de toute la filière automobile. Le moteur thermique est en sursis pour une durée de 20 à 30 ans selon Michel Forissier Dir R&D Valéo

Trésor méconnu de Paris : Les boîtes à sable

Il est assez rare de rencontrer dans la capitale ces curieux coffrets métalliques, de taille plutôt imposante, qui portent le blason de la Ville. Pas étonnant puisqu’on a recensé seulement trois vestiges de ce qui servit au siècle dernier de réservoirs à sable, bien utiles en cas de verglas ou de neige pour dégager la chaussée.

Où ?

Lire la suite...

dimanche, 21 janvier 2018

"Il y a de la fonte dans l’air".

De notre correspondant en Asie -

Dans une fonderie, il y avait un défaut dont on ne trouve nulle trace par ailleurs, ni dans les meilleures œuvres de la littérature métallurgique.

Ce défaut s’appelait : "Il y a de la fonte dans l’air". C’est un peu ce que l’on voit sur cette image. "Y a aussi qqchose qui cloche là d'ans". Il manque au moins une anse et un battant, même si l’on sait qu’en Asie souvent les battants sont à l’extérieur et frappent la cloche par un mouvement latéral où seul le battant bouge. Ainsi il n’y a pas possibilité de faire sonner les cloches à la volée comme chez nous……

Sax & Bronze

complément d'enquête de JNM passé par Dinant (en Belgique) quand il était ardennais certainement.

Le sous-préfet aux champs ? NON le sous-préfet... à la fonderie !!!

Laquelle ?

Manche Libre - le noir est de rigueur ?

Le sous-préfet s'est particulièrement intéressé à la formation des salariés, l'embauche et la problématique du recrutement dans ces métiers . Maintenant il doit tout savoir sur la production de l’un des objets, symbole de notre métier qui possède même un cerveau comme décrit sur le plan ci-dessus.

Ce qui nous fait penser à la réplique d’un des sketches de Raymond Devos : ‘’Objets inanimés avez-vous une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?’’

La fonderie a actuellement un serrurier en formation à la maison des Compagnons d'Angers, deux apprentis .

samedi, 20 janvier 2018

L’usine d’aluminium de Dunkerque vers une seconde vie… sous contrôle anglo-indien

diplomatie .fr Ancien fleuron de Pechiney, gloire de l’industrie française du début des années 1990, l’usine d’aluminium de Dunkerque vient d’être vendue à un homme d’affaire indien basé à Londres, spécialiste dans la relance d’usines d’anciens pays industriels. Il veut développer le site en y ajoutant une seconde usine.

Gupta Family Group (GFG Alliance), la société du milliardaire, compte non seulement augmenter la performance de l’usine, mais lui adjoindre une seconde usine, transformant directement l’aluminium en pièces automobiles.

Un investissement de plus de 2 milliards d’euros, qui générera des centaines de nouveaux emplois dans une région sinistrée. L’usine de Dunkerque emploie actuellement 570 salariée, pour une production annuelle de 280 000 tonnes et un chiffre d’affaire de 500 millions d’euros :

Lire la suite...

Portes ouvertes chez les Compagnons du devoir de Strasbourg: un ticket pour l'emploi

franceinfo - Par Astrid Servent Trois jours de portes ouvertes aux Compagnons du devoir de Strasbourg: 30 métiers y sont proposés. / © France 3 Alsace

Les Compagnons du Devoir ouvrent leurs portes tout ce week-end aux jeunes en quête de formation et à leurs parents en proie aux interrogations. Trente métiers sont proposés. Pour la plupart, l'emploi à l'issu de la formation est assuré.

Qui a dit que les jeunes étaient moroses et doutaient de leur avenir professionnel? Lorsque vous poussez la porte des Compagnons du Devoir, l'ambiance est tout autre. Partout des jeunes concentrés sur leurs outils, leur matériaux et dès qu'ils lèvent la tête pour vous parler de leur métier, ils ont des étoiles dans les yeux....oui, on peut avoir des étoiles dans les mirettes en parlant fonderie ou maçonnerie! L'atelier fonderie / © France 3 Alsace

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/alsace/portes-ouvertes-aux-compagnons-du-devoir-strasbourg-ticket-emploi-1404575.html Le Moyen-Age, c'est fini...les métiers ont changé

Lire la suite...

Lu pour vous

L’A380 sauvé par une commande d’Emirates - La compagnie de Dubaï signe pour 36 appareils supplémentaires. Réforme de l’apprentissage : le financement des grandes écoles sera préservé . La partie « hors quota » de l’actuelle taxe d’apprentissage qui sert à financer les grandes écoles serait « transformée ». Mais elle subsisterait sous un autre nom.

Dans les écoles d’ingénieurs, 116 écoles sur 220 ont développé des formations en apprentissage.

Usine PSA de Mulhouse : En contrepartie des ruptures conventionnelles collectives (RCC) et congés seniors, le constructeur s’est engagé à recruter 2.000 emplois jeunes et 1.300 personnes en CDI en France en 2018.

Les défaillances de PME sont en recul, mais les reprises à la barre du Tribunal peuvent être une bonne affaire.

vendredi, 19 janvier 2018

Toyota va investir 400 millions d'euros dans son usine d'Onnaing, près de Valenciennes,

pour permettre au site d'accueillir la nouvelle plateforme du constructeur et un nouveau véhicule en plus de la Yaris.

Les Echos - Toyota Onnaing, l'école de la flexibilité

La nouvelle sera annoncée lundi, en présence d'Emmanuel Macron. Le président de la République pourra se féliciter de la création de centaines d'emplois - presque 700. En ce moment, le site compte 4.000 employés, dont un peu plus de 3.000 en CDI. Les effectifs doivent grimper au-delà des 5.000 personnes vers 2020. Un comité central d'entreprise est prévu lundi matin. Contacté, Toyota n'a pas souhaité faire de commentaires.

Lire la suite...

La modernité est dans le recyclage

Rien ne se perd, rien ne crée, tout se transforme : le recyclage n'est plus l'apanage de quelques nostalgiques de 1968. Il est bien au contraire l'affirmation de la modernité. 2018 semble vouloir vérifier cet adage avec plus d'acuité encore. Sans doute car les préoccupations écologiques et la notion de développement responsable parlent aujourd'hui plus qu'hier à toute une nouvelle génération.

Quant à la mode, elle se démode et c'est la preuve de sa modernité. La fonderie elle, continue de recycler et de faire oeuvre utile mais le grand public n'en sait rien voire s'en moque.

ROSIERES - Fleuron du made in France

Avec un pic de mille salariés en 1926 et des milliers de tonnes de fontes coulées, l’usine de Rosières a constitué durant 129 ans un fleuron de l’industrie berrichonne. photo piwi lors d'une ultime visite en 2005.

La Nouvelle République - L'usine installée à Lunery (Cher), à une trentaine de kilomètres d’Issoudun, a vu sa masse salariale fondre en trois décennies : du millier de salariés dans les années 80, il en reste aujourd’hui une centaine sur le site de fabrication (domiciliés pour la plupart dans le Cher mais aussi dans l’Indre).

« A l’époque, on fabriquait tout de A à Z grâce à notre fonderie, notre atelier d’emboutissage et l’émaillerie. On était un fleuron du “ made in France ”. Aujourd’hui, on ne fait plus que de l’assemblage avec les composants venus de l’usine rachetée en Turquie et de pays à bas coût », se désole un représentant du CE.

Lire la suite...

Les Gadz’arts fondent le futur à Châlons-en-Champagne

L'Union - Le campus des Arts et métiers verra s’élever un nouveau bâtiment pour l’injection sous pression d’alliages en aluminium attendus par l’industrie automobile.

Méga investissement pour la fonderie du futur sur le site historique des Arts et Métiers ParisTech : 4,8 millions d’euros hors taxes !

À l’arrière du bâtiment pédagogique, un parallélépipède de plus de 10 mètres de haut commencera à sortir de terre à l’automne. Il abritera une plate-forme expérimentale afin d’assurer la compétitivité des partenaires industriels de l’école… et d’asseoir sa renommée internationale. Ouverture espérée fin 2020.

1 Les thématiques des fondeurs Le directeur du campus châlonnais rappelle la génèse du projet : « En 2014, avec le syndicat des fondeurs, nous avons cerné les thématiques de la fonderie du futur, par le biais du Centre technique industriel de la fonderie (CTIF). Elle doit intégrer l’amélioration des procédés et des conditions de travail, les nouvelles interactions entre les matériaux et rationaliser la consommation énergétique. » Pour ce faire, l’école doit se doter d’une presse sous injection afin de mouler des pièces en alliage d’aluminium, principalement pour l’automobile. « La même que les industriels qui n’ont pas le temps d’effectuer les tests et recherches quand leurs machines sont en production. »

2 Une presse sous injection de… 1 300 tonnes de pression Le Contrat de redynamisation du site de Défense (CRSD) « est tombé au bon moment pour que cela se fasse à Châlons ». La presse doit avoir une force de pression de 1 300 tonnes pour « maintenir le moule fermé afin d’injecter très vite le métal. Un carter, par exemple, est une boîte avec une épaisseur très fine. Il faut maîtriser l’injection pour obtenir une enveloppe sans défaut ».

3 Contrôle aux rayons X Un tomographe sera acquis pour réaliser « un contrôle non destructif » des pièces moulées, « y compris à l’intérieur de la matière pour repérer les défauts de remplissage, voir s’il y a des impuretés, des microfissures, etc. »

4 La fabrication des moules S’ajoute une machine d’impression tridimensionnelle pour fabriquer les pièces, notamment des moules. En alliage d’aluminium mais aussi en biomatériaux. « Derrière, il y a la composante simulation numérique. Des logiciels existent sur le marché mais il faut les enrichir, voire inventer des modèles pour les spécificités de l’injection sous pression. » Giovanni Radilla entend ouvrir une unité d’enseignement d’expertise de 3e année qui s’appuiera sur cette plate-forme : « Des ingénieurs qui vont connaître la physique du procédé seront capables de concevoir les outils de simulation pour l’utiliser. Ce serait plus un travail de doctorant. »

5 La renommée de l’école « Cette fonderie servira les trois objectifs de l’école : la formation, la recherche avec des publications dans les revues et l’interaction avec le monde socio-économique grâce aux projets concrets financés par les partenaires pour alimenter l’activité de la plate-forme. »

La structure de valorisation des compétences de l’école, AM Valor, financera l’investissement non couvert par les fonds publics : « Cette filiale nous permet de passer des contrats sous forme de recherche partenariale. La Fondation Arts et Métiers, alimentée par d’anciens élèves, accompagne aussi le projet et une campagne de mécénat est en cours. »

Une fonderie sous pression aux Arts & Métiers de Chalons en Champagne (51)

L'Union - Giovanni Radilla, directeur du campus : «Un investissement stratégique pour l’école» Pourquoi le campus de Châlons se spécialise-t-il en fonderie sous pression d’alliages d’aluminium ?

Dans les écoles d’ingénieurs, rares sont celles à être équipées d’ateliers. Le laboratoire MSMP (mécanique, surfaces, matériaux et procédés) est implanté sur Lille, Châlons et Aix. Il a été décidé que la fonderie au niveau de la recherche et de l’enseignement supérieur se ferait à Aix, qui a déjà une fonderie sur des alliages de magnésium pour l’aéronautique, et à Châlons pour l’injection d’aluminium sous pression pour l’automobile.

Cette plate-forme est un investissement stratégique pour notre campus et l’Ensam. Pour quels partenaires industriels allez-vous mener ces recherches expérimentales ?

Les deux constructeurs français, PSA et Renault, sont intéressés par cette plate-forme, ainsi sur deux gros fondeurs : les groupes AMD (Bourgogne) et Punch Power Glyde (Alsace). Quel rôle est dévolu aux Arts et Métiers ?

Maîtriser l’injection pour que la pièce soit sans défaut avant de lancer la production en série. Cela permettra de rester compétitifs dans ce domaine.

Une cité dans la ville

Lire la suite...

Du laiton à la musique, naissance d'un saxophone Selmer

AFP -

Des musiciens comme Charlie Parker, John Coltrane ou Stan Getz ont joué du Selmer. Mantes-la-Ville (France) (AFP) - De la feuille de laiton au saxophone étincelant, du vacarme de l'atelier à la musique des plus grands du jazz, il faut compter 35 heures de travail pour assembler 750 pièces chez le leader mondial du saxophone haut de gamme Henri Selmer.

Lire la suite...

jeudi, 18 janvier 2018

Les accidents du travail régressent ...

.... les troubles psychosociaux se développent en entreprise. Les employées sont les premières victimes.

Lire la suite...

Favi ou l'entreprise à la gouvernance libératrice

Le Monde - anecdote vérifiée et authentifiée par piwi - En 1985, la fonderie d’alliage cuivreux Favi attend la visite d’un ingénieur qualité Fiat. C’est Jean-François Zobrist, alors numéro un de Favi, qui l’attend à l’aéroport, mais l’ingénieur Fiat n’arrive pas.

Le lendemain, à sa grande surprise, Jean-François Zobrist le voit entrer dans son bureau. Après un atterrissage tardif, l’ingénieur avait appelé l’entreprise, et la femme qui lui avait répondu était venue le chercher à Roissy pour le déposer à l’hôtel. Après une rapide enquête, M. Zobrist découvre que le chauffeur mystère n’est autre que Christine, la femme de ménage, qui a pris un des véhicules de l’entreprise pour se rendre à l’aéroport, puis est revenue terminer la tâche interrompue trois heures plus tôt.

Lire la suite...

mercredi, 17 janvier 2018

Japon : Quand les plaques d'égout deviennent des œuvres d'art

Cafetage de Fabrice Morassi esff 76 ici remercié - https://www.rtbf.be/info/insolites/detail_japon-quand-les-plaques-d-egout-deviennent-des-oeuvres-d-art?id=9810705 Quelque 1.700 communes du Japon sont dotées de modèles personnalisés et colorés de ces plaques de fonte pour embellir leurs espaces publics, voire attirer des touristes.

Lire la suite...

fab lab de base : un four

https://www.youtube.com/watch?v=H5DzbfzxG6c

- page 1 de 717