la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1143646
Aujourd'hui : 50
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 15 juillet 2018

Plus d'industrie, pour une France souveraine

LE CERCLE/TRIBUNE -

En 1970, l'industrie française représentait plus de 22 % du PIB. Aujourd'hui, le secteur industriel rase les 10 % du PIB et n'emploie plus que 13 % de la population. Au fur et à mesure des années, les gouvernements successifs ont jugé bon de soustraire la France à la compétition industrielle mondiale, en la privant d'abord de sa souveraineté stratégique et de défense et en balayant des milliers d'emplois nécessaires au redressement du pays.

il est plus qu'urgent pour la France de redresser son industrie. En particulier dans les secteurs stratégies comme l'énergie et la défense.La France doit redevenir un État stratège, qui protège ses industries, ses savoirs et sa population, si elle veut enfin recouvrer son autonomie et, de fait, sa souveraineté nationale.

Lire la suite...

Avant le match

sur un bateau mouche L'effervescence commence à qq heures du match.

C'est parti. Liberté, Egalité, Kylian Mbappe !!! Après le match : 4 à 2 . Ca se mérite en effet. On pourrait penser que Piwi était de retour de Russie, non il venait d'admirer la Cathédrale Russe de Paris qui mérite le détour, au pont de Iéna c'est pas loin des champs Elysées.

Incendie à la Fonderie de Niederbronn, pas de blessé

DNA - Les pompiers sont intervenus ce samedi à la Fonderie de Niederbronn. Incendie à la fonderie de Niederbronn. PHOTO DNA - Emilie SKRZYPCZAK

L'incendie s'est déclaré vers 16h30 dans un entrepôt de stockage de produits à recycler (batteries, huiles usagées),

Lire la suite...

Nous avons perdu un très grand supporter de la fonderie.

Sommes bien tristes car nous venons de perdre un très grand supporter de la fonderie et un homme généreux. Gabriele Galante - 1942-2018 It is with greatest sadness that we have to inform you that the Past President of CEMAFON and well known foundry industry advocate, Gabriele Galante, has passed away. Our thoughts are with his family and friends.

We do not yet have any information about the funeral date or other details but we will keep you posted as soon as we know more.

samedi, 14 juillet 2018

Les ESFF et leurs amis : AG & DINER du 28/09 au Parc de Saint Cloud & Le 29/09 Monnaie de Paris.

Les congés d’été sont proches pour beaucoup d’entre vous. De notre côté, nous préparons les journées de l’Assemblée Générale des Anciens ESFF & leurs amis, des élèves. Elles s’annoncent bien avec déjà, avec plus de 20 réservations. Nous étions 106 l’an dernier, nous pensons réunir 130 participants cette année.

Nous avons en général une belle météo fin septembre, croisons les doigt pour que ce soit le cas cette année de sortie de la Promo 2018. Les espaces dédiés étant de grande qualité et de grande capacité, nous serions très heureux de vous retrouver nombreux pour le dîner dans le magnifique parc de Saint Cloud au restaurant de la Faisanderie.

En plus des nombreux anciennes et anciens et de leurs conjoints, les jeunes de la Promo 2018 sortante seront en nombre. D’autre part nous espérons réunir les anciens des Promos 2008/1998/1988/1978/1968 pour fêter leurs 10/20/30/40/50 ans après la sortie.’

En PJ le programme

Lire la suite...

vendredi, 13 juillet 2018

Révision du BREF Fonderie programmée pour 2019

12 Juillet 2018 - Christine Colliard, CTIF - La directive IED (Industrial Emission Directive) définit au niveau européen une approche intégrée de la prévention et de la réduction des pollutions émises par les installations industrielles entrant dans son champ d’application.

Le processus aboutit à la création de documents de référence dits «BREF» (Best available techniques REFerence document) dont le BREF Fonderie.

Dans chaque BREF, des meilleures techniques disponibles (MTD) ont été définies afin de prévenir les pollutions de toutes natures et atteindre le plus haut niveau de performance environnementale. Les exploitants des installations IED doivent mettre en place des mesures de prévention appropriées, notamment en ayant recours aux meilleures techniques disponibles pour s’assurer de ne pas dépasser les valeurs limites d’émission définies pour chaque polluant par la réglementation.

Le secteur de la fonderie relève d’un BREF qui a été publié en 2005 et dont la révision est programmée par l’UE à partir de 2019.

Les fonderies françaises devront s’impliquer dans le processus d’échange d’informations piloté par le Bureau européen IPPC qui aboutira à l’adoption des conclusions MTD et à la publication du BREF révisé.

Avant la révision pilotée par la Commission Européenne, un état des lieux est réalisé par CTIF en copilotage avec l’Organisation Professionnelle qui utilisera ensuite les résultats dans le cadre de ses missions de représentation du secteur, notamment dans le cadre de la révision du BREF.

L’objectif est de dresser un bilan de l’application des MTD actuelles dans les fonderies représentatives de ce secteur et d’identifier les entreprises qui pourraient participer au processus officiel de révision. Des questionnaires ont donc été envoyés aux fonderies IED pour la collecte d’information. Les résultats seront ensuite dépouillés et une synthèse des informations collectées sera rédigée.

Plus d’informations sur la révision du BREF fonderie

jeudi, 12 juillet 2018

On se prépare pour la finale de dimanche

Ici à côté d'une ferme à Criel (76)

mercredi, 11 juillet 2018

RH Partners à Reims recherche RESPONSABLE TECHNIQUE pour une fonderie de fontes spéciales

Nancy, France -52100 Saint-Dizier, … › Voir plus CDI Bac +2 40 à 50 K€ selon expérience

Publié le 04/07/2018 - REF CF/0718/014269/CA

Description du poste

Le poste est rattaché au Directeur Général et assure le management opérationnel de la fonderie :

Lire la suite...

mardi, 10 juillet 2018

La fonderie du Lycée de Creil - Nogent propose un Rendez-vous le 22 SEPTEMBRE POUR FAIRE LA FÊTE

Cela fait maintenant 10 ans que nous ne sommes plus réunis.

Nous vous proposons donc de venir vers 11h30 à l’atelier de Fonderie du Lycée Marie Curie pour passer un grand moment de fraternité.

Si vous désirez revoir vos camarades de promos, vos profs, n’hésitez pas à vous inscrire et à nous renvoyer le bulletin d’inscription ci-dessous.

Une maigre participation de 10 euros vous sera demandée afin d’assurer une partie de la logistique, apéro et repas, les enfants seront invités.

Ne pouvant joindre tout le monde, nous comptons sur vous pour passer le message et dupliquer le bulletin. Une réponse début Septembre serait souhaitable

Lionel Caux – François Mollet – Yannick Tremenec : 3 professeurs de fonderie

bulletin d'inscription :

Lire la suite...

Mariage de deux fournisseurs de la fonderie

The names HA Group, Satef HA and Mazzon are very well known throughout the foundry industry, and are synonymous with foundry chemical materials close to their customers’ needs. The companies have decided to join forces in order to pursue their shared goal of providing best possible customer satisfaction across Europe and around the world. The transaction represents a significant milestone in the histories of the companies.

en savoir plus :

https://www.mazzon.eu/en/news/Flli-Mazzon-SpA-part-of-HA-Group

lundi, 9 juillet 2018

Petits fours !!!

Petits fours & e-commerce…... Merci à JNM pur ces infos....qui peuvent être utiles.

La fonderie Ducel, on continue ici et ainsi d'en parler

Le Progrès - Le Vaudioux : l’enfant et le cygne Une scène mythologique au cœur du village de Vaudioux, à quelques encablures de Champagnole sur le second plateau, est célèbre pour sa cascade de la Billaude sur la rivière la Lemme.

Si l’on quitte la grand’route (la N5) pour aller dans le village, on y découvrira une belle fontaine, qui malheureusement n’est plus en eau, même si son fleurissement est des plus pimpant.

Lire la suite...

samedi, 7 juillet 2018

Les hauts-​​fourneaux de nouveau animés.... au Luxembourg

L' Essentiel -ESCH/BELVAL -

Pendant la Fête des hauts-fourneaux, ce week-end, tout un tas d'animations sont proposées. Au programme, notamment, quelques sensations fortes. Fabien (à droite) et son équipe ont tendu la tyrolienne à 60 mètres de haut.

Les Terres Rouges, entre passé et modernité belval programme_feteHFAB_2018.pdf «Fixer nos cordes sur les hauts-fourneaux est un honneur. L’infrastructure est aussi prestigieuse qu’une cathédrale», dit Fabien Champredonde, de l’entreprise bascharageoise VTKL. «On pense aux hommes qui les ont bâtis et à ceux qui y ont travaillé». Ce week-end, à Belval, durant la fête qui tirera les hauts-fourneaux de leur sommeil, Fabien et son équipe donneront comme d'habitude des sueurs froides aux visiteurs téméraires.

À nouveau, ils ont tendu leur tyrolienne à 60 m de haut entre les deux géants d’acier. Leur nouveauté est une via ferrata qui permettra de gravir le haut-fourneau jusqu’à son point culminant, à 90 m. «Chaque année, des curieux essayaient de monter là où ils n’avaient pas le droit, alors on a voulu satisfaire leur curiosité», s’amuse Fabien.

Pour les visiteurs qui préfèrent garder les pieds sur terre, la fête réserve d’autres amusements. L’artiste Heol réalisera une fresque géante en suspension sur la massenoire. Un grand spectacle de danse et de feu aura lieu samedi soir. Comme à l’époque, on coulera du métal. «Les enfants créeront leur moule et repartiront avec leur figurine», détaille Christiane Bram, du Fonds Belval. «On sortira les bateaux à faire voguer sur les plans d’eau et les kaplas à empiler. Les enfants adorent!».

• Fête des hauts-fourneaux. Samedi, de 18h à 1h, et dimanche, de 11h à 19h, à Belval.

(Séverine Goffin/L'essentiel) Merci pour cette info de Fabrice Morassi -

Jean Luc Brillanceau vient de prendre sa retraite

Ce message parvenu au hasard bienveillant d’un fondeur, Piwi se permet de le publier à l'intention des lecteurs de ce blog - "Si le passé n'éclaire pas le présent, l'avenir est dans les ténèbres" aime à nous le rappeler notre ami Frédéric Tachot. JLB ici à gauche lors d'une AG du GFO.

Au terme d’un parcours professionnel de 41 ans débuté au ministère de l’industrie (3 ans) puis dans les organisations professionnelles de la plasturgie (27 ans) et celle de la métallurgie (11 ans), j’ai quitté mes fonctions de Directeur Général de la Fédération Forge Fonderie le vendredi 29 juin.

J’ai changé d’employeur à cette date en rejoignant la catégorie des « pensionnés » où mon épouse veillera à mon employabilité en ayant beaucoup de projets pour moi ce qui constitue ma seule source d’inquiétude. Le premier jour j’ai dépensé mes petites économies mais je ne suis pas encore sûr de ce que je vais pouvoir faire les jours suivants… Ce sera sans doute un nouveau temps fort, mais autrement, d’une vie où l’on est libre de donner aux autres une dimension nouvelle. Les sortants étant souvent les porteurs commodes de tout de ce qui ne va pas en comparaison de tout ce qui va aller désormais tellement mieux, je préfère prendre les devants. Durant mes 11 ans au service de la profession, quelques chiffres :

CA de la fonderie 5,9 M d’€ en 2007 - 5,6 M d’€ en 2017 - non dispo pour 1950

Tonnage transformé 2,47 M de T en 2007 - 1,61 M de T en 2017 - 1,21 M de T en 1950

Nombre de fonderies 462 en 2007 - 38O en 2017 - 2 340 en 1950

Effectif salarié 43 270 en 2007 - 30 019 en 2017 - 95 400 en 1950


CA de la forge 1,9 M d’€ en 2007 - 1,6 M d’€ en 2017

Tonnage transformé 0,518 M de T en 2007 - 0,507 M de T en 2017

Nombre de forge 74 en 2007 - 71 en 2017

Effectif salarié 9 440 en 2007 - 7 868 en 2017

Ces données sont tirées d’un document daté de février 1951 (qui correspond aux notes et documents de ce qui deviendra la Documentation Française) et consacré à la fonderie française alors mobilisée par la reconstruction industrielle à l’aube des trente glorieuses; je suis tombé par hasard sur cette relique en faisant un peu de classement dans les archives syndicales la veille de mon départ.

Oups … il était donc temps que je passe le relai… même si honnêtement je n’y suis pour rien ; quant au moulistes et prototypistes, vieilles connaissance de la plasturgie qui ont rejoints la fédération en 2016, pas encore de données chiffrées disponibles fiables.

Puisqu’il n’y a souvent pas d’avenir pour ceux qui ne connaissent pas leur histoire, je tiens à disposition de ceux d’entre vous qui m’en feraient la demande copie de cette glorieuse relique !

Merci à tous pour tout ce que nous avons partagé tout au long de ces années, parfois un peu chahutées mais toujours passionnantes, au cœur des trois plus beaux et exigeants métiers de la métallurgie et de l’industrie. Que la grandeur de vos métiers respectifs et la passion d’entreprendre qui vous animent perdurent longtemps.

Bien à vous.

Jean-Luc Brillanceau

Fonderie du Poitou Fonte : le sénateur interpelle le ministre

Centre presse - Alain Fouché, sénateur de la Vienne, a interpellé jeudi, lors de la séance des questions, le ministre de l'Économie sur les mesures que compte prendre le gouvernement pour soutenir et accompagner les entreprises qui subissent l'effondrement du marché de la motorisation diesel. Si le diesel a longtemps été favorisé par les pouvoirs publics, sa part dans la vente de véhicules neufs et d'occasion diminue fortement en Europe et en France.

« Si l'on ne peut qu'adhérer à l'objectif de préservation de l'environnement, ce diesel bashing semble aujourd'hui hermétique à toute innovation... », explique le parlementaire poitevin. lors d'un cyclatef.

Il rappelle qu'en août 2017, les conclusions de la mission sur les conséquences industrielles et sociales du déclin des motorisations diesel étaient claires: « Bien que le diesel soit plus favorable que l'essence au regard des objectifs à émissions de CO2 et que les moteurs les plus récents soient beaucoup moins polluants que les anciens, la chute du diesel est inéluctable et sera probablement rapide. » Elle préconisait une action volontariste des pouvoirs publics pour accompagner les reconversions des sites industriels. En France, le diesel c'est 12.000 emplois.

Dans la Vienne, deux entreprises sont concernées: Fonderies du Poitou Fonte, et Saint Jean Industries. Cela représente près de 1.000 emplois. Insistant sur l'avenir du site et les inquiétudes des élus, Alain Fouché demande quelles seront les mesures prises pour soutenir et accompagner la filière industrielle diesel.

vendredi, 6 juillet 2018

Question du jour :

Je suis à la recherche d'informations sur les cloches qui commémorent la Grande Guerre comme celles de mon village, Tercis les bains dans les Landes . Pouvez-vous m'aider ?

Lire la suite...

Les élus au chevet des fonderies (Fonte et Aluminium) d’Ingrandes (86)

La Nouvelle République - Jean-Pierre Abelin et les deux sénateurs de la Vienne ont visité la Fonderie Fonte vendredi dernier. © (Photo DR)

Sur cette question du diesel, les pouvoirs publics se mobilisent pour la Fonderie Fonte et pour sa voisine, Saint-Jean Industries (ex-Fonderie Alu) – même si celle-ci est moins concernée par la problématique du diesel (*).

Le député de la 4e circonscription, Nicolas Turquois (MoDem), a rencontré lundi (séparément) la direction et les représentants du personnel de la Fonderie Fonte (à la demande de ces derniers). Il s’est engagé auprès d’eux à solliciter le cabinet du ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Lemaire, afin que l’entreprise ingrandaise puisse bénéficier du plan d’accompagnement de la filière diesel promis par le gouvernement.

Lire la suite...

Crise du diesel : à Ingrandes, l'avenir de la Fonderie Fonte en question

La Nouvelle République - La Fonderie Fonte, à Ingrandes, emploie 430 personnes en CDI, plus une centaine d’intérimaires. © Photo NR

Ingrandes. La Fonderie du Poitou Fonte (fabricant de carters de moteurs) voit son avenir s’obscurcir avec la crise du diesel. Une mutation rapide s’impose.

La chute du diesel semble inéluctable. L’affaire Volkwagen (ou « dieselgate ») a jeté le discrédit sur toute la filière, qui subit des attaques de toutes parts. L’Europe en a fait son cheval de bataille et a emporté dans son sillage la France, où le secteur pèse lourd (12.000 emplois directs). Fin 2017, le gouvernement a annoncé l’alignement progressif (jusqu’en 2021) de la fiscalité du gazole sur celle de l’essence. Depuis, le prix à la pompe du gazole grimpe, et les consommateurs craignent une forte dévaluation du prix des véhicules diesel à la revente.

Une semaine par mois de chômage partiel Une mutation au pas de charge s’impose. L’État, qui se dit prêt à soutenir, a annoncé début 2018 un « plan d’accompagnement pour la filière diesel ».

Dans la Vienne, une entreprise d’envergure est directement concernée : la Fonderie du Poitou Fonte, à Ingrandes-sur-Vienne. Le fabricant de carters de moteurs – 430 salariés et une petite centaine d’intérimaires – est un spécialiste du diesel (70 % de ses commandes). Autant dire que son avenir à moyen terme s’écrit en pointillés. L’entreprise a pourtant bouclé l’exercice 2017 à l’équilibre, preuve qu’elle est redevenue très compétitive sur le marché. L’opération « redressement » engagée en 2014 par ses nouveaux actionnaires – les industriels français Jérôme Rubinstein et Franco Zaccomer – a payé.

Il y a encore quelques semaines, tous les voyants étaient au vert à Ingrandes. Ce n’est plus vrai aujourd’hui : il y a trois mois, la société a vu ses commandes de carters de moteurs diesel chuter brusquement. Depuis, les salariés observent une semaine de chômage partiel par mois.

« Au rythme où ça va, si l’entreprise n’engage pas une mutation profonde dans les deux ans, elle ne tiendra pas dix ans, expose cet observateur averti sous couvert d’anonymat. Elle s’y prépare mais ne pourra rien faire sans l’État. » Sollicitée, la CGT de l’usine confirme que le dossier est « une source d’inquiétude » en interne : « L’entreprise a deux ans devant elle pour trouver des axes de diversification et pérenniser l’activité du site d’Ingrandes ». “ On a plein de projets de diversification ”

De son côté, le directeur, Roberto Avelli, admet « des inquiétudes », mais assure qu’il n’y a pas le feu à la maison. « D’une part, nous croyons toujours en l’avenir du diesel pour les moteurs de grosses cylindrées et de véhicules utilitaires. C’est un gros marché, sur lequel on est très compétitif. D’autre part, nous travaillons sur des pistes de diversification de notre production. L’idée est de produire d’autres pièces en fonte, dans le secteur automobile mais pas seulement. On a plein de projets ! »

Roberto Avelli n’en dit pas plus pour l’instant. « Ce n’est pas mûr. » Il précise simplement que l’entreprise aura besoin de l’«accompagnement » de l’État pour « adapter (ses) lignes de production ». Or, « à ce jour, on n’a aucun retour du ministère des Finances sur le plan annoncé ». La Fonte ne doit pas traîner.

jeudi, 5 juillet 2018

Rien à foot ???

Certains artistes sont sensibles aux charmes des athlètes comme Abdel Abdessemed avec ce fameux coup de boule de Zidane contre Materazzi devenu un monument de 4 m de haut sur le parvis du Centre Pompidou. Alfred Boucher en 1886 proposait déjà ce : " Au but". Hank Willis Thomas lui prosait ces sculptures En attendant de lever les bras demain vendredi pur le 1/4 de finale contre l'Uruguay

mercredi, 4 juillet 2018

6° festival Forges et Métallurgie : La naissance de Jean le Forgeron les samedi 28 juillet 2018 et dimanche 29 juillet 2018.

Affiche A2 2018 v2.pdf Ca se passera en Dordogne à Etouars près de Nontron et ... Piwi devrait pouvoir accompagner Max Monet Descombey et les autres associatifs en vacances ou pas (JFBA ESFF ATF).

https://sites.google.com/site/3f3metouars/festival-forges-et-metallurgie Samedi …

Jean le Forgeron vous attend  dès le début de l’aprés midi

Pendant que ses amis préparent le haut fourneau pour les coulées de dimanche, vous pourrez découvrir de nombreuses animations en métallurgie et en forge : - Jean le forgeron a fait venir de nombreux artisans : :vanniers, rémouleur, sculpteurs, cuir qui nous montreront leur savoir faire ; L’un d’eux présentera un buste réalisé en terre cuite qui, comme au 18° siècle, sert de modèle à la confection d’un moule pour le haut fourneau…

- La production de fer en bas fourneau, seule technique utilisée par les lointains ancêtres de Jean, pendant près de 1000 ans et dont on a retrouvé des traces à la villa gallo romaine d’Etouars : son ouverture en nocturne, suivi du « cinglage » de la loupe de fer promet un beau spectacle !

- La fabrication de cuivre et étain avec des métallurgistes venus de Haute Garonne qui nous font remonter encore un peu plus loin dans le temps, à l’aube de la métallurgie…

- La métallurgie en aluminium ; Pour la première fois à Etouars, on découvrira des coulées et des objets en aluminium

- L’affinage de la fonte : C’était une des activités principales des forges d’Etouars ! Une équipe de bénévoles animera un atelier pour tenter de réaliser cette opération de transformation de fonte en fer

- De nombreux forgerons seront présents à Etouars ; ils connaissent bien le Festival maintenant et vont encore se démener pour marteler, forger, assembler le fer et fabriquer des couteaux et des objets remarquables

- Et, aprés avoir visité l’Espace Fer et Forges qui retrace et explique la métallurgie , vous pourrez assister à une conférence

Après cette première après midi riche en animation, Jean le Forgeron vous convie aux repas des Forgerons (vers 19h00), avec cette année, un menu inédit… avant d’assister à l’ouverture du bas fourneau à la tombée de la nuit ainsi qu’à un spectacle de feu « A Ciel Rouge » par la Compagnie du Parler Noir…

- page 1 de 760