la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 42033
Aujourd'hui : 166
En ligne : 2

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, 19 mars 2019

Piwi lève le pied

Raz le bol ? J’espère momentané.

lundi, 18 mars 2019

«L’industrie a besoin de réaliser 250 000 embauches par an»

selon le président de l’UIMM Philippe Darmayan : qui estime que l’industrie française peut constituer une partie de la réponse à la crise des Gilets jaunes La 9e édition de la Semaine de l’Industrie a débuté lundi. L’occasion de faire le point sur la situation dans les territoires.

La crise des Gilets jaunes continue. Est-ce qu’elle pèse sur vos entreprises ?

Elle pèse sur nous tous en tant qu’individus. Il y a une forme d’incompréhension de ce qui se passe : aller sur les Champs-Elysées dans des manifestations non planifiées le samedi, ça veut dire favoriser les casseurs. Il y a une demande d’autorité. Mais ceux qui sont le plus touchés restent les commerçants et les services. Dans l' Opinion -

Particules fines : air parif estime que

le transport routier ne représente que 18 % des PM2.5. Alors qui sont les autres responsables ?

Réponse évidente : l’industrie manufacturière (24 %) et, surtout,

le chauffage domestique (45 %).

Le chauffage au bois en particulier est considéré comme un réel problème (Ségolène Royal avait déjà interdit l’utilisation de foyer ouvert dont le rendement est trop faible et encore plus émetteur) car s’il ne représente que 5 % de la consommation, il est responsable de… 85 % des émissions de particules fines ! Autre source de particules qu’on ne soupçonnerait pas a priori : l’agriculture et les émissions d’ammoniaque qui comptent pour 9% du total. Finissons toutefois sur une note positive : Airparif souligne que le secteur des transports a progressé ces dernières années – c’est le fruit du durcissement des normes antipollution : entre 2010 et 2016, la concentration de PM2.5 a été réduite de 10,5% à Paris.

Saint-Crépin-Ibouvillers (60) : 100 nouveaux postes à pourvoir chez EJ Picardie

Les indicateurs, pour la période 2019-2021, sont favorables, d’après Jean-Paul Derrée, directeur des ressources humaines pour la région Europe. EJ Picardie L’entreprise spécialisée dans la « fourniture de solutions d’accès aux infrastructures », installée à Saint-Crépin-Ibouvillers continue de se développer. Près de six mois après une première phase de recrutement de 50 personnes, l’entreprise EJ Picardie, installée à Saint-Crépin-Ibouvillers, double la mise. La société, spécialisée dans la « fourniture de solutions d’accès aux infrastructures », c’est-à-dire des produits destinés à recouvrir des réseaux enterrés, ouvre 100 nouveaux postes, cette fois-ci pour la plupart en CDD. Fonderie, maintenance, expédition, contrôle, maîtrise d’atelier… Les profils recherchés sont variés. Pour candidater, envoyez lettre de motivation et CV à l’adresse suivante : recrutement.picardie@ejco.com. À noter que des formations en interne sont possibles pour certains postes, tels que l’assemblage de pièces.

« C’est une équipe qui travaillera le week-end, en complément des trois équipes de semaine », explique Jean-Paul Derrée, directeur des ressources humaines pour la région Europe. La phase de recrutement s’étale jusqu’à la mi-mai, afin que l’équipe soit opérationnelle à partir de mi-juin.

Chaque jeudi après-midi, depuis le 7 mars, l’agence Pôle emploi de Méru oriente les demandeurs d’emploi intéressés par les postes proposés par EJ Picardie vers le centre de formation Proméo. « À cette occasion, ils rencontrent les ressources humaines d’EJ Picardie et des job dating sont mis en place », explique Sandrine Leguidocq, la directrice de l’agence.

Ainsi, près de soixante personnes ont déjà répondu à l’appel. Il reste des places pour la session organisée le jeudi 4 avril. Pour s’inscrire, rapprochez-vous de votre conseiller référent Pôle emploi.

« Les indicateurs, pour la période 2019-2021, sont plutôt favorables » Cette deuxième vague de recrutement s’inscrit dans un contexte favorable pour l’entreprise. « Nous essayons de nous faire une idée de l’évolution de nos marchés, notamment au travers de certaines études européennes, détaille Jean-Paul Derrée. Les indicateurs, pour la période 2019-2021, sont plutôt favorables. »

Autrement dit, le carnet de commandes devrait être bien rempli pour les années à venir. De quoi redonner de l’élan après une période moins fructueuse. « Le marché du BTP est aujourd’hui porteur, mais ça n’a pas toujours été le cas, explique Jean-Paul Derrée. La période entre 2009 et 2015 fut plus compliquée. »

dimanche, 17 mars 2019

A Nancy, Loritz coule un canon de 400 kg

L'Est Républicain - Les étudiants de BTS fonderie du lycée Loritz de Nancy participent à la sauvegarde d’une tourelle militaire de Villers-Saint-Etienne (54) dont les canons ont disparu. Un sujet d’exercice de taille pour un métier porteurs d’emploi. Avec leur professeur de fonderie, les étudiants de 1 re année de BTS du lycée Loritz de Nancy ont coulé un canon pour la tourelle du fort de Villers-Saint-Etienne. Photo Patrice SAUCOURT Photo HD Avec leur professeur de fonderie, les étudiants de 1 re année de BTS du lycée Loritz de Nancy ont coulé un canon pour la tourelle du fort de Villers-Saint-Etienne. Photo Patrice SAUCOURT

Coulée de canon au programme des BTS fonderie du lycée Loritz de Nancy. L’engin pèse 400 kg. Un exercice inhabituel pour les étudiants, plus rompus à tester leurs compétences sur des pièces « de 500 grammes à 10 kg », explique Philippe Beitz, leur enseignant : « L’objectif est motivant. Il permet de diversifier notre production ».

Les jeunes gens travaillent sous les yeux de nombreux représentants de l’association « Air et Eau » de Villers-Saint-Etienne (54) qui dès 2009 s’est donné pour mission de sauvegarder le fort de la commune, aujourd’hui visitable. Restait à s’occuper d’une tourelle « unique en Europe sur le plan architectural, intacte tout comme tout le mécanisme », explique Denis Prath, hormis la disparition des canons.

Ancien du lycée Loritz, Denis Prath s’est rapproché de l’établissement qui a relevé le défi. Un premier canon a fait l’objet d’un sujet de BTS en juin 2018. Le deuxième a été coulé ce mois-ci. Un pari pour les étudiants, confrontés, au travers de ce projet « à une forte exigence au point de vue de la technicité », notait aussi Michel Perri, chef de travaux. Le projet a mobilisé tous les BTS fonderie puisque ce sont les 2e année qui ont réalisé le moule du canon.

« Dans une relation clients-fabricants » « Avoir des projets collaboratifs avec l’extérieur est très intéressant pour nos jeunes », poursuit Philippe Beitz, « cela les place dans une relation clients-fabricants ». L’établissement montre une fois de plus son dynamisme en termes de projets. Sa réputation n’est plus à faire. Il existe en France 7 établissements proposant des BTS fonderie. Sur le marché du travail, « 50 % des effectifs sont formés chez nous », se félicite Philippe Beitz.

Michel Perri regrette que le métier souffre toujours d’un déficit d’image alors qu’il est très porteur d’emplois. Au job dating, démontre le chef de travaux, il y a « plus de propositions de stages » que d’élèves. Et, « en cette période de l’année, les entreprises nous ont déjà proposé de nombreux contrats d’apprentissage pour la rentrée 2019 ».

La 1re année de BTS fonderie compte actuellement 30 étudiants (parcours scolaire classique et apprentissage confondus). Le BTS fonderie accueille deux filles, une en 1re et une en 2e année.

L’ouverture à la rentrée prochaine d’une option orientée bijouterie-joaillerie dans ce BTS en attirera peut-être davantage.

Marie-Hélène VERNIER

Diesel : Pourquoi tant de haine ?

David Barroux - Les Echos - Le « vieux diesel » polluait. Volkswagen a triché. Mais pourquoi condamner ainsi et aussi brutalement une technologie qui n'a pas que des défauts ? Qui va payer le prix de la casse sociale ? Quand on commet des erreurs, on finit en général par en payer le prix. En diabolisant plus que de raison le diesel, la France est ainsi en train de se tirer une double balle dans le pied. Elle va nuire à son tissu industriel et à son économie mais elle va aussi se montrer moins efficace dans l'indispensable lutte contre le réchauffement climatique.

samedi, 16 mars 2019

Un lecteur du blog

nous propose d'ouvrir ainsi Live Magazine : "“Le reportage, c’est l’art de voir la mer dans une goutte d’eau.”

Une définition, du polonais Adam Michnik, qui me plait : ce blog, c’est d'être une loupe, c’est faire entrer des gouttes de réel, des faits dans notre métier, notre vie de fondeur .

Je les éclaire, je les habille, je les mets sur leur 31 ? Je leur coupe un peu les cheveux, . Mais c'est tout.

Alors oui, Piwi manque totalement d’imagination. Face au réel qui en a tant,. Piwi déroule juste un peu d'infos éparses.

Ah si, quand même, il passe un temps dingue à chercher des gens qui cherchent la mer dans des gouttes d’eau, et qui voudraient bien collaborer au blog, le mettre au goût du jour, le faire évoluer et prendre le relais.

Place aux jeunes en quelque sorte. Chiche !!!

vendredi, 15 mars 2019

Giroud (38) recrute

giroud - QSEé-contrôle.docx

5 000 à 7 000 suppressions de postes chez Volkswagen

Le Garage -

Du sang et des larmes. La transformation de l’industrie automobile n’a pas fini de provoquer de la casse : après avoir déjà annoncé 30.000 suppressions emplois sur quatre ans en 2016, dont 23.000 en Allemagne, la marque Volkswagen (VW) continue de tailler dans le vif. Cette fois, ce sont entre 5.000 et 7.000 postes qui seront supprimés d’ici à 2023 -sans licenciements toutefois. Raisons invoquées, l’automatisation et la nécessité de financer le coûteux virage vers l’électrique.

15 milliards d’économies chez Audi

Lire la suite...

Michelin - Faurecia : Un mariage tricolore dans l’hydrogène

Le Garage - Il est trop tard pour bâtir un champion français de la voiture électrique ou des batteries lithium-ion.

Alors, pourquoi ne pas tenter sa chance dans l’hydrogène ? C’est l’objectif des big boss de deux équipementiers tricolores de premier plan, Michelin et Faurecia.

En apportant leurs activités respectives dans la pile à combustible (la machine qui permet de transformer de l’hydrogène en électricité) à Symbio, une jeune pousse spécialisée, filiale de Michelin, ils visent la première marche du podium mondial en 2030, avec 25% d’un marché qu’ils voient grossir à 15 milliards d’euros. Un sacré pari, car la technologie est loin d’être mûre.

Philippe Martinez en visite à la Fonderie de Bretagne

Le Télégramme -

Dix années après la réintégration de la SBFM par le groupe Renault, les salariés ont reçu la visite de Philippe Martinez secrétaire général du syndicat.CGT- L’entreprise est le seul exemple d’une structure vendue puis réintégrée. « Voir Groupe Renault sur la façade du bâtiment dix ans après, c’est une grande victoire. Cela veut dire que la fonderie a été défendue, qu’elle est toujours là, active. Et ne lui parlez pas du cas de Carlos Ghosn. « Il aura au moins mis en lumière les conditions d’incarcération au Japon », ironise Philippe Martinez.

Quid de l’état des lieux une décennie plus tard ?

Lire la suite...

La Fonderie Gillet d'Albi a participé à la fabrication des nouvelles fontaines des Champs Elysées à Paris

France Info - Sylvain Duchampt - Les six fontaines du rond-point des Champs-Elysées à Paris étaient à l'arrêt depuis plus de 20 ans. Deux designers, les frères Ronan et Erwan Bouroullec, viennent de leur redonner vie. / © Studio Bouroullec La Fonderie Gillet d'Albi vient de participer à un projet de prestige : la fabrication des buses des 6 nouvelles fontaines du rond-point des Champs Elysées à Paris. Une véritable reconnaissance du savoir faire de la Scop tarnaise.

Tout en bronze, elles mesurent 13 mètres de haut et sont composées de trois branches en cristal d'où jaillit l'eau avant de retomber dans le bassin. Les six nouvelles fontaines du rond-point des Champs Elysées, conçues par les deux frères designers, Ronan et Erwan Bouroullec, ne laissent pas indifférentes.

La Scop Nouvelle Fonderie Gillet à Albi est l'une des 40 entreprises à avoir participé à la fabrication des 6 nouvelles fontaines du rond-point des Champs Elysées - Crédit Studio Bouroullec

Bronze et aluminium Des ouvrages exceptionnels où chaque pièce a été dessinée spécialement et où tous les éléments ont été réalisés sur mesure : "Une prouesse d’ingénierie où la robustesse, la rigueur des assemblages, la facilité d’entretien ont été mises au centre des réflexions, explique les deux artistes. En effet, la structure de la fontaine est réalisée en alliage de bronze et d’aluminium pour résister à des conditions extrêmes."

Un projet populaire

Lire la suite...

jeudi, 14 mars 2019

Fonderiales 2019 - Ce fut la fête

180 participants, la jeunesse de la fonderie en pointe. Le pass président de l' Amicale Jean Louis Lambert, lui du haut de ses 81 ans, n'a pas dit son dernier mot. Il a même re-skié dimanche après-midi. Un immense BRAVO à Mourad et à son équipe, Frédéric Montis, Benoît Moine , leurs épouses et consors pour cette organisation hors pair. Un budget de 45 000 euros dont 25 000 en provenance des partenaires, notamment les fournisseurs de la fonderie... Ici encore remerciés. Envoyez à PIWI vos meilleures photos, vos meilleurs moments, vos impressions et commentaires.

Une grenouille de 30 kg d'Hector Guimard à ....

.... Cusset. coatdeneuf.pdf

Maurice Adobati

et ses enfants... en fusion ... dans le Dauphiné Libéré.

CTIF propose des "webinars" d'une heure

CTIF organise tous les mois des webinars d’1h qui permettent de suivre un exposé technique d’un expert de CTIF sur un sujet ciblé de métallurgie ou de transformation des métaux.

Pour en savoir plus

Fonderie GHM (52) recrute son Responsable Fusion H/F

Vous êtes titulaire d'un BTS Fonderie et/ou avez de l'expérience en Fusion et Management, alors ce poste est pour vous ! Descriptif du poste :

Rattaché au Directeur, vous assurez la réalisation de la production de fonte conforme aux cahiers des charges en qualité, coût, délai, en :

  • - appliquant des gammes et des procédures définies,
  • - optimisant la marche générale des installations de Fusion,
  • - planifiant, organisant et coordonnant la production de la fonte conformément au besoin du chantier de moulage,
  • - dirigeant, animant, contrôlant et en assistant les membres du personnel rattaché au service,
  • - développant la polyvalence et les compétences de votre personnel,
  • - respectant et en faisant respecter les règles liées à la sécurité, à l'environnement et à l'organisation générale,
  • - s'impliquant comme acteur essentiel de l'amélioration continue du service,
  • - se tenant informé du développement technique de la partie métallurgique, nouvelles nuances,....

Poste de journée

Statut Agent de Maîtrise

Type d'emploi : Temps plein, CDI

Envoyer LM et CV à recrutement@fonderie-ghm.fr

Etonnant ? La fonderie et les semi conducteurs.

Les dépenses mondiales en équipements de production de semi conducteurs devraient diminuer de 14% en 2019, à 53 milliards de dollars, avant un rebond de 27% en 2020, l’an prochain, selon SEMI.

La fonderie est le deuxième secteur en importance pour les investissements en équipements pour SC.

Au cours des deux dernières années, la part annuelle des fondeurs dans les investissements en semiconducteurs a varié entre 25% et 30%. En 2019 et 2020, SEMI s’attend à ce que la part annuelle des fondeurs reste stable à environ 30%.

Les investissements des fondeurs fluctuent généralement moins que ceux des fabricants de mémoires, mais elles ne sont pas à l’abri des évolutions du marché. Ainsi, dans le sillage des mémoires, les dépenses d’équipements des fondeurs ont diminué de 13% au second semestre de 2018 par rapport au premier semestre. Ils devraient être stables au 1er semestre 2019, avant d’augmenter de 35% dans la seconde moitié de l’année.

mercredi, 13 mars 2019

Fonderiales : soyez patients

ca beugue dans mon ordi pour les photos.

La trottinette imprimée en 3D, futur moyen de transport ?

Une équipe d’ingénieurs de l’Université de Technologie d’Ostrava (VŠB -TUO) en République Tchèque a travaillé avec Renishaw, le fabricant anglais de solutions de fabrication additive professionnelles, à la création d’une trottinette imprimée en 3D. Celle-ci serait composée d’un cadre bionique [

- page 1 de 827