la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 19620
Aujourd'hui : 1141
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, 6 décembre 2019

Le gouvernement britannique intervient pour empêcher les développeurs américains de reprendre la fonderie de Whitechapel Bell

News 24

Le gouvernement est intervenu pour empêcher les développeurs américains de transformer la fonderie de cloches vieille de 450 ans qui a transformé Big Ben en hôtel de charme.

La fonderie Whitechapel Bell, dans l'est de Londres, a fait certaines des cloches les plus célèbres de l'histoire, y compris celles de la cathédrale Saint-Paul, de l'abbaye de Westminster et de la Liberty Bell originale – une icône de l'indépendance américaine.

Lire la suite...

Safem fonderie : Une erreur dans le traitement de déchets toxiques

a entraîné l'intervention des pompiers à la Safem, une fonderie de l'Isle-d-Espagnac. SUD OUEST -

Aucun blessé n’est à déplorer.

Ce matin vers 11 h, les pompiers ont été alertés d’un incident dans l’usine de la Safem. On leur signalait « une fuite de produit chimique ». Cette fonderie est située à L’Isle-d’Espagnac et emploie une grosse trentaine d’employés. Par précaution, les soldats à feu avaient déployé un important dispositif pour éviter de propagation de la pollution.

Au contact d’acide, une cuve remplie d’alcool furfurylique et de formol s’est brisée à cause de la réaction chimique occasionnée par ce mélange de produits. Il s’est formé une longue pâte visqueuse et la température a approché les 200 degrés. Fort heureusement, aucun des techniciens qui manipulaient la cuve n’a été blessé. Notamment grâce à leurs équipements de protection.

« On avait demandé à une société spécialisée d’enlever certains de nos déchets qui approchaient de leur date de péremption. Ses agents ont commis une erreur dans leurs mélanges. Cela a provoqué une réaction chimique indésirable mais rien de grave pour la santé. Les mesures effectuées sur place par les pompiers ont pu le démontrer », assure Gérard Leroux, le directeur de la Safem.

jeudi, 5 décembre 2019

Alpine Aluminium craint une reconversion du site

L’Usine Nouvelle - Le tribunal de commerce d’Annecy, réuni le 19 novembre, doit trancher le 26 novembre entre deux offres de reprise pour Alpine Aluminium, anciennes Forges de Crans.

Alpine Aluminium craint une reconversion du site.Le patron de la Scop Alpine Aluminium, Grégoire Hamel, a jeté l'éponge après deux accidents survenus cet été.© Alpine Aluminium

Le tribunal de commerce d’Annecy (Haute-Savoie), réuni en audience le 19 novembre, a mis en délibéré au 26 novembre son choix entre les deux offres de reprise d’Alpine Aluminium. L’une émane du groupe grec Cosmos, l’autre du français Samfi Invest, holding familiale d’Alain Samson active dans les énergies renouvelables et l’immobilier et d'Industry, société gérée par Franck Supplisson.

Remise de médailles du travail à l’usine PSA

Patrice Peslier (en costume, au centre), le directeur du site PSA des Ayvelles, a remis 155 médailles aux employés de l’usine.

mercredi, 4 décembre 2019

Sortie de la Saint-Eloi du groupe ATF / AAEESFF Ouest au manoir de l’Automobile à LOHEAC (35) le 23 Novembre 2019

Sortie de la Saint-Eloi du groupe ATF / AAEESFF Ouest au manoir de l’Automobile à LOHEAC (35) le 23 Novembre 2019

Lors de notre visite nous avons pu rencontrer Michel HOMMELL créateur du manoir de l’automobile .



Ce Nancéen , imprimeur de métier et passionné d’automobile, publie son premier magazine en 1968 , Échappement, spécialisé dans les sports mécaniques. Il agrandira son empire au fil du temps avec plus de vingt-cinq magazines orientés vers les loisirs, regroupés dans le Groupe Michel Hommell. Amoureux de la campagne et des vieilles pierres, Michel Hommell est à l'initiative du renouveau de la commune de Lohéac qui tombait petit à petit dans l'oubli. En 1976, revenant d'un voyage en Angleterre, il en importe une nouvelle discipline, à savoir le rallycross, dont la première épreuve française se tient à Lohéac. Il collectionne les voitures depuis l'âge de 17 ans. En 1985, afin de pouvoir concentrer sa collection dans un lieu unique, il fait construire un musée sur sa propriété de Lohéac, aménageant un corps de ferme. Le Manoir de l'automobile, un des plus beaux musées consacrés à l'automobile, ouvre ses portes trois ans plus tard, présentant plus de 400 modèles.


En 1992, au Mondial de l'automobile de Paris, il présente la première voiture sortie de son usine de Lohéac, la Hommell Berlinette Échappement, qui sera commercialisée en 1994.


Le Manoir de l’automobile possède son propre atelier de restauration. Il utilise le savoir-faire et les compétences d’un fondeur et usineur français basé à Vibraye dans la Sarthe,( PASSION MECA. créé par un autre passionné Jacques BUCHOUX ) pour la refabrication de culasses . Nous avons pu admirer une exposition de modèles destinés à la production de pièces automobiles.

Merci à Olivier Bahuon pour l'organisation de cette St Eloi, sans oublier à Michel Debano et Jean Christian Moulin

mardi, 3 décembre 2019

ATF & AAESFF : Notre visite de vendredi chez EJ Picardie (60)

C’est une prouesse qu’a réussie Laurent Taffin (ESFF 94) et son équipe, de nous réunir aussi nombreux un vendredi, jour de semaine, pour une visite édifiante et passionnante, celle d’une fonderie qui depuis 1992 n’en finit pas de faire l’honneur de nos métiers. C’est à Vincent Degenne, le directeur d’EJ Picardie, à Hamid Grabi (ESFF 95) le responsable des ateliers de fonderie et à Gérald Borycki, le directeur « Support Technique » que nous devons cet accueil vraiment chaleureux et des réponses à toutes nos interrogations sur les savoir-faire mis en place ici en matière d’innovation et de productivité. Qu’avec leurs équipes, ils se voient ici vivement remerciés. L’ancienne fonderie de Méru devenue en 1973 Norinco, puis Norfond en 1992 lors de sa création à saint crépin Ibouvillers, a été rachetée en 2005 par des capitaux américains, ceux d’une famille de fondeurs depuis 1883. Spécialisées dans la conception, la fabrication et la commercialisation de ce qu’il est convenu d’appeler des solutions d’accès aux infrastructures (eaux. Transport, énergie, télécommunication) ce sont donc 3 fonderies maintenant mondialement reconnues. L’entreprise EJ de Saint Crépin, ces 850 salariés produisent autour de 80.000 tonnes /an de pièces en fonte GS 500-7 grâce à deux originaux cubilots « navette » à vent chaud reconditionnés toutes les 15 semaines, lesquels produisent jour & nuit 25 T/H de fonte chacun leur tour. Le chantier de moulage Air- impact GF et ses châssis 1350 x 1350 qui avancent à la cadence de 216 moules par heure doit en faire un champion mondial de productivité pour de telles dimensions. Les pièces sont faiblement noyautées de quelques grammes jusqu’à 43 kg. Les équipes en fonderie travaillent en 3 x 8 auxquelles s’ajoutent celles du week-end. Ce sont quelques 3 000 modèles et parties démontables assemblés par système de clichage qui permettent environ 54 000 références de produits qui sont ici fabriqués à raison d’une trentaine de nouveaux modèles chaque année. En laissant le soin à mes collègues techniciens de compléter toutes les spécificités de cette visite, je souhaitais rappeler ici les noms de quelques hommes que j’ai eu le plaisir de connaître et qui ont constitué la chaîne des décideurs et implicateurs de ce succès technologique et économique : Hubert Cromback et Jacques Lauro d’abord les initiateurs, Yves Guérin ,Yves Julliard, Patrick Leberre, Bruno Turbat, François Perrin (ENI Metz et ESFF 91) dont il faut encore ici saluer la mémoire avec ce pin vosgien qui lui a été dédié lui qui a été directeur de cette usine de 2005 à 2017 avec ce "regard" qui a connu la plus imprtante production. J’ajouterai quelques noms plus discrets comme Christian Fumalle mon camarade de classe , Pierre Tors , Patrick Bielak , et Diximus .

Un ouvrier d'usine jette des déchets humides dans une fonderie

et manque se faire frire...

C’est le moment terrifiant où un ouvrier de fonderie a failli être brûlé vif après avoir chargé de la ferraille humide dans un four.

La scène a été filmée par une caméra de surveillance de l’usine, qui montre le travailleur évitant de peu une mort certaine, a été filmée.

Malgré l’explosion en fusion dans son chariot élévateur à fourche, le travailleur est capable de s’éloigner et de se mettre en sécurité.

Il semble que le pare-brise du camion l’ait protégé contre une disparition féroce et horrible. La scène est reprise par plusieurs médias est devenu virale et fait toujours réfléchir sur la sécurité au travail.

Soyez prudents.

Et si la Chine renonçait à lutter contre le réchauffement ?

Lu dans Les Echos -

Quand, dans un pays, le pouvoir d'achat est menacé, les dirigeants politiques, comme les citoyens, oublient leurs belles résolutions écologiques. C'est ce qu'avait montré en France la crise des « gilets jaunes » ; c'est ce que pourrait montrer aussi la Chine aujourd'hui. Dans la décennie 2010, 31 % du montant investi dans le renouvelable mondial l'ont été en Chine, soit le double des Etats-Unis. Et au total plus de 200 GW dans l'éolien et 200 GW dans le solaire.

Lire la suite...

Automobile : Bercy annonce des mesures de soutien aux industriels

Les Echos - Deux fonds d'aide aux sous-traitants, d'un montant de 25 millions d'euros chacun, vont être créés. Ils devraient être alimentés par le déplafonnement du malus automobile pour les véhicules dont les émissions de CO 2 dépassent les 172 grammes par kilomètre.

Tout schuss vers les Fondériales 2020

Encore 3 semaines pour vous inscrire à la 9ème édition des Fondériales (18 et 19 Janvier 2020) organisée par l'ATF - AAESFF. Il reste 60 places à saisir........ Retrouver le programme, le bulletin d'inscription et le paiement sur le lien suivant :

https://aaesff.fr/prochaines-rencontres/8-fonderiales-2020

Fondériales 2020 L’ ATF et l’ AAESFF vous proposent de participer aux «Fondériales» à Doucy-Combelouvrière le week-end du 18 et 19 Janvier 2020 Située à 20 minutes seulement de voiture de sa grande soeur Valmorel, la station de ski de Doucy bénéficie d’une vue (en balcon sur le Bassin aaesff.fr

A bientòt sur les pistes !


dimanche, 1 décembre 2019

Bléré (37) Second livre collection patrimoine sur la Fonderie

La Nouvelle République -

Publié le 30/11/2019 à 06:26 | Mis à jour le 30/11/2019 à 06:26

Les quatre coauteurs ont présenté leur livre aux membres de l’association. Pour que la mémoire ne s’efface pas, après de longs mois de recherches et de prises de témoignages, l’association Mémoire et Patrimoine de la fonderie sortait, l’an dernier, son premier livre collection patrimoine avec, pour titre, La fonderie Croning à Bléré.

Un second tome, Premier site industriel de Bléré, vient de paraître, cette fois retraçant l’histoire de l’ensemble du site quai Bellevue depuis l’installation de la première entreprise en 1865 jusqu’à l’arrêt des activités en 2009. Cette friche industrielle est, depuis 2012, la propriété de la commune. Des études sont en cours sur son devenir.

Cadastre napoléonien de 1826, arrivée des fonderies Waeles en 1960, présence d’une usine à gaz, de l’abattoir municipal, des établissements Lescuyer et Villeneuve : dans ce livre, c’est tout un pan de l’histoire bléroise qui est raconté, décortiqué, présenté avec des images 3D et iconographies d’époque.

Le mot de la fin des quatre coauteurs, Brigitte Chauveau, Danielle Chauveau, Régine Malveau et Patrick Perrault, est : « S’il fallait retenir quelque chose de tout ce passé, de la vie de ces entreprises bléroises, c’est qu’il y avait, à l’époque, une synergie entre elles. Nous retraçons d’ailleurs dans cet ouvrage leurs relations professionnelles ».

« Premier site industriel de Bléré », édité par l’association Mémoire et Patrimoine de la fonderie, 12 €. En vente à la Maison de la Presse de Bléré et dans les offices de tourisme Chenonceaux-Bléré Val de Cher.

samedi, 30 novembre 2019

Les défenseurs de la fonderie

selon l' Echo du Centre.

vendredi, 29 novembre 2019

AAESFF & ATF / Visite d' EJ Picardie (60) ex Norinco

Une saint Eloi des Hauts de France passionnante qu'on vous racontera. Un grand merci aux autorités EJ qui nous ont accueillis et qui ont accepté de répondre aux mille et unes questions des visiteurs scotchés par cette entreprise phare de la profession : Gérald Borycki directeur Support Technique ancien BTS Creil , Vincent Degenne directeur d' EJ Picardie et Hamid Grahbi ancien ESFF.

jeudi, 28 novembre 2019

Les défenseurs de la fonderie mobilisés

c'est le titre des Echos ... du Centre de ce jour suite à l' AG JFBA de ce samedi. de dr à g : Jean Delorme, Raymond Sorgius, Max Monet- Descombey, Patrick Wibault dit Piwi.

Jean Dominique Senard, Président Alliance Renault Nissan Mitsubishi, visite Renault Le Mans

Infomation twitter
https://twitter.com/jdsenard/status/1199315567380967425

La transformation industrielle nécessite anticipation, compréhension de l’évolution de la #mobilité. J’ai visité hier l’usine @Groupe_Renault du Mans. Spécialisée en fonderie et dans les composants & systèmes châssis pour l'#Alliance ; elle occupe une place centrale



Estelle Moreau, ESFF 2017 a remis un trophée à Jean Dominique Senard tout en faisant la promotion de la formation Fonderie, du CAP à Chartres au BTS Vierzon et à l'Ecole Supérieure de Fonderie et de Forge

Bravo à elle !

JD Sénard alors patron de Michelin (photos Piwi à Jouy en Josas), en compagnie d'Erik Orsenna et du commissaire européen

Lire la suite...

mercredi, 27 novembre 2019

Grandeur du laiton : armer les plus beaux bateaux du monde

La Provence

Aubagne : Dalmas production, deux siècles à armer les plus beaux bateaux du monde La PME aubagnaise Dalmas production, spécialiste des fenêtres marines, possède une histoire hors du commun

La société emploie 14 salariés, ouvriers spécialisés pour la plupart, fiers de l'histoire étonnante de leur entreprise. Serge Ramassotto (debout, à gauche de la plaque), en a repris la gérance en 2018. La société emploie 14 salariés, ouvriers spécialisés pour la plupart, fiers de l'histoire étonnante de leur entreprise. Serge Ramassotto (debout, à gauche de la plaque), en a repris la gérance en 2018. PHOTO MARGUERITE DEGEZ Dalmas production cumule les superlatifs. La PME d'Aubagne, spécialiste des hublots et fenêtres marines sur-mesure est l'une des plus anciennes entreprises de la région, l'une de celles, certainement, qui a décroché les plus prestigieux marchés, et l'une des plus discrètes aussi. Dans ses carnets de commandes, au fil des décennies, ont défilé les trois porte-avions français (Foch, Clémenceau, Charles de Gaulle), mais aussi le légendaire paquebot Queen Mary II (ci-dessous), le yacht d'Aristote Onassis, Christina O, ou encore l'emblématique Ponant de l'armateur marseillais éponyme.

"L'entreprise a été fondée par la famille Dalmas en 1830. Au tout début, c'était une fonderie de laiton, un matériau idéal pour le milieu marin qui a fait le lien", raconte Serge Ramassotto, gérant de l'entreprise pour le compte du Hollandais Het Anker, qui a racheté Dalmas en 1986. Au fil du temps, la société née à Marseille mais installée à Aubagne depuis 1962 s'est fait connaître dans le monde entier pour son savoir-faire.

Lire la suite...

mardi, 26 novembre 2019

Les jours des Renault Espace et des Talisman sont-ils comptés ?

Renault veut faire le grand ménage dans son offre « premium »

Les Echos -

Plusieurs modèles haut de gamme emblématiques pourraient ne pas être renouvelés à moyen terme : Espace, Talisman, Koleos, mais aussi Scenic ou Megane. Des réflexions sont en cours, qui devront être tranchées par le nouveau directeur général du Losange. La Renault Espace (ici sur la ligne de production à Douai), ne sera sans doute pas renouvelée dans trois ou quatre ans, lorsqu'elle arrivera en fin de vie.

Les jours des Renault Espace et des Talisman sont-ils comptés ? Alors que le Losange vient tout juste de présenter le « restylage de mi-vie » de l'Espace , son vaisseau amiral pendant plusieurs décennies, il est fort probable que ce soit le dernier : lorsqu'il arrivera en fin de vie dans trois ou quatre ans, le monospace, vendu à 1,3 million d'unités depuis son lancement en 1984, n'aura sans doute pas de successeur.

Le tire-bouchon des fonderies de Montigny (21)...

.... vient d’atterrir dans le Jura à Saint Claude (39). Claude Nowak qui a travaillé à la fonderie du Val d'Osne au sortir du Lycée de Saint Dizier et qui, tout au long d'une carrière exemplaire a crée et dirigé trois fonderies, nous avait fait la remarque qu'il ne voyait pas comment ce tire-bouchon pouvait libérer le contenant d'un bouteille eu égard à la position des deux bras.

Eh bien nous, on ne comprend pas bien pourquoi, il a été décidé de le "socler" sur un cailloux dans une commune encore réputée pour ses pipes... que plus personne n'ose fumer.

ATF - Le dernier TECH NEWS (n°14 ) vient de paraître

Vous y trouverez notamment l'histoire de la famille Peignot.... qui elle aussi fondait des caractères . Frédéric Tachot notre expert en la matière l'a bien apprécié.

Tech News Fonderie n°14

Le soutien de la mission Stéphane Bern.... pour une fonderie !!!

La Voix de la Haute Marne - Fonderie du Val d'Osne (52) : la restauration a débuté

L'ancienne fonderie d'art du Val d'Osne, propriété de l'Andra, fait l'objet de travaux de sécurisation avec le soutien de la mission Stephane Bern.

En 2018, la fondation du patrimoine - La mission Stéphane Bern - a retenu le projet de l'Andra d'aménagement du Val d'Osne parmi 2 000 sites en danger et a ainsi pu bénéficier d'un financement de 30 000 € pour contribuer à sa sauvegarde.

Pour le moment, les travaux consistent à mettre les lieux en sécurité et à les nettoyer. Ils ont débuté courant septembre. Ensuite trois bâtiments sur cinq seront mis en valeur, le haut-fourneau, le pavillon et la centrale électrique. Les deux autres seront démolis. Les travaux s'étaleront jusque 2022 pour un montant avoisinant le million d'euros. Le Val d'Osne a été créé en 1836 par Jean-Pierre-Victor Andrès. Cette fonderie s'est spécialisée dans la fonderie d'art et de mobilier urbain, et a été l'une des plus importantes en France jusqu'au début du XXe siècle.

- page 1 de 879