la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 7830
Aujourd'hui : 920
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 18 août 2019

Une colline

Une basilique

Du ciel bleu Un pape ici renversé

JP II

Une artiste Elisabeth Cibot

Une fonderie ; Landowsky

Merci à Patrice.

vendredi, 16 août 2019

Carte postale d'un ESFF en goguette

Fabrice Morassi (ESFF 76) ne fait pas le Pont ... du 15 août .... quoique : Il a l’œil pour repérer de belles fabrications, ici à Venise, ce pont moins connu que le pont des soupirs, à Bari, cette applique d'une très belle facture, et ce globe ? qu'en dire ? qu'en penser ?

jeudi, 15 août 2019

Egreville (77) un superbe jardin-écrin pour des chefs-d'oeuvre,

Ceux d'Antoine Bourdelle (1861-1929) - Susse-Fondeur, Alexis Rudier, Valsuani Godard, Clémenti et la fonderie Coubertin ont été des contributeurs de haut-vol pour transcrire dans le métal ses ouvrages particulièrement conséquents en taille. Statue équestre du Général Alvear érigée place de la Récoltas à Buenos-Aires (commande en 1913) 58 imposantes sculptures du maître, exposées en plein air dans cet endroit improbable mais merveilleux, à 100 km au sud de Paris par l'autoroute A6 et/ou A77. Jean Baptiste Carpeaux à l'ouvrage vu par Bourdelle. Ici Piwi en compagnie du caricaturiste Honoré Daumier qui tient un masque de théâtre symbolisant la comédie humaine qu'il s'est attaché à décrire à travers son oeuvre de peintre, de sculpteur et de caricaturiste. Piwi se permet de rappeler ici la caricature d'un certain Fulchiron : "Le fruit", ici une référence à Eve, symbole de la femme ...." dans la plénitude de sa beauté ...à la fois charnelle et juvénile".

Carillon de la basilique de Blois : quand les 48 cloches sonnent

La nouvelle République Pablo, espagnol, fait visiter aux touristes le campanile de la basilique Notre-Dame de la Trinité. En haut, à soixante mètres, du sol, il leur explique le fonctionnement du carillon. La carillonneuse Mathilde Bargibant interprétera jeudi 15 aaoût 2019 à la basilique un récital à l’occasion de l’Assomption. Mais quelle est l’histoire de ces cloches ? https://youtu.be/86MmrfvPokY

Lire la suite...

mercredi, 14 août 2019

La possibilité d'un taux de chômage à 7 %

Les Echos - Selon les données publiées ce matin par le BIT, le taux de chômage est ainsi revenu à son plus bas niveau depuis début 2009 en France métropolitaine à 8,2 %. Même s'il reste encore élevé par rapport à la moyenne européenne, c'est une bonne nouvelle à laquelle s'ajoutent des tendances positives pour les jeunes et les chômeurs de longue durée (moins pour les seniors).

L'économie française, même au ralenti, crée un peu plus d'emplois que prévu. Les réformes engagées et à venir (assurance chômage, formation continue, etc.) devraient continuer de favoriser ce mouvement pourvu que les risques de récession, qui font actuellement plonger les marchés, ne se concrétisent pas.

L’équipementier aéronautique RollsRoyce traverse une zone de turbulence.

Les Echos - Le titre a chuté en Bourse après un dysfonctionnement de l’un de ses moteurs,

intervenu en plein vol sur un Boeing 787

de la compagnie Norwegian au décollage de Rome pour rejoindre Los Angeles. L’un des moteurs de l’avion se serait fragmenté peu après son décollage de l’aéroport de Rome-Fiumicino et aurait fait des dégâts matériels. Près de 25 voitures et 12 maisons ont été endommagées, rapporte le site du journal « The Times ».

Les cours du cuivre... au tapis

Les prix du métal rouge ont touché un plus bas depuis deux ans, la semaine dernière, sur fonds d’escalade dans le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis.

mardi, 13 août 2019

Eternel problème de la métallurgie : le recrutement...

en tous lieux, ici dans l' Indre et en tout temps : hier (en 1970) et encore aujourd'hui. Merci pour ce cafetage de JW.

UN CARILLON ORIGINAL INAUGURÉ À CHÂTEL

Actu Montagne - Sophie Chanaron - Ars Sonora® «Frontière», la sculpture musicale financée en partie par mécénat culturel, rythme désormais la vie du village de Châtel avec ses 26 cloches et des jeux de lumière par LED.

Ce carillon insolite, dont le nom évoque la situation géographique de la station voisine de la Suisse, a été réalisé par la célèbre fonderie Paccard, sur une idée de l’artiste Jean-Marc Bonnard. Il constitue d’ailleurs la dernière œuvre de ce sculpteur-designer, fondateur de la biennale de design de Saint-Étienne, décédé en mars 2018.

Concert pour l’inauguration de Ars Sonora Frontière de Châtel le 4 août dernier . Il aura fallu plus de 4500 heures de travail aux fondeurs pour réaliser les 26 cloches. Celles-ci sont montées sur deux socles en face à face, installés sur la place du village avec vue sur le Mont de Grange, Mont Chauffé, Les Cornettes de Bises, le Chesery… S’inscrivant dans le patrimoine campanaire, cet instrument de musique peu banal, également clin d’œil à la tradition pastorale, s’utilise manuellement et électroniquement via un clavier piano, mais aussi à distance par télécommande avec une centaine de mélodies du répertoire classique et de la variété. Un livre et une exposition permanente dédiés devraient voir le jour pour expliquer sa création et son fonctionnement au grand public. En décembre dernier, la station des Arcs en Savoie s’est offerte une sculpture musicale Ars Sonora® de 19 cloches pour ses 50 ans. Morzine en possède une également de 19 cloches depuis 2014.

Manifestement , c'est les vacances pour les fondeurs....

....Alors, les curieux du blog, moins nombreux que d'habitude (531 visites hier ), n'ont pas grand chose à découvrir.

"Haut les Coeurs" et... " Bonnes Vacances " !!!

dimanche, 11 août 2019

Les émaux de Longwy d'aujourd'hui

http://www.reportagemaison.com/embed/149/?title=1

Dans le creuset du fondeur, l’art chauffe à 1.150 °

L' Est Républicain - Lysiane GANOUSSE - https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-agglomeration/2019/08/11/dans-le-creuset-du-fondeur-l-art-chauffe-a-1-150#0_2

Cet été, lumière est faite dans nos colonnes sur ces métiers qui ont l’intelligence de la main. Aujourd’hui, plongée dans le creuset de l’alchimiste, ou plutôt du fondeur d’art, qui donne forme et matière aux œuvres dont les sculpteurs ont toujours rêvé. Faut que ça chauffe !

Joël Huguenin a consacré sa vie à matérialiser l’imagination des artistes sculpteurs en faisant rendre gorge aux creusets !

On ne peut pas s’empêcher, au spectacle du creuset, là où le métal se fait liquide, flamme et lumière, de se demander s’il en sortira de l’or ou du plomb… En l’espèce cette fois, c’est du bronze en fusion. Qu’une fois les 1150° atteints, on verse dans le moule… en croisant les doigts. « Même après 45 ans d’exercice, il y a invariablement une part d’inconnu et de hasard. » Un hasard qui révélera ses caprices ou sa bienveillance quelques minutes plus tard, une fois l’ensemble refroidi, et qu’au démoulage pourra apparaître… l’œuvre d’art. Mais pas dans tout son éclat. Loin de là…

« Après suit toute une série de finitions – ébarbages, soudures, polissage, ciselage, usinage et même patine - qui donneront effectivement à l’œuvre son apparence finale. » Et que l’artiste (en l’occurrence aujourd’hui Paul Flickinger) pourra signer en toute légitimité. Bienvenue à la société Huguenin, fonderie d’art.

Un vrai monument ! Joël Huguenin, à l’heure de créer son entreprise il y a 45 ans, a tout misé sur l’art. Mais sans intention artistique. Juste l’obsession du travail bien fait. Car chez lui arrive le fruit de l’imagination des autres… sous forme d’une maquette, d’un plâtre. À lui et son équipe de faire en sorte qu’en soit tiré un moule et qu’y soit coulée une œuvre en trois dimensions.

Et s’il faut se contenter d’un dessin, c’est alors Marie qui sculpte forme à l’idée géniale. La voilà justement qui modèle la petite silhouette de Léon Mba, dans le cadre d’un appel à projet lancé par une ONG en hommage au premier président du Gabon. Et qui s’élèvera bientôt dans toute sa grandeur.

Le monumental ici ne fait pas peur. Bien au contraire. Le prix du bronze s’étant envolé, il est devenu très prisé des voleurs. Aussi les pièces susceptibles d’être facilement transportées (et donc chapardées) ont disparu des carnets de commandes. « L’activité dans le monument funéraire s’est d’ailleurs totalement effondrée. Trop de pillages ! » La place était libre alors pour le gigantisme, ce qui n’est pas pour nuire à l’image de marque. D’autant que la fonderie Huguenin en a les moyens techniques.

Chambre de star et whisky ! Si le plus petit des creusets accueille jusqu’à 60 kilos de métal, le plus gros tolère… la tonne sans faillir. De sorte qu’on peut fabriquer aussi bien une collection de bracelets au design maison, que les œuvres les plus spectaculaires. L’homme « De passage », cheminant sur son cerceau grandiose place du Vélodrome à Vandoeuvre (Jean-François Laurent) a ainsi fait ses premiers pas à la fonderie. Le Lyautey de Nancy, aussi. Idem pour un Champouillon à Grenoble.

Le plus insolite toutefois était destiné à un riche client Suisse qui s’est fait reproduire, à l’échelle, en bronze, l’intégralité de la chambre de Jim Morrisson, au jour de sa mort à l’hôtel Medicis. Bouteille de whisky comprise ! « Impressionnant, sans doute, mais moins compliqué finalement que les plis d’un drapé ou d’un vêtement. Peu importe. Ce qui me plaît dans tout ça, c’est l’incroyable diversité de notre activité. Ça, on ne s’en lasse pas. ». Une pensée à graver dans le bronze, à défaut du marbre !

jeudi, 8 août 2019

"La morosité pour terminer nos heures peinardes et joviales de cet été." un retraité lecteur du blog.

Ces deux là ne nous font pas sourire . D'ailleurs, "Trump ne rit jamais", selon Toni Morrison.

mercredi, 7 août 2019

De Pechiney à Alstom en passant par Arcelor, Florange, Grandrange, Technip avec nos alliés américains.

Interview d'1 heure 40 pour des vacanciers studieux (sic) !!!

https://www.les-crises.fr/usa-nos-anciens-allies-arnaud-montebourg-par-thinkerview/

mardi, 6 août 2019

La production automobile française va brutalement décrocher en 2020

Les Echos - Julien Dupont-Calbo Peugeot 2008, Renault Clio… Les fabrications de plusieurs modèles importants chez Renault et PSA sont en train de quitter l'Hexagone. Des départs concomitants qui vont faire baisser d'un coup et de 20 % la production automobile hexagonale l'an prochain. Les rares usines de constructeurs étrangers installées sur le territoire n'inverseront pas la donne. Le niveau se stabilisera dans les prochaines années autour de deux millions d'unités par an.

La production automobile française va chuter de plus de 20 % l'an prochain.

L'automobile est une affaire de cycles, et certains sont plus enthousiasmants que d'autres. Après une éclaircie de quelques années qui a permis à l'Hexagone de remonter sur le podium européen de la production de voitures , la France va connaître un brutal coup d'arrêt l'an prochain. Le niveau de production de l'ensemble des usines automobiles va chuter de 22 % en 2020, selon les données du cabinet IHS compilées pour « Les Echos ».

lundi, 5 août 2019

Sahara, un sable qui ne sert à rien

Publié dans" le 1" -

Ferrari, exception de l'automobile mondiale

Les Echos - Alors que l'industrie automobile plonge dans le marasme, le fabricant italien de bolides de luxe continue d'avancer à triple galop : ses ventes progressent, la rentabilité suit. Un exemple insolent pour les concurrents du Cheval Cabré, qui, à l'instar d'Aston Martin, peinent à afficher un tableau de bord aussi rutilant. Piwi-photos : un excellent souvenir du marchand de sable à Maranello - Bientôt 10 000 voitures /an.

Citroën n'avait pas franchi la barre des 450.000 ventes européennes depuis 2011…

Les Echos - Centenaire, Citroën tâche de se revigorer avec ses SUV Grâce au rafraîchissement de sa gamme, la marque au double chevron a gagné des parts de marché en Europe, ce qui ne lui est pas arrivé souvent depuis dix ans. Citroën n'en continue pas moins de voir ses ventes refluer dans le monde, notamment à cause du retrait du marché iranien et de la grande chute de PSA en Chine.

Vendu à plus de 50.000 exemplaires au premier semestre, le SUV C5 Aircross a permis à Citroën de regagner des parts de marché sur le Vieux Continent. Photo Michel Gaillard/REA

Jeune centenaire ( tout avait commencé quai de Javel après la Grande Guerre ), Citroën a vu ses ventes progresser de 2,6 % au premier semestre dans un marché européen en repli de 3,1 %.

Avec 455.000 véhicules immatriculés, le double chevron signe tout simplement la plus forte croissance des grandes marques européennes et en passant un record de ventes depuis huit ans sur le Vieux Continent, qui lui permet de regagner 0,3 point de parts de marché. Citroën n'avait pas franchi la barre des 450.000 ventes européennes depuis 2011… La marque continue toutefois de glisser dans l'ensemble, avec un volume mondial en repli de 6,4 % entre janvier et juin, à 536.000 unités.

Promo ESFF 98 à Cluny (71)

Après l’excellent Week-end pour nos 20 ans à Dublin, une fois de plus, la promo ESF98 s’est retrouvée pour ses 21 ans du 08 au10 juin 2019 au centre de l’Europe. Nous avons pu visiter cette magnifique ville de Cluny, ville chargée d’histoire tout comme cette promo. La relève était bien présente, 15 adultes et 15 enfants au camping de Saint Vital à Cluny. Comme d’habitude Bière, Vin, BBQ et la pluie étaient au RDV. Afin d’assurer la pérennité de cette rencontre annuelle nous avons choisi les destinations jusqu’en 2023. L’année prochaine la région des Vosges sera à l’honneur. Le reste des destinations au prochain numéro.

dimanche, 4 août 2019

Traversée de la Manche : Franky Zapata réussit son pari sur sa machine volante

Les Echos - Traversée de la Manche : Franky Zapata réussit son pari sur sa machine volante Perché sur son « flyboard », Franky Zapata est parvenu à traverser la Manche. Le trajet lui aura pris une vingtaine de minutes à près de 170 km/h de moyenne entrecoupée d'une opération périlleuse de ravitaillement. Lors de sa première tentative, il était tombé à l'eau.

Le Marseillais de 40 ans avait décollé vers 8 h 15 de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais) dans un vrombissement assourdissant et sous les yeux de plusieurs centaines de curieux.

Mission réussie ! A sa seconde tentative, « l'homme volant » Franky Zapata a réussi ce dimanche l'exploit de traverser la Manche debout sur son « Flyboard », une machine de son invention qui s'apparente à une planche volante.

Le Marseillais de 40 ans a décollé vers 8 h 15 de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais) avant d'atterrir, une vingtaine de minutes plus tard, sur les côtes anglaises, à Saint Margaret's Bay. Franky Zapata a parcouru les 35 km de détroit à une vitesse d'environ 160 km/heure de moyenne perché sur sa machine volante dotée de cinq mini-turboréacteurs qui lui offrent une autonomie d'une dizaine de minutes. ___ Traversée de la Manche : la tentative de Frank Zapata tombe à l'eau

Cette courte autonomie représentait la principale difficulté du défi, l'obligeant à effectuer un ravitaillement en kérosène à mi-parcours. Une opération périlleuse qui lui avait coûté cher le 25 juillet dernier, lors de sa première tentative : en atterrissant sur le bateau prévu à cet effet, l'inventeur était tombé à l'eau, stoppant net sa traversée.

Deuxième essai concluant Pour assurer son deuxième essai, l'homme et son équipe ont opté pour un bateau plus large facilitant l'atterrissage. « Tout s'est bien passé ! Même si c'était encore compliqué pour le ravitaillement sur le batea...… Ensuite, je voyais l'Angleterre qui se rapprochait et j'ai essayé de prendre du plaisir pour ne pas penser à la douleur. Ca brûlait dans les jambes ! », a-t-il confié à la presse juste après son arrivée.

Franky Zapata avait fait sensation quelques jours avant sa première tentative, lors du défilé du 14 juillet. Ce jour-là, devant le président Emmanuel Macron, fusil en main, il avait volé à plusieurs dizaines de mètres du sol sur son invention, « 100 % développée en France » dans les ateliers de Rove (Bouches-du-Rhône).

Pour autant, l'inventeur n'a pas toujours joui du soutien des autorités et de l'armée française. En 2017, il était même cloué au sol, les autorités lui interdisant de voler sur le territoire. Dépité, il avait même été tenté de vendre sa société, Z-Air, au commandement des forces spéciales américaines, qui ne cachait pas son intérêt pour l'invention du Marseillais. Subvention de l'armée « On me fait des ponts d'or ailleurs, mais si je pars ce sera contraint et forcé, je veux me battre pour rester ici, en France. Les autorités doivent trouver une solution », avait-il déclaré au printemps de cette année. Mais l'invention de Franky Zapata a tout de même fini par séduire l'armée française, presque un an plus tard, à l'occasion d'une démonstration lors du Forum Innovation Défense, organisé à Paris en novembre 2018.

Sa prestation a assuré à son entreprise un chèque de 1,3 million d'euros signé par le ministère des Armées pour améliorer son Flyboard, et notamment développer une nouvelle turbine en impression 3D. Les forces spéciales françaises espèrent pouvoir, à terme, utiliser cette plateforme volante dans le cadre « d'opérations spéciales en zone urbaine », avaient-elles déclaré à l'époque.

En attendant, l'inventeur ne compte pas s'arrêter là. Lors de la conférence de presse qu'il a donnée à l'issue de son exploit, Franky Zapata a affirmé vouloir « sortir », avant la fin de l'année, sa « voiture volante ». Problème, s'il ne manque plus que la peinture et la carrosserie, elle ne bénéficie toujours pas d'une autorisation de vol de la part de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Mais celle-ci devrait arriver « dans les prochains jours » a-t-il dit. En tout cas, le message est passé.


Franky Zapata a traversé la manche avec son fly board Cette force d’hydro-propulsion qui offre des sensations uniques et une totale liberté de mouvements pour le rider est canalisée par des pièces de fonderie. La fonderie indispensable au Fly Board Par Piwi le lundi, 29 août 2016, 21:10 - Au hasard - Lien permanent Le 29 août 2016 le blog Piwi en parlait déjà. La fonderie indispensable au Fly Board ou hydro propulsion Par Piwi le lundi, 29 août 2016, 21:10 - Au hasard - Lien permanent

- page 1 de 863