la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 734994
Aujourd'hui : 808
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 16 janvier 2017

DIESELGATE : Une crise historique, qui pose la question de l’avenir même de la technologie.

Les Echos - JULIEN DUPONT-CALBOMAXIME AMIOT -illustrations piwi - Comment le scandale du « dieselgate » a transformé toute l’industrie automobile Le « Dieselgate » déjà coûté 22 milliards dollars Volkswagen, truqué tests émissions CO2 moteurs. diesel_fdpfonte_102.jpg Après Volkswagen, Fiat Chrysler se retrouve accusé aux Etats-Unis et Renault fait l’objet d’une information judiciaire. diesekl_fdpfonte_100.jpg La tâche d'huile n'en finit pas de se répandre. Alors que Volkswagen se débat depuis un an et demi avec la justice américaine, deux autres constructeurs se retrouvent aujourd'hui dans l'oeil du « Dieselgate » : Fiat Chrysler et Renault (lire-ci dessous). De quoi transformer le scandale en l'une des crises les plus sérieuses de l'histoire du secteur. Jugez un peu : le leader mondial, Volkswagen est au tapis (déjà 22 milliards de dollars de facture), Mitsubishi s'est fait avaler par Nissan après une sombre histoire de falsification de données d'homologation de CO2, tandis que d'autres acteurs sont toujours dans le radar (Opel, Nissan, Ford...). diesel_fdpfonte_099.jpg

Lire la suite...

Sicta recherche pour sa fonderie de Hongrie : MANAGER BUSINESS UNIT Fonderie

01_logo_job_piwi_t.jpgFiliale du Groupe CITELE (6 sociétés – 620 collaborateurs), SICTA (540 collaborateurs en France, Hongrie, Bulgarie et Chine) est spécialisée dans la production (fonderie, usinage et assemblage) en grande série de pièces automobiles en aluminium (carters turbo compresseurs).

Equipementier automobile de rang 2, nous fournissons à nos clients leader mondiaux sur le marché du turbo compresseur des composants destinés aux plus grands constructeurs automobiles (VW, Ford, Audi, BMW, Mercedes, Nissan, Porsche, Jaguar Land Rover, …).

Dans le cadre du développement de notre site Hongrie (Miskolc – 360 collaborateurs - fonderie et usinage), nous recherchons pour piloter notre Business Unit fonderie (200 collaborateurs) notre

__ MANAGER BUSINESS UNIT Fonderie__

Rattaché(e) au Directeur général (français), vous êtes le garant de l’atteinte des objectifs de performance de l’activité.

Lire la suite...

Recyclons les petits emballages en aluminium (souspression.Canalblog.com)

La Tribune - capsule.jpg Capsules de café, opercules de bouteilles de lait, ..., les petits emballages en aluminium sont une mine pour le recyclage de ce métal, et représenterait un potentiel de 60 000 tonnes/an en France qui commence à peine à être exploité (1000 t. recyclé), à la différence des canettes ou des aérosols. Mais trop petits ou trop légers, une très grande partie de ces déchets souples échappent au tri traditionnel dans les centres spécialisés. Le tri sélectif en amont par les ménages, l'équipement des centres de tri en séparateurs à courant de Foucault et la pyrolyse au niveau industriel (pour séparer produit organique et métal) pourraient permettre de récupérer à termes une part importante (50 %) de ce gisement. caps_schem.jpg

Des déchets qui échappent au tri

Trop petits ou trop légers, ces déchets échappent au tri dans les centres "où tout ce qui est plus petit qu'un pot de yaourt tombe par terre et n'est pas valorisé", explique Angeline Charbonnier, déléguée générale adjointe du Celaa, le Club du recyclage de l'emballage léger en aluminium et en acier.

Lire la suite...

dimanche, 15 janvier 2017

C'est l'hiver : restez bien au chaud

ce_matin-3.JPG auprès de vos radiateurs ??? en Fonte de préférence !!! radia.JPG comme celui-ci ,pour les heureux propriétaires de ce que produisait au début du siècle précédent la fonderie de Brousseval Montreuil (52).

samedi, 14 janvier 2017

la fonderie Grandry (72) va changer de nom : Poclain Technicast.

Le Maine Libre - (illustrations piwi) Sablé En croissance - Rachetée en juillet 2015 par le groupe Poclain, la fonderie Grandry Technologies qui emploie 135 personnes à Sablé, affiche une activité en croissance. grandry.jpg En 2016, les investissements se sont élevés à 2 millions d'euros, ils portent sur l'environnement, la qualité, la sécurité et la modernisation de l'outil de production. grandry_techno.jpg Philippe Reynolds, directeur général, a dressé un bilan positif, vendredi soir, lors de la remise des médailles à 13 salariés. "Toutefois, sur un marché marqué par une forte concurrence, le combat pour la survie est omniprésent" a-t-il déclaré.

Le directeur a annoncé le changement de nom de l'entreprise: Grandry Technologies (c'était son nom depuis 2014) devient Poclain Technicast.

"Mais le nom Grandry restera mentionné, pour garder le lien avec l'histoire". fillon.JPG Rappelons que la fonderie a été créée en 1848 à Sablé. La fonderie sabolienne est un fournisseur apprécié de l'industrie automobile, du secteur de poids lourd, du machinisme agricole, des engins de travaux publics...

La fonderie LD Métal veut s'agrandir

Le Dauphiné - ld-metal-pascal_lagarde.jpg Pascal Lagarde a fondé LD Métal en 2002.

Pour intégrer la partie "montage" des machines à la fonderie, LD Métal cherche un terrain pour construire un local plus grand.

La fonderie LD Métal est spécialisée dans la conception et la réalisation de pièces pour machines de ball-trap. L’entreprise champsaurine travaille en partenariat avec la société antiboise Laporte Ball-trap, qui gère le montage des machines et la commercialisation.

Depuis 2014, le chiffre d’affaires de LD Métal explose. De 400 000 euros, il est passé à 700 000 euros en 2015. Il devrait atteindre les 800 000 euros en 2016. « Nous devrions être au million d’euros en 2018, assure Pascal Lagarde. Nos voyants sont au vert au niveau des commandes. Nous sommes optimistes. Le ball-trap est une niche, nous n’avons pas de concurrence en France et peu dans le monde. » Et d’ajouter : « Nous faisons évoluer nos machines très régulièrement. »

Ce sont actuellement les pièces pour 400 machines, homologuées pour la compétition, qui sortent de la fonderie tous les mois. 95 % de la production part à l’exportation, principalement vers la Chine et les États-Unis.

En 2015, l’entreprise s’est équipée de trois machines d’usinage pour la fabrication de pièces. Un investissement de 250 000 euros.

Intégrer la partie montage des machines La prochaine étape : intégrer à LD Métal, en 2017, la partie montage « pour répondre le plus rapidement possible aux attentes des clients. Nous enverrions des machines terminées à Antibes. » Mais pour ce faire, l’entreprise a besoin de place : « Nous commençons à être à l’étroit. Nous jouons sur les livraisons. Dès que nous avons quelques palettes, nous les expédions. » Pascal Lagarde est donc à la recherche d’un terrain pour construire un nouveau local. Son souhait : rester dans le Champsaur, « mais ce n’est pas si facile à trouver », confie l’entrepreneur.

Au moins une embauche prévue Un terrain d’une surface de 500 à 600 m² permettrait à LD Métal d’être à l’aise pour monter ses machines. L’embauche d’un salarié ou deux est prévue pour mener à bien ce nouveau projet

Lire la suite...

vendredi, 13 janvier 2017

Fabrication Additive

La Fédération Forge Fonderie fait partie des commanditaires d’une étude, organisée sous l’égide du Pôle Prospective des Mutations Industrielles (PIPAME) du Ministère de l’Industrie, visant à mesurer l’impact sur nos professions de la complémentarité ou concurrence.

la restitution de l’étude aura lieu jeudi 26 janvier à PARIS

U-Shin Nevers (58) recherche un ingénieur développement outillage de fonderie

01_logo_job_piwi_t.jpg inauguration-chaine-de-production-moteurs-selni_2397652.jpeg Mission :
Sous la responsabilité du responsable de l’UAP Fonderie, l’ingénieur développement outillage fonderie est garant de la définition, de la réalisation et de la qualification des outillages de fabrication des pièces primaires en zamak ou plastique ainsi que de la modification des outillages existants et ce, jusqu’à la JPC (Journée Pleine Cadence) en passant par l’acceptation des échantillons initiaux (E.I.).

Tâches principales :
Lors de la design review d’un nouveau produit, il doit arriver à concilier les exigences client défendues par le MEP étude et les standards fonderie (lois fondamentales de la métallurgie, conception moule et contraintes process).

Lire la suite...

Nouvel alliage aluminium-bois

Nous connaissions les créations de  Hilla Shamia

Mais conaissez vous celles de Uriel Schwartz ?

Enquête du jour d'un ancien BTS de Creil

Que sont mes amis devenus ?

Les Creillois Jean Luc Domany Jean Lou Grammond (ancien de chez Ashland dirige NTE noyaux à façon) Dotal Jean Luc Middernarcht Luc Prunelle Jean Luc Levêque Cierpick Alain Duvaudié (Chrysler Bondy puis PSA ?)

Les Nantais Planchot Dominique Quistrebert (rencontré à la SERF) Alain Noblet (Aciéries de Ploërnel) Yannick Lecorre (Renault puis SBFM devenu Fonderie de Bretagne)

Le Tarbais Fourcade (dit M° le ministre par L.Catoire)

Les Ardennais Garnier (Citroën peut-être ?) Michel Lesueur

Les Courbevoisiens Marc Chambard Citroën Nanterre puis Charleville Pascal Bression (Citroën Clichy puis Charleville) Alain Rambure (Verto Amiens) Michel Chaput (Renault) Thierry Foirien (peut être Bernard Moteur Saint Satur puis Microfusion Gennevilliers) Robert Arnoux qui a du venir la promo d'après (rencontré à la Snecma)

Les profs Jean Claude Videaux Serge Limousin Christian Cabannes Desbordes Lionel Catoire (ma hantise !) Sauveur Ponzio “le père” François Jean Paul Theffry Roland Jemin

jeudi, 12 janvier 2017

Creusot Forge joue la carte de la transparence sur la qualité

Visite Creusot forge.Photo Yves Gauthier -journal de Saône & Loire 1visite-creusot-forge-photo-yves-gauthier.jpg Incriminée pour des irrégularités de qualité sur certaines de ces pièces, Creusot Forge a décidé de jouer la carte de la transparence. 2visite-creusot-forge-photo-yves-gauthier.jpg Du lingot d'acier à son forgeage en passant par son usinage, l'entreprise Areva au Creusot a donc ouvert ses portes. Visite en photos avant plus de détails dans les éditions abonnés de ce jeudi. 3visite-creusot-forge-photo-yves-gauthier-.jpg

Lire la suite...

mercredi, 11 janvier 2017

Premières coulées continues pour le pilote industriel d’ArcelorMittal à Maizières-lès-Metz

L'Usine Nouvelle ArcelorMittal vient de mettre en service un pilote industriel de coulée continue sur son campus de recherche de Maizières-lès-Metz (Moselle). L’investissement de 6 millions d’euros facilitera l’élaboration de nouveaux produits automobiles en permettant de travailler simultanément sur les produits et sur les procédés. pilote-de-coulee-continue-a-maizieres-les-metz.jpg Après deux ans de chantier, ArcelorMittal vient d’achever l’implantation d’un pilote industriel de coulée continue sur son campus de recherche et développement de Maizières-lès-Metz (Moselle). Le groupe sidérurgique a investi 6 millions d’euros dans ce nouvel outil construit par le groupe italien Danieli. Il vient avantageusement compléter son aciérie expérimentale dédiée à l’amélioration des produits automobiles. La poche de fusion du pilote, d’une capacité de 6 tonnes d’acier liquide, permet d’obtenir des brames expérimentales dans des conditions optimales. En effet, ces tests étaient auparavant réalisés dans les aciéries du groupe avec la contrainte de devoir s’intégrer dans une production à grande échelle...

"Ce pilote de coulée continue vient consolider notre politique qui consiste à travailler en synergie sur les procédés et les produits, afin d’être capable de lever tous les verrous en interne", se réjouit Frédéric Grein, le directeur général d’ArcelorMittal

Le bac technologique sur la sellette

« La question de son avenir est posée », affirme un rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale. Les Echos - dessin18.jpg Faut-il supprimer le bac technologique ? Son ancrage dans le système éducatif français est « profond », mais « des interrogations émergent sur le positionnement, voire le devenir de la voie technologique », constate un récent rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale et de celle de l’enseignement supérieur. La question se pose d’autant plus que, selon les auteurs, le « discours des autorités ministérielles sur le positionnement futur de la voie technologique dans son ensemble » est absent. Les différentes séries de cette filière ont connu une « succession de rénovations », aux résultats « mitigés ». Il n’y a « pas eu de réforme globale de la voie technologique », déplorent les auteurs du rapport. Or, des problèmes se posent.

Lire la suite...

Saint Jean Industries adepte de la finance alternative

LE MONDE ECONOMIE Par Isabelle Chaperon

Saint Jean Industries a été la première entreprise en France à atteindre le plafond réglementaire de 1 million d’euros empruntés grâce un financement participatif.

Christian Georges, le directeur financier de l’équipementier automobile Saint Jean Industries, ne cache pas sa satisfaction. Les banques se pressent pour lui faire crédit. Mais cela n’a pas toujours été le cas. En 2015, la fonderie du Rhône – 337 millions de chiffre d’affaires, 2 000 salariés – a eu toutes les peines du monde à réunir les 57 millions d’euros nécessaires pour financer un investissement visant à honorer la « commande du siècle » que venait de lui passer l’américain Chrysler. sji5.JPG « Depuis la crise financière, les banques ne regardent plus l’avenir, mais le passé, déplore Christian Georges. Or nos chiffres n’avaient pas été bons en 2014. Les banques ont accepté de nous prêter 17 millions d’euros seulement. » Pour réunir les 40 millions manquant, l’entreprise familiale s’est alors aventurée sur les terres inexplorées du shadow banking . sj91.JPG

Lire la suite...

mardi, 10 janvier 2017

La fermeture à glissière n’a beau être qu’un petit bout de métal,

Jean Philippe Louis Les Echos - fermeture-eclair-preview-9175896.jpg ...elle représente un marché de près de 10 milliards de dollars. Deux sociétés s’y affrontent : la japonaise, l’historique, et la chinoise, l’outsider. (les deux françaises, celle de Choisy le roi et celle de la région rouennaise ont disparu depuis ....??? des lustres.)Eclair-Prestil à Bernay. fermeture.jpg Que l’on porte une veste ou un pantalon, c’est un marché qui se visualise en baissant la tête : le consommateur jugera ainsi son système de fermeture à glissière avant de le remonter ou de le descendre. Si tout se passe bien, il vaquera à ses occupations. 1982_Vie-Ouvriere_Eclair_.jpg En cas de blocage, il tentera de réparer l’engrenage, s’acharnera sur la tirette, pestera contre la marque. Un vêtement dont la fermeture est cassée est un vêtement hors d’usage. La mésaventure signera la fin de toute bonne considération. 1989_Entree_Eclair.jpg 1989 photo-

lundi, 9 janvier 2017

Scoval : l’année du coq en Asie,

La nouvelle année 2017 est l’année du coq en Asie, signe de l'aube et de l'éveil ! scoval.jpg Belle opportunité pour nous, entreprises Françaises, de rayonner en 2017 au travers de ce symbole. Scoval vous souhaite une année 2017 pleine d'énergie, de projets, de passion, de santé et prospérité !

JT TF1 de 13h ce lundi

les poêles en fonte ardennais sont à l'honneur.

JF...BA perd un de ses fidèles

Claude Gaillard par ailleurs ESFF 1958 et Ensam vient de nous quitter ce vendredi 6 janvier. claude_Gaillard.JPG Claude Gaillard (ici à gauche pour promouvoir l'avenir de la jeunesse aux côtés de Claude France et d'Henri Thévenin) était directeur d'une fonderie de Renault où il avait terminé sa carrière : celle qui fabriquait des carburateurs, alors pièce stratégique dans l'automobile.

Sa retraite venue, il s'était adressé à Raymond Sorgius pour suivre au Lycée de Chartres de quasi-cours particuliers de fonderie à cire perdue. Il était ainsi devenu un militant de l'association JFBA et nous accompagnait à chacune de nos réunions, déplacements et manifestations. A son épouse et ses enfants, nous disons l'honneur que nous avions de le conserver auprès de nous comme un sage, une autorité.

Ses obsèques à l'église de Chatelaillon (17) du côté de La Rochelle auront lieu jeudi à 10 H 30 .

dimanche, 8 janvier 2017

GE (General Electric) jette l’éponge dans l’hydrolien

Les Echos - 2energies_marines.jpg La turbine hydrolienne, qui utilise les courants marins pour produire de l’électricité, fait 16 mètres de diamètre. - AFP General Electric a décidé d’arrêter le développement de sa turbine hydrolienne,.

Mais Sabella lève 8 millions pour son hydrolienne avec bpifrance-

Finalement, la seule machine à avoir produit de l'électricité marine dans l'Hexagone (hors prototypes) est celle de Sabella, une PME bretonne qui a testé une turbine de 1 mégawatt dans le passage du Fromveur, au large de l'île d'Ouessant pendant un an, entre juin 2015 et juin 2016. « Nous avons produit 70 MWh sur la période », indique son PDG, Jean-François Daviau. La société espère maintenant le lancement d'un appel d'offres pour une ferme de quatre hydroliennes au large d'Ouessant, attendu ce printemps.

Infos de début d'année...

... c'est marée basse et ....il y a peu de courants pour m'alimenter. HELP !!

Pourtant c'est reparti avec le plein des bonnes résolutions pour 2017 comme : "Je ferai savoir à Piwi pour le blog ...??"

- page 1 de 611